L’opération de «dénazification» de l’Ukraine menée par Moscou tourne aux bains de sang et aux massacres d’innocents. Et à ce triste petit jeu l’aviation russe tient une place prépondérante, frappant avec plus ou moins de précision les différents objectifs qui lui sont confiés depuis 20 jours. C’est désormais la capitale Kiev et ses faubourgs que les avions de pénétration Sukhoi Su-24 Fencer et Su-34 Fullback bombardent sans relâche, dans l’espoir de faire craquer une population locale toujours aussi résistante. Un jour le dictateur Vladimir Poutine devra expliquer au monde en quoi des lycées et des magasins d’alimentation sont des cibles militaires de premier plan ?

C’est toujours la tactique de la tenaille que les forces russes emploient depuis maintenant près d’une semaine pour tenter de faire plier Kiev. Mais la ville résiste. Au sol les troupes régulières russes accompagnées de mercenaires du groupe paramilitaire ultraviolent Wagner s’infiltrent comme elles peuvent dans les villes de la banlieue kiévienne. Dans les airs des avions d’attaque Su-24 Fencer et Su-34 Fullback bombardent des objectifs que Moscou continuent de considérer comme prioritaire et exclusivement militaires. Bien sûr il y en a mais il a aussi eu dans les 36 dernières heures une école maternelle, un lycée, et deux supermarchés. Et à chaque fois après les bombardements les services de secours ont relevé des dépouilles. Toutes ne portaient pas d’uniforme.

Pour avoir côtoyé et continuer de côtoyer encore de nos jours pas mal de pilotes militaires français j’en arrive à me demander ce que leurs homologues russes pensent au fond d’eux quand ils tirent leurs missiles air-sol contre des immeubles d’habitation ou qu’ils larguent des bombes sur des gares routières ? Certes ils font le même métier également sur des avions à réaction mais la comparaison s’arrête là. Nos pilotes, qu’ils volent sur Mirage 2000D ou sur Rafale, ont une conscience, un sens du devoir, un sens de la hiérarchie aussi mais également ce qui semble faire défaut aux pilotes russes : une déontologie.
Comparer les pilotes français et russes est inconcevables. Les nôtres ne se rendraient jamais complices d’une telle tuerie de masse contre une population civile innocente.

Partager notre passion pour l’aviation, et notamment l’aviation militaire, c’est aussi partager la conviction que dans ce monde tous les pilotes ne se ressemblent pas. Et que le pays dans la société dans lequel volent ces pilotes les conditionne à respecter la vie humaine. Là-dessus les pilotes russes ont encore de très gros progrès à faire.
Depuis trois semaines on me demande pourquoi je persiste à collationner les informations sur les crimes de l’aviation russe et à vous les retransmettre ici ? Parce que si nous médias aéronautiques, aussi petit que soit notre site, nous ne le faisons pas personne ne le fera et ces massacres resteront inconnus. Et même si ce ne sont pas les articles les plus fun à réaliser il faut le faire, il faut informer, il faut rendre compte, expliquer. Expliquer que même si nous sommes passionnés d’aviation militaire nous n’oublions pas ce que la Russie fait actuellement de ses superbes Su-34 Fullback : elle tue des innocents avec.

Situation des mouvements de troupes et des frappes aériennes russes en Ukraine au 16 mars 2022.

Et donc depuis 36 heures mais sans doute aussi dans les dizaines d’heures à venir c’est Kiev et sa banlieue qui subissent à chaque les survoles à basse altitude avec pour les Kiéviens et les Kiéviennes la boule au ventre, la peur de la bombe ou du missile.
À la question continuerons-nous de vous tenir au courant, la réponse est encore et toujours oui. Nous le devons aux victimes et aux résistants.

Photo © ministère russe de la défense.
Illustration © ministère britannique de la défense.

Publicité

11 COMMENTAIRES

  1. Salut ARNAUD,
    OUI, absolument avec un grand OUI, Nous devons inlassablement dénoncer cette agression militaire de la Russie à l’encontre de ses « frères slaves », du moins le pensait-elle…! Car dorénavant ses soit disant frères se sont transformés en loups qui vont harceler l’Ours russe jusqu’à son replis vers sa tanière de l’est Cela pendra des mois assurément, des années sans doute (je ne l’espère pas), mais l’Ours russe devra s’en retourner, sans doute avec quelques concessions territoriales à l’est, qui étaient déjà effectives depuis 2014 et l’annexion de la Crimée.
    Un jour où l’autre le dictateur POUTINE et sa clique de profiteurs nommés pompeusement « oligarques « , ou « généraux » devront rendre des comptes, devant leur peuple, devant la Cour Pénale Internationale de La Haye, ou devant leur rédempteur lors du jugement dernier….! Ils devront payer pour leurs crimes de guerre, et les immenses dégâts déjà occasionnés à cette Ukraine résistante.
    Le Bien et la Démocratie triompheront toujours, même s’il faut être patient. POUTINE le sait, lancé dorénavant dans une fuite non pas en avant, mais en reculant….!!!
    J’attends ce moment avec impatience….!!
    Résistance….!

  2. Bonjour,
    je supposes que les avions russe continuent de tombé, avez vous un bilan de ce que ces Russes ont perdus depuis le début de cette invasion ?
    Vous avez fait un article il y a 15 jours sur ces pertes, pensez vous que vous pourriez le mettre à jour et en fil rouge ?
    continuez comme ça !
    Bruno

  3. Comment pouvez vous savoir si les russes n’ont pas de conscience? Bien sur que oui, qu’ils ont une conscience les pilotes russes. vous pensez qu’ils bombardent les civils avec plaisir? vous croyez que c’est facile pour eux de bombarder des civils. Et savez-vous ce qu’ils ont si ils désertent ? la prison les attent, si ce n’est pas le peloton d’éxécution. si vous etes pilote de chasse, et que vous avez 2 choix : soit bomber Kyiv, soit refuser de bombarder, et en subir les conséquences, perso, je préfererais la solution A, malgré le fait que je sais qu’il y aura des morts. Bien sur comparer les pilotes français et russes est impossible, mais pensez-vous réellement que, si un pilote français, auquel on donne l’ordre de bombarder une ville, refuserais d’exécuter cet ordre si il sait une si il ne le fait pas, sa famille et lui même peuvent en payer les conséquence? je pense qu’ils réaliseraient cet ordre, bien a contrecœur, mais ils le réaliserait. Vous pensez donc que les pilote russes sont content de ce qu’ils font? je ne crois pas, ils obéissent aux ordres, et vous ne pouvez critiquer ces pilotes sans avoir eu a obéir a un ordre comme bombarder une ville sans avoir eu à le faire. Je vous rappelle que vous êtes journaliste, vous ne savez pas ce c’est d’obéir à de tels ordres. Rapporter =les faits en Ukraine, c’est très bien, et rapporter les massacres, c’est bien aussi. Mais ne confondez pas rapporter les faits et jugez la conscience des pilotes russes, car vous ne savez pas leurs histoires, leurs sentiments, leurs convictions politiques. ils obéissent la plupart à des ordres. Ceux sont à jugez sont les décideurs, et non pas les exécutants !!

  4. Bonjour les Arnaudphiles et Gaëtanphiles.
    Nous sommes tous ombre et lumière durant une guerre !
    Rappel:
    Le bombardement de Sakiet Sidi Youssef est une opération menée par l’armée française, dans le cadre de la guerre d’Algérie, sur le village tunisien de Sakiet Sidi Youssef le 8 février 1958
    L’opération implique 25 avions : onze bombardiers B-26, six chasseurs-bombardiers Corsair de la Flottille 12F6 et huit chasseurs Mistral
    Le bilan civile varie entre 72 et 75 morts et 148 blessés, dont une douzaine d’élèves d’une école primaire.

      • En effet Arnaud mais n’oublions pas les bombardements récents sur l’ex Yougoslavie et Belgrade en particulier, notre ancien allié !
        Je radote sciemment mais nous sommes tous ombre et lumière durant un conflit armé !

        • Les bombardements contre Belgrade n’ont jamais visé de populations civiles, l’OTAN ne visait que les points névralgiques du pouvoir en place afin de le faire plier au Kosovo et de lui faire arrêter ses massacres de populations civiles.

    • Bravo à vous Charlie.
      Et que dire des avions qui bombardaient, ou  » canardaient  » les mechtas et hameaux pendant la guerre d’Algérie ? .
      Cordialement.

      • Premier et dernier avertissement : le sujet n’est pas ici de refaire la guerre d’Algérie mais de parler de celle commise en Ukraine par la Russie.
        Tout prochain commentaire sur l’Algérie verra la modération immédiate et totale de son auteur(e).

  5. alors je vois que certains arrivent tout de même a excuser l’agresseur Russe , et d’autres a comparer avec d’anciennes opérations françaises ,c’est a convulser de rire si la situation n’etait pas aussi dramatique
    il n’y a rien de pire d’entendre les oui , mais , ceci , cela , alors que des enfants et femmes enceintes meurent sous les bombes d’un taré paranoïaque !!! qui est déjà en train de ruiner son pays et d’être un paria mis au band des nations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom