Cette fois c’est la Bérézina pour l’avionneur russe ! En quatre jours seulement, depuis le tout début de cette année 2022, deux clients africains majeurs de Sukhoi ont décidé de rejeter le chasseur de supériorité aérienne Su-35. L’Algérie et l’Égypte ne commanderont donc pas ce biréacteur dérivé du Su-27, préférant chacune d’autres alternatives. Une annonce qui intervient quelques jours seulement après celle très similaire de l’Indonésie.

Pourquoi donc ces deux pays habituellement si prompts à rechercher l’armement de facture russe ont t-ils décidé de tourner le dos à celui que beaucoup présentent comme le meilleur chasseur de supériorité aérienne actuellement proposé par Moscou ? En fait si la décision d’Alger et du Caire revient finalement au même les raisons de ce choix sont assez différentes. Un point commun cependant subsiste : l’avion serait trop cher au regard de ses capacités réelles.

L’Algérie d’abord négociait depuis près de quatre ans la vente d’une trentaine de chasseurs de ce type. Des avions qui auraient du initialement permettre de renforcer la position défensive face au voisin marocain qui s’équipe de plus en plus d’avions high tech de facture américaine. Rabat fait désormais clairement les yeux doux au Lockheed-Martin F-35A Lightning II, ce qui n’est pas pour déplaire à Washington. Mais voilà le Sukhoi Su-35 Flanker-E est bien trop onéreux pour les finances toujours fragiles d’une Algérie dont l’économie repose entre trop sur les richesses de son sous-sol.
En compensation de la cessation de ses recherches vis-à-vis du Su-35 l’Algérie a décidé de renforcer la modernisation de sa flotte de chasseurs multi-rôles Su-30SM Flanker-C du même avionneur. Cela sera t-il suffisant ? L’avenir nous le dira.

Le cas de l’Égypte est sensiblement différent. D’abord parce qu’elle a déjà reçu un premier lot d’avions. Certaines sources parlent de six machines et d’autres de quatre. Cette dernière estimation semble la plus réaliste aujourd’hui. Et à l’usage, en fait lors de manœuvres aériennes, le Sukhoi Su-35 Flanker-E a prouvé qu’il était un magnifique chasseur très manœuvrable mais sûrement pas un avion capable de damer le pion aux meilleures machines du moment. Pour les Égyptiens désormais il est clair que l’avion russe est très inférieur au Dassault Aviation Rafale français. La décision de ne pas commander plus de Flanker-E semble totalement liée à la commande passée l’an dernier pour trente Rafale supplémentaires.
Un problème de poids existe cependant pour Le Caire : que faire des Sukhoi Su-35 déjà livrés ? La piste de la rétrocession à la Russie est aujourd’hui la plus probable d’autant que Moscou aurait déjà une nouvelle piste sérieuse pour revendre ces avions déjà construits : la république islamique d’Iran.

Si en Algérie c’est bien le prix unitaire de l’avion (en relation avec ses véritables possibilités) qui semble bloquer les militaires autant que les économistes, en Égypte il en est différemment. C’est donc le facteur de causalité qu’en Indonésie. Pour ces deux pays le Sukhoi Su-35 Flanker-E est largement inférieur en terme de capacités au Dassault Aviation Rafale. La solution iranienne semble donc la meilleure pour ce chasseur : le vendre à des pays à l’abri d’un contrat avec le constructeur français. C’est tout de même un drôle de pis-aller pour un constructeur majeur comme Sukhoi.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

25 COMMENTAIRES

  1. Bonjour et Bonne année 2022 à tous.
    Comment peut-on comparer le Rafale et le SU35 ?
    Le SU35 est beaucoup plus gros et les performances ne sont forcément pas les mêmes. Avec un SU35 on peut emporter près de 10t d’armement en plus.
    Le Rafale est plus petit mais probablement plus « intelligent ».
    Ils ne répondent pas forcément au même besoin.
    Si c’est pour la beauté, j’en prends un de chaque. Ils sont tous deux magnifiques.

      • Exactement ! Voilà pourquoi après des exercices de combats menés par l’armée de l’air Égyptienne, l’Égypte a commandé 30 Rafales supplémentaires, et abandonner l’idée des su35.

        Cela veut tout dire.

    • Vous les tirez d’où vos capacité d’emport ?

      Parce que selon Wikipédia (qui n’est certes pas la source la plus fiable qui soit mais qui fera l’affaire faute de mieux) la Rafale à un emport de 9.5 T contre seulement 8 T pour le Su-35.

    • Bonjour et bonne année à vous aussi. La réponse est dans votre message en fait. Le su35 est un  » camion  » qui impressionne mais la réalité pour aujourd’hui c’est que avoir le plus gros armement possible ne sert à rien si tu fait face à un avion plus  » intelligent »qui te l’ abat facilement… Le rafale a de très bons résultats dans beaucoup de domaines grâce à sont gabarit et sa technologie. C’est un peu comme si les usa abandonnait le f 35 pour du f15… Ce n’est pas des avions comparable mais qui ont bien une tâche précise. Idem pour l’Algérie et l’Égypte ils recherchent un avion avec des objectifs précis. En fait ils ont juste commis une erreur sur la capacité qu’ils recherchent et l’avion a mettre en face. C’est la le dilemme du su35, comme l’avait précisé Arnaud dans un article, cet avion est limite inclassable car il n’apporte pas vraiment une utilitée à une flotte aérienne en construction.

  2. J’ai remarqué que l’Egypte et l’Algérie optaient souvent pour le même materiel , Mig 29 , Meko 200 et autres équipements . Ces deux pays doivent être en « contact » .

    • Et ? Pk l’Allemagne et la France ou La France et l’Italie ou la France et les USA ne seraient ils pas en contact ? Qu’insinuez vous voyons d’autres qui peuvent et d’autres non? Même si peut-être vous vous trompez et qu’ils ne sont pas en contact

      • Bonjour Doudou. Essayez s’il vous plait d’être moins agressif. Joseph a utilisé le conditionnel, il ne dit pas que ces pays sont en contact mais qu’il est possible qu’ils le soient. Il n’insinue rien ! Keep calm comme disent nos amis britanniques.

      • Moi à mon avis l’Algérie doit se tourner , a la chine se pays met en place toute une panoplie d’armement extrêmement développer mis à la vente , ou une possibilité d’obtenir une négociation pour mise à la vente de ses arment les plus hi tech , surtout que l’Algérie a de très bon relations avec les chinois , comme par exemple , l’avion chinois ,J20 ou le j31 furtif

        • Vous pensez que les J-20 et J-31 seraient adaptés aux forces algériennes ? Personne ne sait exactement quelles sont leurs capacités réelles, ces deux avions restent soumis aux bons-vouloir de la propagande d’état de Pékin.

  3. Sayanel : Le problème c’est que l’Égypte a organiser un exercice de combats entre le su35 et le Rafale.

    Voilà pourquoi ils savent pertinemment quel avion de chasse est meilleur, car ils ont procédé à des tests réels, dans lequel le Rafale à tout simplement eût une domination incroyable en termes électroniques.

    Selon les sources ayant rapporté l’affaire, le Rafale était censé défendre une position, et l’agresseur était le su35. Seulement le Rafale a été tellement impressionnant et supérieur, qu’il a renversé la situation en notamment aveuglant et éteignant/bloquant des fonctions vitales du su35.

  4. En fait le problème du su 35 reside dans le radar utilisé qui est assez ancien et en plus il est « statique » par rapport au rafale dont le radar est »actif ».

  5. L’Algerie qui aurait pu se tourner vers le rafale est toujours embourbé dans les histoires de la guerre alors que le peuple lui a su mettre fin à règlement qui en premier lieu servait les intérêts des Généraux Algériens.
    Il vont certainement multiplier des S30 mais c’est léger si le voisin Marocain acquière le F35 mais cela semble loin car les finances Marocaines ( archi endettés) ne le permettront pas mais qui sait si Israël leur donne un coup de main mais à-quel condition ?- cela peut le faire.
    L’Algerie à quand même une très belle couvertures anti aérienne et qui sait peut être que le Félon ou le Su 57 permettra de palier le manque face au voisin Marocain.
    La Russie a quand mêmes des cartes pour retourner le cas Algerien.
    Les Algériens devront obligatoirement se renforcer si le voisin Marocain se pencher sérieusement sur le F35 .

    • La CAATSA est le fantasme de nombreuses personnes qui la voient comme une agression vis-à-vis de l’industrie russe. Les Égyptiens ont opposés le Rafale au Su-35 et compris que ce dernier était inférieur. Tout reporter sur la CAATSA c’est considérée que la Russie serait exempte de plantages technologiques et/ou commerciaux.

      • non c’est vrai, mais ça n’aide pas à faire pencher en faveur d’une offre russe. Enfin la CAATSA est aussi à géométrie très variable (Inde…)

      • Sauf que l’Egypte reçoit 300M$ d’aide militaire par an de la part de Washington donc le CAATSA a le rôle principal dans ce cas (pour l’indonésie aussi d’ailleurs).

        • C’est toujours intéressant de lire des commentaires de gens qui ont des certitudes. N’empêche que vous oubliez l’essentiel : Égyptiens et Indonésiens ont démontré par A+B que le Rafale français est supérieur au Su-35 Fanker-E russe.

  6. Cela montre deux choses: d’abords il est très difficile pour quelqu’un qui n’a pas un accès à des avions de combats et mené des tests dessus kceci est valable pour tout les matériels militaires) , d’avoir un avis dessus: dans ce domaine là, sur internet, et n’importe où dans le domaine public, la desinformation et la propagande règne. Il est alors très difficile de séparer le vrai du faux.
    Des info qui donnent des idées claires sur l’infériorité ou la supériorité d’un appareil sur un autre comme celles expliquées ici par Arnaud sont plutôt rares.
    La deuxième chose, c’est que malgré tout leur efforts les Russes n’ont toujours pas rattraper leur retards technologique. J’ai l’impression qu’il deviens essentiel pour eux de collaborer avec d’autres pays pour combler ce dernier par exemple la Chine ou alors en tentant de sortir de leur relations conflictuelle avec « l’ouest » (mais c’est pas gagné).

  7. Je me disais que puisque l’Algérie a d’assez bonnes relations avec l’Europe et leurs entreprises , comme Thales ‘ pouvez tout aussi bien acheter des SU 35 et les équiper au standard Otan .

    • Ils font souvent ça la dernière en date ils ont acheté une carcasse de corvette chinoise équipé par des radars et de l l’électronique allemand

  8. Un problème de prix? Lol plusieurs pays renoncent en même temps et ça serait qu’une question de prix. Il faut être naïf pour croire ça. Il y a clairement des info non porté à notre connaissance pour boycotter Moscou. Rien d’autre

    • Boycotter Moscou ? Mais pourquoi boycotter l’industrie aéronautique d’un pays dont les avions militaires violent fréquemment les espaces aériens souverains des états baltes et de l’Ukraine ?

  9. L Algérie n achétera jamais de rafale , tous simplement parce que les avions vendus à des pays tiers sont bridés et n ont donc pas les mêmes capacités que l occident .Après parler du su 35 et insinuer qu’ il est inférieur technologiquement est un euphémisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom