On se doutait bien que l’avion ne demeurerait pas longtemps sans affectation et que tous ne seraient pas envoyés à la ferraille. Ce mercredi 13 janvier 2021 un avion d’entraînement Saab 105Ö ayant appartenu à la force aérienne autrichienne a été livré par les airs jusqu’à la collection privée de warbirds du Hangar 7. C’est le fameux Golden Tiger, l’ancien avion de présentation qui a été choisi. Il sera donc préservé et maintenu en état de vol.

L’oiseau devant son nouveau nid.

C’est depuis son ancienne base aérienne de Zeltweg que l’avion a rejoint le terrain d’aviation privé des Flying Bulls. Celui-ci se trouve à Salzburg à un centaine de kilomètres de là. C’est donc un saut de puce que le jet d’entraînement a réalisé, mais un cent de puce en milieu alpin. En effet pour mémoire l’Autriche est couverte à plus de 80% de son territoire par le massif des Alpes.

Baptisé Golden Tiger, en anglais dans le texte, ce Saab 105Ö est une véritable légende volante en Autriche. Il s’agissait en effet depuis plusieurs années de l’avion de présentation officielle du Bundesheer, représentant donc le pays dans la plus part des meetings aériens où il était invité.
Reste désormais à savoir si les Flying Bulls vont le maintenir dans cette livrée remarquable ou s’ils choisiront de lui restituer une plus habituelle pour ce type d’avion d’entraînement. En tout état de cause l’avion gagnera le célèbre logo au taureau rouge.

Car tout autant qu’une collection de warbirds en parfait état de vol les Flying Bulls sont une vitrine voulue par Dietrich Mateschitz. L’homme d’affaire autrichien est un grand passionné d’aviation, notamment d’avions de la Seconde Guerre mondiale. Mais il est aussi et surtout le fondateur et actionnaire majoritaire de la célèbre entreprise de soda énergisant Red Bull.
Et c’est son hangar 7 à Salzburg qui accueille sa collection. Le Saab 105Ö ne sera pas son premier avion à réaction, Mateschitz possède également une paire de Dassault-Breguet / Dornier Alpha Jet A ayant appartenu à la Luftwaffe.
Les clous de sa collection sont pourtant bien les Boeing-Stearman PT-17, Douglas DC-6B, Fairchild PT-19, Lockheed P-38L, North American B-25J, et Vought F4U. Excusez du peu.

Indubitablement le Saab 105Ö viendra ravir les fans des Flying Bulls.

Nous vous avons d’ailleurs déjà présenté une partie de cette collection car les liens entre le Hangar 7 et le Bundesheer sont forts. Le second met souvent en avant les collections du premier. Pour autant le Saab 105Ö doit passer quelques temps au Hangar 8, l’annexe invisible du public et chargée de l’entretien mécanique et peinture des avions de la collection. Il devrait être prêt pour son exposition au début du printemps.

Photos © ministère autrichien de la défense.

Publicité

3 COMMENTAIRES

    • Faut savoir que les équipes des Flying Bulls sont de vrais passionnés, leurs livrées peuvent parfois paraître surprenantes mais elles ne sont jamais du genre à défigurer les avions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom