L’annonce a été faite par la compagnie aérienne en dehors de toute décision officielle de l’aviation civile russe. Ce mercredi 25 novembre 2020 le transporteur Volga-Dnepr Airlines spécialisé dans le transport de fret hors norme charter a décidé de clouer au sol ses douze avions-cargos ex-soviétiques Antonov An-124. Cela fait suite à un atterrissage d’urgence survenu il y a deux semaines sur l’aéroport de Novosibirsk. Il s’agit du principal opérateur civil de cet avion quadriréacteur.

Tout a donc commencé ce vendredi 13 novembre 2020 quand un avion affrété pour réaliser un vol entre la Corée du sud et l’Autriche a été obligé de se poser en urgence en Russie. À son bord quatorze membres d’équipage et passagers ainsi que quatre-vingt-quatre tonnes de fret. Suite à une avarie survenue sur l’un des réacteurs l’Antonov An-124-100 s’est dérouté vers l’aéroport de Novosibirsk. L’atterrissage en urgence sur la piste en partie enneigée ne s’est pas passé sous les meilleurs auspices puisque le géant des airs a fait une glissade d’environ 320 mètres avant de s’immobiliser. Plus de peurs que de mal, personne à bord n’a été blessé mais l’avion a été lourdement endommagé au niveau de la voilure et du fuselage.

Rapidement le constructeur ukrainien Antonov a été contacté afin d’envoyer ses experts sur place mais douze jours après l’incident ils ont été incapables de donner une explication aux dirigeants de Volga-Dnepr Airlines. Le péril aviaire a été écarté ainsi qu’un oublie d’outil lors d’une phase d’entretien.

De ce fait et afin de ne pas mettre en danger ses employés ni risquer de dégrader son image de marque la compagnie aérienne a décidé de bloquer l’exploitation de ses douze avions. C’est à dire celui accidenté et les onze qui volaient encore. Les Antonov An-124 sont donc désormais tous regroupés sur le tarmac et dans les hangars de l’aéroport international d’Oulianovsk. Il s’agit à la fois de la base de Volga-Dnepr Airlines mais également celle du groupe Aviastar-SP qui s’occupe de l’entretien de tous ses avions, et donc des douze An-124.

Pour autant ce n’est pas l’arrêt total des activités pour la compagnie russe qui exploite encore sa demi-douzaine d’Ilyushin Il-76TD plus compacts.
Malgré les relations diplomatiques compliquées entre Moscou et l’OTAN de nombreuses nations membres de l’alliance Atlantique font appel régulièrement aux An-124 de Volga-Dnepr Airlines quand ils ont besoin de transport hors norme. C’est dire si la compagnie aérienne jouit d’une image solide à l’internationale.

On ignore actuellement quand les douze avions pourront reprendre les opérations, et si d’ailleurs tous en auront l’opportunité.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom