C’est un des avions militaires les plus emblématiques de notre époque. Ce lundi 9 mars 2020 deux bombardiers stratégiques Northrop B-2A Spirit sont arrivés sur la base aérienne de Lajes sur l’archipel portugais des Açores. Les avions vont menés aussi bien des missions de souveraineté que des exercices avec les forces de l’OTAN. Depuis vingt-trois ans que ce modèle est en service c’est la première fois qu’il y est basé, même temporairement.

N’importe quel déploiement de ces ailes volantes furtives est un évènement en soi. Le fait que deux Northrop B-2A Spirit quittent leur nid de Whiteman AFB ne passe jamais inaperçu, d’autant que là chacun des avions représente son unité de rattachement. Le premier appartient le 131st Bomb Wing et le second au 509th Bomb Wing qui relèvent respectivement de l’Air National Guard du Missouri et de l’Air Force Global Strike Command.
Afin de soutenir le vol entre le Missouri et les Açores l’US Air Force avait mobilisé un ravitailleur en vol McDonnell-Douglas KC-10A Extender appartenant au 305th Air Mobility Wing venu du New Jersey. Le triréacteur devait permettre de les soutenir en carburéacteur.

Désormais ce déploiement est une réalité. Les deux avions, qui pourraient prochainement être rejoints pas deux machines supplémentaires, sont stationnés sur la base portugaise de Lajes. Cette installation qui accueille habituellement deux Airbus C-295MPA de patrouille maritime et de recherches à long rayon d’action ainsi que deux Agusta-Westland AW.101 Merlin Mk-514 de recherches et sauvetages. Cette base portugaise est également homologuée par l’OTAN et reçoit à ce titre régulièrement des avions américains. C’est pourtant la première qu’elle accueille le puissant bombardier stratégique furtif. Un évènement en soi dans ce petit archipel de l’Atlantique nord connu pour sa météo très changeante.

Et depuis la base aérienne de Lajes les Northrop B-2A Spirit vont mener des patrouilles de souveraineté pour les États-Unis mais pas seulement. Des vols en formation sont également prévus avec plusieurs forces de l’OTAN comme l’Espagne ou le Portugal. L’incroyable rayon d’action de ces ailes volantes furtives leur ouvre des perspectives au-dessus de la Méditerranée ou bien vers la Mer du Nord et la Mer d’Irlande.
On ignore actuellement pour combien de temps ces ô combien discrets avions resteront sur le sol portugais.

Photo © US Air Force.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Petite question logistique, pourquoi était il nécessaire de prévoir un ravitaillement en vol par le KC-10A pour rallier les Açores si justement le rayon d’action des B2 est énorme?

Comments are closed.