En ce mardi 17 mars 2020, jour de la saint Patrick, intéressons-nous à un aspect mal connu de l’aviation militaire en Irlande. Quasi totalement tourné vers les missions de service public l’Irish Air Corps s’est faite une spécialité des missions de recherches et de sauvetages à longue distance. Pour cela ils utilisent deux vieillissants Casa CN-235MP très polyvalents. Ils sont connus comme Charlie 252 et Charlie 253, leurs indicatifs radios respectifs.

À l’instar des Airbus Defense & Space HC-144B Ocean Sentry de l’US Coast Guard c’est donc sur des bimoteurs à turbopropulseurs que l’Irish Air Corps assurent cette fonction primordiale. Pourtant ses deux Casa CN-235MP n’avaient à priori pas été conçu spécifiquement pour cela mais plutôt en priorité pour la détection anti-sous-marine. Mais ils ont su être adaptés, via l’aide de l’avionneur européen EADS, aux missions de recherches et de sauvetages à longue portée.

C’est ainsi que 24 heures sur 24 les deux avions irlandais peuvent prendre les airs afin de rechercher n’importe quel bateau ou navire en difficulté. Leur région de mission est à la fois  dans les eaux territoriales ou bien dans la zone économique exclusive partagée de l’Union Européenne. Prioritairement les avions interviennent en Mer Celtique (commune avec la France et le Royaume-Uni) et en Atlantique nord. Les missions en Mer d’Irlande sont confiées en priorité aux hélicoptères Agusta-Westland AW.139 spécialement équipés eux-aussi pour le sauvetage en mer. Mais les CN-235MP peuvent également y intervenir si besoin s’en fait ressentir.

Les deux avions devant leurs hangars de la base de Casement Aerodrome, près de Dublin.

Pour rechercher et tenter de sauver des vies en haute mer les deux avions sont bien équipés malgré leurs 24 ans de service (très) actif. Une caméra infrarouge couplée à un FLIR permet de surveiller la surface des eaux de jour comme de nuit, y compris par mauvais temps.
Dans ce type de mission on considère en Irlande que les avions prennent les airs environ une fois toutes les 18 heures pour des missions d’une durée moyenne de six heures et demi.
D’ailleurs il y a toujours un CN-235MP d’alerte pour les missions de sauvetage à longue distance.

Une des missions les plus récentes fut réalisée ce samedi 14 mars 2020 en après-midi. Un des deux CN-235MP fut redéployé d’une mission de surveillance maritime pour rechercher un surfeur en difficulté au large de la plage de Mullaghmore dans le comté de Sligo. Ce lieu est un site privilégié par ces sportifs pour ses vagues importantes. Le surfeur s’était fait surprendre et emmené au large à plusieurs kilomètres. Après une quinzaine de minutes l’homme et sa planche furent repérés. Un canot de sauvetage fut envoyé sur zone, guidé depuis les airs. Le surfeur fut sauvé, en légère hypothermie.

Charlie 253 volant de conserve avec un Pilatus PC-9M armé de mitrailleuses en nacelles et roquettes en paniers.

Le retour d’expérience de ces missions est nécessaire à Airbus DS afin d’adapter au mieux les C-295MPA récemment commandés par l’Irlande pour remplacer les deux CN-235MP. À coup sûr ces avions auront aussi fort à faire que leurs ainés, dans quelques temps.

Photos © Irish Air Corps.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom