Ces hélicoptères n’avaient pas à priori un rôle très évident puisque devant assurer la succession des mythiques Bell UH-1D Iroquois assemblés en leur temps par Dornier. Pourtant les sept Airbus Helicopters H145M de la Heer, l’armée de terre allemande, sont désormais parfaitement opérationnels dans leur mission SAR. Dédiés autant aux pures recherches et sauvetages qu’aux vols d’évacuation sanitaire ils participent également aux missions dites de service public. C’est dans ce sens qu’un exercice a eu lieu dans le sud de l’Allemagne il y a un mois.

Afin de présenter aux autorités civiles et militaires allemandes les capacités réelles de l’hélicoptère une démonstration a eu lieu durant le dit exercice à la toute fin du mois d’octobre 2021. Celui-ci se déroulait en zone rurale, près de la localité de Dornstadt dans le Bad-Wurtemberg. L’Airbus Helicopters H145M dans sa version LUH SAR appartenant au Transporthubschrauberregiment 30 a réalisé une manœuvre d’évacuation sanitaire suite à un accident de circulation.

Les équipes de secours médicalisent la victime…

Pour des raisons (évidentes) de sécurité et de facilité ce sont des militaires allemands qui ont joué les rôles autant des accidentés que des secouristes. Pour cela des véhicules militaires étaient engagés. Le H145M avait été commandé afin d’évacuer par les airs le blessé le plus lourdement atteint. Une drop zone improvisée dans un pâturage permit au biturbine d’opérer en toutes tranquillité. Entre l’atterrissage de l’hélicoptère, la prise en charge du blessé, et son atterrissage au centre hospitalier il ne s’était pas écoulé plus de 30 minutes.
Bien entendu tout était réglé au millimètre, puisqu’il s’agissait d’une démonstration.

… avant de la brancarder…

Il faut savoir que dans la réalité il y a toujours des impondérables, comme des DZ difficiles à mettre en place ou bien des retards dans la prise en charge du patient. Les femmes et les hommes de la Sécurité Civile le savent bien, notamment celles et ceux opérant sur Dragon 75. Vous remarquerez d’ailleurs les similitudes entre ce H145M et le H145 récemment reçu par les équipes françaises de secours. Les deux machines sont très très proches dans leur définition globales, à quelques détails près. Le nouveau Dragon est plus moderne.

… jusqu’à la DZ où se trouve le H145M LUH SAR.

Pourtant le parallèle entre les deux machines est aussi à chercher dans les missions. Car les H145M LUH SAR opèrent également au profit des services de secours civils allemands. Comme jadis les UH-1D Iroquois il leur arrive d’intervenir sur des accidents de voie publique ou bien lors de graves malaises.

Photos © Bundeswehr

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. C’est très bon pour Airbus, ses actionnaires, et les compagnons allemands, le H145 nétant pas fabriqué à Marignane, comme ceux pour la sécurité civile française, les Dragons, en partie subventionnés par la France commandés pour relancer l’économie Francaise … cela n’a rien de politique, d’ailleurs cette période n’est vraiment pas la bonne pour en faire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom