En un an la Russie a perdu dix-neuf Kamov Ka-52 Alligator en Ukraine !

On peut souvent faire dire ce qu’on veut aux chiffres mais ici ils parlent d’eux même. Entre le 1er septembre 2022 et le 1er septembre 2023 inclus les forces aériennes de la fédération de Russie se sont vus abattre un total de dix-neuf hélicoptères d’attaque Kamov Ka-52 Hokum-B. Une situation que nous avions déjà déploré à l’automne dernier mais avec des chiffres alors moins alarmant qu’aujourd’hui sur l’état réel des forces russes en Ukraine. Et dire que le dictateur Vladimir Poutine croyait en février 2022 régler son «opération militaire spéciale» de «dénazification» en quelques jours seulement…

Dix neuf hélicoptères perdus ce n’est évidemment pas dix-neuf équipages tués ou fait prisonniers par l’armée et la résistance ukrainiennes. Le Kamov Ka-52 Hokum-B est connu notamment pour la survivabilité accrue de ses pilotes et officiers systèmes d’armes grâce à l’éjection possible de leurs sièges après celle des deux rotors contrarotatifs. Pour autant le tribut payé par ces pilotes russes à la folle guerre voulue par le maître du Kremlin est très lourd. Plutôt que de longs discours voici la sinistre liste des dix-neuf hélicos détruits ou endommagés par les Ukrainiens entre le 1er septembre 2022 et le 1er septembre 2023.

  1. 1er septembre 2022 : Kamov Ka-52 détruit au sol durant une frappe de drones ukrainiens sur la base russe de Melitopol en Ukraine occupée. Aucune victime.
  2. 17 septembre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la ville de Velyka Novossilka en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  3. 22 septembre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien au-dessus de la ville de Dolynska en Ukraine. Équipage capturé après son éjection.
  4. 1er octobre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien au-dessus du village de Kopani en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  5. 1er octobre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité du village de Remivka en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  6. 2 octobre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien au-dessus du village de Bilyayivka en Ukraine occupée. Équipage tué lors du crash de l’hélicoptère.
  7. 12 octobre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine occupée. Équipage éjecté et récupéré sain et sauf par les forces d’invasion de la fédération de Russie.
  8. 12 octobre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien au-dessus du village de Sukhanove en Ukraine occupée. Pilote tué sur le coup et officier système d’arme éjecté et capturé par la résistance ukrainienne.
  9. 4 décembre 2022 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la ville de Louhansk en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  10. 20 décembre 2022 : Kamov Ka-52 abattu par un tir fratricide de la DCA russe à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  11. 23 février 2023 : Kamov Ka-52 abattu par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine occupée. Équipage éjecté et capturé par l’armée ukrainienne.
  12. 6 mars 2023 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité du village de Vuhledar en Ukraine occupée. Équipage éjecté et récupéré sain et sauf par les forces d’invasion de la fédération de Russie.
  13. 16 mars 2023 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la ville d’Orikhiv en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  14. 10 avril 2023 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la ville d’Advivka en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  15. 19 juin 2023 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile air-air AIM-9 Sidewinder depuis un chasseur Mikoyan MiG-29 Fulcrum ukrainien au-dessus de la ville de Berdyansk en Ukraine occupée. Équipage éjecté et récupéré sain et sauf par les forces d’invasion de la fédération de Russie.
  16. 25 juillet 2023 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la ville de Donesk en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  17. 7 août 2023 : Kamov Ka-52 abattu en vol par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la ville de Robotyne en Ukraine occupée. Équipage tué sur le coup.
  18. 17 août 2023 : Kamov Ka-52 abattu par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine occupée. Pilote récupéré sain et sauf par les forces d’invasion de la fédération de Russie et officier système d’armes tué lors du crash.
  19. 1er septembre 2023 : Kamov Ka-52 abattu par un tir de missile anti-aérien ukrainien à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine occupée. Équipage éjecté et récupéré sain et sauf par les forces d’invasion de la fédération de Russie.

Comme vous pouvez le remarquer les forces russes ont aussi apprises a récupérer leurs équipages. On peut aussi voir que les combats aux abords de la célèbre centrale nucléaire de Zaporijia demeurent rudes. L’hélicoptère descendu le 19 juin 2023 l’a été par un missile fourni par le Canada, un fait que l’ami Marcel nous avait présenté en juillet.

N’oublions pas qu’avant le déclenchement de cette «opération militaire spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine la Russie présentait son Kamov Ka-52 Alligator, Hokum-B donc pour les Alliés, comme supérieur en tous points aux Boeing AH-64E Guardian et Eurocopter EC-665 Tigre. Il n’a au final pas prouvé grand-chose de son efficacité, notamment au niveau de sa capacité à leurrer les missiles anti-aériens. Par contre il a démontré qu’il n’était pas réellement apte à un emploi dans un environnement dit de haute intensité, dommage pour une arme que le Kremlin comptait employer dans sa doctrine de Blitzkrieg.

Photo © Keypublishing.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

16 Responses

  1. Je crois qu’ils en ont perdu un autre suite à une panne. Il s’est transformé en sous-marin dans la mer d’Azov. Je crois que l’équipage a été repêché

  2. Cette guerre aurait pu être l’occasion pour Poutine d’afficher une grande vitrine technologique de guerre au profit de la deuxième armée du monde. Il s’est heureusement trompé, a sous-estimé les Ukrainiens et ne s’attendait même pas à cette réaction unanime de l’Occident.

    1. Il ne s’attendait peut-être pas à une armée aussi « mal préparée » et en mauvaise état vu le succès en Crimée en 2014

    1. Le fait qu il soit présenté comme invincible c est comme le titanic c est pas forcément une mauvaise machine. Et faut rester prudent et objectif, ce n est pas certains qu un tigre 3 ou un ah64 gardian aurait mieux fait dans un environnement aussi discuté. Les missiles anti aérien ne sont pas moins efficace côté russe c est sûrement comme dit plus haut que les trous dans les bulles de défense soient le fait de soldat mal formé.

      L us army à perdu quelques apache entre 2004 et 2007 en Irak alors qu elle avait la.matrise de sol. Ces résultats sont à saluer mais faut rester humble. Par certains qu on aurait fait mieux

  3. Est il vrai qu’il a causé beaucoup de pertes de blindés ukrainien ? Je ne sais plus quoi penser en toute sincérité, est-ce que nos tigres auraient fait mieux ou pire, j’espère que oui de tout mon cœur ! Mais quand les léopards ont été déployés ainsi que les autres blindé occidentaux, j’ai vraiment cru que les lignes russes allaient se faire enfoncer méchamment. Et là rien, les blindés occidentaux ont montré qu’ils étaient aussi vulnérables dans un conflit de cette ampleur. Je me suis trouvé terriblement naïf de croire que nos matériels allaient faire basculer la guerre et libérer l’Ukraine rapidement. La guerre s’enlise et je pense qu’il n’y aurait que des rafales où f35 qui pourrait retourner la situation.

  4. Il faut dire que cet hélicoptère est utilisé de manière intensive très près de la ligne de front dans un conflit de haute intensité d’où l’attrition élevée. Cet hélicoptère étant utilisé comme un avion d’assault de type A-10 ou SU-25. Mais il faut avouer que les dégâts sur les troupes ukrainiennes sont également sévères.
    C’est peut-être mal mais par son design unique, double rotor contrarotative, biplace côte à côte, siège éjectable, canon de 30mm quasi fixe, c’est une machine que j’apprécie.

    1. À titre personnel Dimitri j’ai toujours adoré les hélicos à double rotor contrarotatifs de chez Kamov, sauf le Ka-50 Hokum que je trouve esthétiquement raté. Et en effet je trouve que ce Ka-52 a lui une super gueule.

  5. C’est de la trahison. Votre blog est un repaire de traites et de **. Quand mon père été colonel de l’armée de l’Air la France respecté les puissants. La Russie nous protège contre les menaces des nazis et des islamogauchiste. C’est un mensonge aucun hélicoptères n’a été perdu.

    1. Tiens le « fils du colonel » est de retour. Merci d’éviter vos insultes homophobes, cela m’évitera de dégainer les astérisques. Et on écrit « traitres » et non « traites ».

  6. Le problème vient peut être de la manière dont il est utilisé ? Si c’est à la bourrin, façon russe, sans coordination avec les troupes au sol, l’appui aérien… il avait peu de chance, ou moins que bien utilisé. Et on voit aussi sur pas mal de vidéo qu’il vole haut, donc facilement détectable et repérable, alors que dans ce genre de combat, mieux vaut raser le sol au maximum ! Ce à quoi s’entraîne particulièrement l’ALAT. J’ai eu l’occasion pendant mon service militaire de voir des gazelles en vol « tactique », à passer sous les lignes électriques, et là, même avec le meilleur MANPADS qui existe, l’accrochage de la cible est tout sauf évidente !

  7. 19 hélicos sur combien en tout ?
    et combien en réel état de voler et pleinement opérationnel ?
    si on a l’info ca serait intéressant

    1. On parle de 116 Ka-52 livrée et 40 en commande. Par contre, comme précisé dans la deuxième phrase de l’article. Le chiffre de 19 pertes n’est « que » pour les 12 derniers mois. En tout, selon les sites de renseignement en source ouverte, on est a 39 detruit, 3 endommage sans être sur qu’il soit réparable, et 1 capturé. on est a plus de 30% de la flotte actuellement livré.
      par contre, je n’ais pas d’info sur la disponibilité de la flotte. Si c’est comme dans les armées occidental, on a rarement du plus de 50 a 60% d’une flotte d’aéronef disponible.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...