Pour le cliché de ce weekend intéressons-nous à la monture du 193rd Special Operations Squadron de l’US Air Force. Ce quadrimoteur à turbopropulseurs est un Lockheed-Martin EC-130J Commando Solo III, un des avions de guerre électronique parmi les plus secrets de l’arsenal américain. Il est vu ici depuis la place du boomer d’un Boeing KC-135R Stratotanker.

À ce jour seuls sept de ces avions volent sous la cocarde américaine. Ce sont des avions dédiés avant tout à ce que l’on appelle la guerre psychologique, la désinformation au-dessus d’une zone donnée, voire l’émission de programmes radiophoniques et télévisés pirates destinés à contrer une propagande quelconque. Ils ont été aperçu au cours des dernières années à proximités de territoires comme la Crimée ukrainienne sous occupation russe ou encore la Corée du nord.
Fait intéressant : bien que relevant des opérations spéciales les Lockheed-Martin EC-130J Commando Solo III et leurs équipages appartiennent à l’Air National Guard de l’état de Pennsylvanie. Ils sont pourtant fréquemment placés sous l’autorité de l’US Special Operations Command.

Photo © US Air Force

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. Les US ont arsenal sacrément diversifié avec de multiples versions de son C130. Cette version psy ops en est l’exemple parfait avec sa profusion d’antennes. L’armée de l’air avait songé au début des années 2000 de transformer ces 4 C160 Astarté de relais de communication stratégique pour effectuer le même genre de missions. Malheureusement suite aux contraintes techniques et budgétaires, cela ne s’est pas concrétiser. Dommage.

    • Je suis bien d’accord avec vous Ronfly, cet EC-130J Commando Solo III est une machine fabuleuse. C’est quasiment un studio de télévision du ciel.

  2. Effectivement. Je serais curieux de connaître et voir l’architecture intérieure de ce centre de télécommunication pirate volant. Vu le nombre et la taille des antennes, on imagine des capacités impressionnantes dans cette mission.

    • Malheureusement Ronfly les photos « intérieures » des Commando Solo III sont indisponibles, les équipements étant certainement classés top secret par le Pentagone.

  3. Ça me fait penser aux opérations de diffusion par les militaires US de cris de fantômes, eh oui, dans la jungle vietnamienne pour faire peur aux militaires communistes, ça avait fonctionné un certain temps tout de même!

    • Et aussi les avions de propagandes qui balançaient des messages avec des hauts parleurs au dessus de la forêt vietnamienne de nuit. Les combattants vietnamiens tiraient en direction de l’avion avec leur armes légères dévoilant leurs positions. Sauf que derrière cet avion suivait un avion gunship AC-47 Spooky tout feux éteint. Les gatling n’avaient plus qu’à arroser la forêt sur les positions dévoilés. Terriblement efficace.

  4. Ce qui est bien compréhensible. On ne peut que imaginer une soute remplie de consoles opérateurs avec sa multitudes de baies électroniques remplit de systèmes de télécommunications et de traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom