Nous vous avions présenté cette mission l’an dernier au travers d’un focus. En cette première décade de décembre 2020 l’USS Nimitz est de retour dans la zone du Golfe afin de mettre la pression sur les éventuels ennemis de l’Amérique, et avec lui son vraquier de soutien l’USNS Carl Brashear. À bord de ce cargo militaire on retrouve un Eurocopter EC225 Super Puma dont le rôle est de soutenir l’action du porte-avions américain. Plusieurs fois par semaine l’hélicoptère de construction franco-allemande livre vivres et munitions à bord du géant des mers.

Les marins du bord attendent dans leurs chariots les livraisons de l’hélicoptère.

Le navire-cargo USNS Carl Brashear est un véritable supermarché flottant au service du porte-avions américain et de ses navires d’escorte. Il permet le transfère du carburéacteur des avions et hélicoptères embarqués mais également des munitions, des vivres, ou encore du courrier à destination des marins embarqués. Si le ravitaillement de carburant entre les deux bâtiments se fait par des tuyaux souples de grande longueur pour le reste cela passe par des vols Vertrep. Et pour cela l’équipage de l’USNS Carl Brashear peut s’appuyer sur son hélicoptère embarqué EC225 Super Puma.

Particularité notable : il ne s’agit pas d’un hélicoptère militaire mais civil. Immatriculé aux États-Unis N553AC cette machine appartient au contractor nommé Vertical Aviation. Son seul et unique rôle est d’ailleurs le soutien aéroporté aux navires de guerre de l’US Navy. Il a été acheté par son propriétaire dans cette optique.

Une mission Vertrep type entre l’USNS Carl Brashear et l’USS Nimitz prend en général entre trois et quatre heures durant lesquelles le pont d’envol est totalement inutilisable. Aucun appontage et décollage n’y est possible seuls deux aéronefs peuvent approcher du porte-avions : le Super Puma et un Sikorsky MH-60S Knighthawk du bord utilisé pour assurer les missions de sûreté et de sécurité aux abords du bâtiment. Durant cette phase l’USS Nimitz et l’USNS Carl Brashear sont extrêmement vulnérables aux risques d’attaques terroristes. C’est pourquoi de tels ravitaillements ne peuvent avoir lieu qu’en haute mer.
Les équipages des autres navires sont aux aguets dans ce cas là.

Par rapport à l’USNS Carl Brashear le Super Puma semble ridiculement petit.

Pour des raisons de sécurité le Super Puma de l’USNS Carl Brashear n’opère quasiment jamais de nuit, sauf situation d’urgence. En zone de guerre comme ici dans le Golfe il partage son hangar avec un autre MH-60S Knighthawk qui peut lui aussi sécuriser les opérations de ravitaillement à la mer. Pour des missions ponctuelles le Super Puma de Vertical Aviation peut réaliser des missions d’évacuation sanitaire. Cette nouvelle mission est apparu au printemps dernier avec les premiers cas de coronavirus parmi les équipages des navires de guerre de l’US Navy.

À aucun moment le Super Puma ne se pose sur le pont d’envol : pas le temps pour ça !

Pour d’évidentes raisons de sécurité seuls les personnels du contractor et de l’US Navy peuvent approcher cet hélicoptère civil ô combien important pour la défense américaine. Moins glamours que le combat maritime ou le sauvetage en mer les missions de ce Super Puma sont pourtant essentielles au quotidien des militaires américains.

Photos © US Navy

Publicité

9 COMMENTAIRES

  1. article tres interressant !!! on en apprend tous les jours !!! un peu de notre technologie francaise qui ravitaille les Americains, ce n’est pas rien quand meme !!!

    • Juste au cas où cela vous aurait échappé Eurocopter était une société franco-allemande et non franco-française. L’EC225 Super Puma était donc franco-allemand. CQFD.

  2. Bonjour,
    Je rejoins parfaitement les propos de Léon, Les études et la mise au point du Super Puma ont été faites par l’Aérospatiale avant que cette dernière ne fusionne avec DASA pour donner naissance à Eurocopter. Les premières dénominations étaient: AS 332 et AS532 . Dans la corbeille Eurocopter, il est devenu EC 225 /EC725 mais reste bien un hélicoptère de conception française. J’ai encore dans ma bibliothèque la documentation complète d’ Aérospatiale.

  3. Le ravitaillement à la mer par des câbles tendues entre le navire ravitailleur et le ravitaillé, est également pratiqué par l’US Navy, ainsi que par la plus part des marine modernes. Il est pratiqué en particulier pour le transfert de carburant et n’est par réservé aux porte avions, ils est aussi pratiqué pour le ravitaillement des autres navires.
    Les deux méthodes sont complémentaires.

    • D’abord il ne s’agit pas du Puma mais du Super Puma et à partir du moment où ce dernier est fabriqué par Eurocopter il n’est plus français mais franco-allemand. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom