Ce 2 décembre, Bombardier souligne la livraison de son 1000ème appareil de la famille des avions d’affaires Global. Le Global 7500 est livré à NetJets, qui aligne l’une des plus importantes flottes de jets d’affaires au monde. Cette entreprise américaine propose la propriété fractionnée et la location de jets privés. Il s’agit du premier des 20 appareils Global 7500 commandés par NetJets. Cette entreprise est l’un des bons clients de Bombardier puisque qu’une centaine d’avions Challenger et une quarantaine d’appareils Global volent déjà aux couleurs de NetJets.

Bombardier Global 5000 aux couleurs de NetJets

Malgré la pandémie du COVID19, Bombardier a livré près de 120 avions d’affaires au cours des douze derniers mois, dont une quarantaine d’avions Challenger et plus de 75 exemplaires du Global. Par ailleurs, la construction de la nouvelle usine d’assemblage des avions Global va bon train. Actuellement assemblés à l’aéroport Downsview (YZD) à Toronto, la production des appareils Global déménagera en 2023 à l’aéroport international Pearson de Toronto (YYZ) dans la ville voisine de Mississauga. En 2018, Bombardier a vendu sa propriété de Downsview pour la rondelette somme de 635 millions de dollars américains tout en étant autorisé à y poursuivre ses activités pour une période de cinq ans. La nouvelle usine actuellement en construction, au coût de 400 millions de dollars américains, fera davantage appel à la robotique afin d’augmenter la précision d’assemblage et la cadence de production. Tout en améliorant le confort des travailleurs, la nouvelle installation réduira la consommation d’énergie de près de 60 % et les émissions de gaz à effet de serre de 40% comparativement aux installations de Downsview. Rappelons qu’en juin 2020, le Global 7500 devenait le premier avion d’affaires au monde certifié EPD (Déclaration environnementale de produit) conformément aux normes internationales ISO.

Malgré la période de fortes turbulences dû à sa douloureuse restructuration et à la pandémie, Bombardier poursuit son virage vers la profitabilité et le développement durable. La vedette actuelle de l’écurie Bombardier est sans contredit le Global 7500. 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom