L’information est passée relativement inaperçue de ce côté ci de la Manche. Depuis ce mercredi 12 juin 2019 l’est du comté du Lincolnshire en Angleterre subit de grosses inondations dues aux pluies diluviennes qui ont frappé les abords de la ville de Wainfleet All Saints. Afin d’assister les unités de sauvetages et les équipes du génie civil la Royal Air Force a mis à disposition trois de ses hélicoptères Boeing-Vertol Chinook HC Mk-6. Ils interviennent notamment pour consolider les digues, mais pas uniquement.

Du matériel est débarqué par les personnels militaires d’un Chinook HC Mk-6.

C’est donc durant la journée du mercredi que les pluies se sont intensifiées. Elles ont gorgé les sols d’eau qui par ruissellements se sont retrouvées dans le Lymn, un fleuve côtier anglais qui se jette dans la mer du Nord. À l’endroit où l’inondation s’est formée le Lymne se confond avec la Steeping, une rivière en grande partie canalisée. Et rapidement les eaux sont sorties de leur lit. L’inondation a frappé principalement la ville de Wainfleet All Saints ainsi que ses faubourgs. Plusieurs digues ont lâchés et des habitations se sont retrouvées avec près de deux mètres d’eau. L’état d’urgence a été déclenchée dès le lendemain matin dans cette partie de l’Angleterre.

Et ce vendredi 14 juin 2019 la Royal Air Force a décidé de répondre aux attentes des populations civiles. Trois hélicoptères de transport lourd Boeing-Vertol Chinook HC Mk-6 appartenant au N°27 Squadron sis à RAF Odiham se sont rendus dans la région.
Outre le transport de matériels et de personnels au-dessus des zones inondées ces gros birotors en tandem ont pour mission de transporter sous élingue des sacs dits «de ballasts» destinés à refermer les brèches dans les digues et ainsi à étanchéifier la région au maximum. Une tâche rendue encore plus ardue par les nombreuses lignes à haute et moyenne tension qui rendent les opérations aériennes très dangereuses.
En 36 heures cependant les équipages ont aidé à transporter rien moins que cent tonnes de ces sacs, ce qui aurait demandé selon la police locale le recours à une trentaine de camions très spécialisés… que le pays ne possède pas. Seuls la Belgique, la France et les Pays-Bas alignent de tels engins en Europe.

Surtout les personnels du N°27 Squadron sont habitués de ces missions que l’on qualifierait en France de service public. Ce sont généralement eux qui assurent les renforts lors de catastrophes naturels et de périls météorologiques. Ça tombe bien puisque leurs Chinook HC Mk-6 sont les plus modernes de ces machines en dotation au Royaume-Uni. Grâce à une avionique revue et corrigée autour d’un cockpit digitalisé conçu par Boeing ces machines peuvent réaliser de jour comme de nuit et par tous les temps. La pluie et le vent qui sévissent actuellement dans le Lincolnshire ne leur font donc nullement peur.

Manœuvres un peu acrobatiques pour décrocher les sacs de ballasts de ce Chinook HC Mk-6.

Selon les météorologues britanniques l’accalmie est attendue pour la fin de ce weekend. Mais la décrue ne devrait pas débuter avant le début de la semaine. Aussi bien les équipages des Chinook HC Mk-6 de la Royal Air Force risquent bien d’être de nouveau sollicités. Mais cependant ils n’agiront plus dans l’urgence.
En presque quarante de service au Royaume-Uni les Chinook ont su se tailler une réputation hors pair parmi les populations civiles britanniques. Et cela semble largement mérité. Ce sont d’ailleurs les hélicoptères les plus employés dans ce type d’opérations.

Photos © BBC.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom