C’est un pas de plus dans l’aventure opérationnelle de l’avion de combat le plus récent de l’arsenal américain. En ce mois de juin 2019 l’escadron VMFA-314 devient la première unité de l’US Marines Corps à réaliser sa transition vers l’avion de combat embarqué Lockheed-Martin F-35C Lightning II. Les Black Knight vont ainsi délaisser peu à peu leurs actuels McDonnell-Douglas F/A-18A+ Hornet en passe de devenir obsolètes. Les pilotes ont commencé leur formation depuis plusieurs mois à Eglin AFB auprès de leurs collègues de la VFA-101 de l’US Navy.

D’ores et déjà l’unité à reçu ses premiers avions. Jusqu’à la fin de l’année elle volera à la fois avec ses anciens et ses nouveaux modèles. Le VMFA-314 Black Knight ne devrait pas être déclaré opérationnel cependant sur F-35C Lightning II avant le mois de janvier ou février 2020. À cette époque là il pourra enfin réaliser son premier embarquement sur un porte-avions américain.

Clairement ce nouvel avion va apporter une nouvelle dimension à l’unité. Le VMFA-314 Black Knight est en effet spécialisé dans les missions d’appui aérien rapproché et d’attaque nocturne avec ses actuels F/A-18A+ Hornet. Or si ces avions sont réputés pour leur robustesse et leur rusticité, un second point qui à priori n’a rien à voir avec le F-35C Lightning II, ils sont aussi de plus en plus fatigués. Ils servent depuis 1982-1983 dans l’unité et ont été modernisé entre 1999 et 2001, juste à temps pour participer aux opérations en Afghanistan après les attentats du 11 septembre.
Bien sûr ces Hornet de 2019 n’ont plus grand chose à voir niveau arsenal avec ceux de 1982, même si les cellules demeurent les mêmes. Aujourd’hui ils emportent en tirent à peu près tout ce que l’arsenal américain peut posséder de bombes à guidage laser et/ou GPS.

Les pilotes des Black Knight retrouvent donc la chaleur du climat sud-californien plutôt que la douce humidité de l’ouest de la Floride. Au revoir Eglin AFB et retour à la maison, c’est à dire à MCAS Miramar. Donc jusqu’aux fêtes de fin d’année les pilotes vont se former sur F-35C Lightning II mais également sur un simulateur de vol spécialement convoyé jusque là par l’avionneur.
Et afin de poursuivre ses missions du quotidien les pilotes vont disposer encore de leurs F/A-18A+ Hornet. À partir de l’automne il ne sera pas rare de voir des patrouilles mixtes de ces deux modèles d’avions dans les cieux du sud de la Californie.

Photos © US Navy.

Publicité

10 COMMENTAIRES

    • L’US Marines Corps utilisera à terme les deux modèles. F-35B sur porte-aéronefs et F-35C sur porte-avions. Il faut bien remplacer les Hornet Legacy, d’où l’intérêt des Lightning II Charlie.

  1. Oh tu vas encore pas te faire des potes un article positif sur le F35, ça va chialer dans les trolls. Rafaletiger et Ewoya vont pas tarder à venir te faire chier.

    • La différence avec toi DUTERTRE et Cie, c’est que nous sommes nombreux sur ce site à accepter les défenseurs du F35, comme d’autres aéronefs, à partir du moment où ils ne dénigrent pas arbitrairement les avis contraires. Pour ma part, je n’ai jamais donné mon avis sur cet avion. Tu devrais par csq prendre un peu de recul pour mieux apprécier les avis avant de répondre trop rapidement et maladroitement.
      Pour info, j’ai apprécié à sa juste valeur cet article de la rédaction sur cet escadron des Marines, je n’y vois pas matière à polémiquer., ou à invectiver certains internautes.

      Cordialement,

    • Une dernière fois Dutertre : merci de rester respectueux envers les autres lecteurs du site. Même si ceux-ci ne vont pas dans votre sens. Sachez que je honnis beaucoup plus les flagorneurs que les critiques. Dernier avertissement vous concernant !!!

  2. Ahhh, les Black Knights.
    Pour la petite incartade de pop culture, c’est ce squadron (auquel appartient Will Smith / Steven Hiller) qui se prend une sacrée pile dans Independance Day ^^.
    « Why we are on this particular mission, we’ll never know, but I do know, here today, that the Black Knights will emerge victorious once again ». Et ensuite paf, ça fait des Chocapic.

    Blague à part, ce qui est intéressant à noter, c’est qu’en tant que force aérienne, l’USMC sera seule au monde à utiliser simultanément des F35B et C. Je serais curieux de savoir si les pilotes recevront une formation sur les deux appareils, ou bien se verront cantonnés dès le départ dans une seule cellule-type en fonction de leur affectation (porte-aéronefs ou bien porte-avions).

  3. Je n’ai pas trouvé à ce jour la signification de la lettre V dans VMFA – 314 ?
    Même problème pour l’appellation des esquadrons qui étaient en service dans le pacifique comme la célébre VMF – 214 « black sheep » devenue par la suite à partir de 1958 la VMA 214 équipée de F86 version navale (A pour attack) Que peut bien signifier cette lettre V ?
    Quelqu’un aurait-il la réponse ?

    • Bonjour PGL,

      Votre question est pleine de bon sens mais ma réponse risque de vous surprendre. Si dans VMFA 314 les lettres M, F, et A signifient respectivement Marines, Fighter, Attack le V n’est nullement une initiale. En fait il remonte à la première séquence de désignation des aéronefs dans l’aéronavale américaine entre 1911 et 1916. À l’époque les marins américains faisaient le distinguo entre les escadrilles de « plus lourds que l’air » et celles de « plus légers que l’air ». Les avions étaient donc désignés dans les escadrilles commençant ainsi par V et les ballons et dirigeables par celles commençant par un Z. Si les escadrilles de dirigeables ont disparus et la lettre Z avec elles, le V des « plus lourds que l’air » est demeuré et se retrouve aujourd’hui en en-tête de toutes les formations aériennes de l’US Marines Corps et de l’US Navy. J’espère que cette réponse vous conviendra. 🙂

      Quand au F-86 navalisé il se nomme FJ, et est présenté dans la partie encyclopédique de notre site.

  4. Merci d’avoir levé le mystère sur la signification de la lettre V de VMF.
    J’ai pensé à tort à un moment que ce V était peut-être un hommage rendu au « Volunteer Group » c’est à dire aux fameux « tigres volants » constitués de pilotes Volontaires.

    • Pas de quoi si à l’occasion d’autres articles des questions vous viennent, n’hésitez jamais à les poser. Si nos connaissances nous le permettent nous y répondrons, c’est là notre rôle premier. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom