Pour cette première photo de la semaine de l’année 2020 faisons place à l’avion roi en France : le Dassault Aviation Rafale. Et sur ce cliché réalisé il y a quelques semaines l’avion de combat omnirôle est en configuration de dissuasion, c’est à dire porteur de l’arme nucléaire. Une mission trop souvent oubliée des médias au profit de celles d’appuis aériens rapprochés et de défense aérienne.

En plus de ses missiles air-air Mica ce Rafale porte donc sous le fuselage un missile ASMP-A, pour Air Sol Moyenne Portée-Améliorée. Ce missile de croisière porte une charge nucléaire de 300 kilotonnes, soit l’équivalent de 300 000 tonnes de TNT. Cet arme a remplacé l’ASMP jadis employée sur Mirage 2000N.

Photo © Armée de l’Air.

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. A savoir que sur la photo le missile ASMP-A sous le Rafale est un missile d’entraînement et est parfaite inerte.
    Les Rafales ne volent jamais avec les vrais ASMP-A. Ceux-ci sont parfois sortis des réserves à munitions pour entraîner les armuriers à équiper un Rafale en peu de temps comme si c’était une réelle alerte mais ils ne prennent jamais les airs en temps de paix.

  2. @Dimitri :
    Vous voulez sûrement dire qu’ils ne volent jamais avec une vrai tête. Car les vrais vecteurs ASMPA volent, et sont tirés de temps en temps.

    • Oui tout a fait d’où mon terme « inerte », sans charge militaire mais le reste du missile lui est bien réel. Les vrais ASMP-A « bon de guerre » eux ne prennent jamais les airs.

Comments are closed.