On savait déjà que le Dassault Aviation Rafale français ne réussissait pas au chasseur russe. Désormais c’est une certitude le Boeing F-15EX Eagle II opère sur le même segment de marché que le Sukhoi Su-35 Flanker-E. Et l’avion américain lui a déjà damé le pion en Indonésie et se prépare à lui refaire le coup en Égypte. Au final on peut se demander si ce n’est pas la conception même du Su-35 qui est en tort.

Sur le papier pourtant le Su-35 Flanker-E est le meilleur chasseur de Sukhoi, si on excepte le très fantomatique Su-57 Felon. C’est en tous cas ce que l’avionneur russe essaye de faire croire à ses clients potentiels. L’affaire des avions vendus à l’Égypte est pourtant significative d’un avion qui ne réussit pas à convaincre sa clientèle cible : contrat signé, avions construits, livraison suspendue aux décisions du Caire, pour au final ce qui ressemble tout de même à un sacré sac de nœuds.
Une partie vient sans doute de l’origine même de l’avion. Le Su-35 n’est pas un véritable chasseur multi-rôle. C’est en fait un avion de supériorité aérienne ayant des capacités secondaires confirmées pour l’attaque au sol/appui aérien rapproché et pour la reconnaissance tactique.

Au final le Sukhoi Su-35 Flanker n’a plus vraiment les faveurs de la première puissance africaine. L’an dernier les Égyptiens ont commandé un deuxième lot de trente Rafale à Dassault Aviation. Jusque là pourtant la Russie pouvait encore espérer vendre son chasseur. Les espoirs s’évanouissent désormais.
Car ce mardi 15 mars 2022 c’est Washington DC qui a donné le coup de grâce en déclarant étudier une possibilité d’exportation vers l’Égypte de son tout nouveau F-15EX Eagle II produit par Boeing. Un avion qui vient clairement chasser sur les terres du Su-35 Flanker-E.

Une victoire égyptienne de l’Eagle II sur ce Flanker-E serait une drôle de forme d’ironie de l’Histoire. En effet le Su-35 est une version améliorée du Su-27 Flanker développé par l’Union Soviétique pour tenter d’abattre les McDonnell F-15A/B Eagle dont dérive de manière lointaine le nouveau F-15EX. La boucle serait alors bouclée.

Hors d’Égypte Sukhoi a déjà connu pareil scénario l’an dernier. L’Indonésie a rejeté son avion au profit de ceux de Boeing et surtout… de Dassault Aviation. Les deux avions sont devenus non seulement les principaux concurrents du Flanker-E mais surtout ses pires cauchemars.
Même des pays traditionnellement inféodés à la Russie ont tourné le dos au Su-35, à l’image de l’Algérie. Bientôt il ne lui restera plus que la Biélorussie pour espérer en exporter…

Photo © Wikimédia Commons

Publicité

16 COMMENTAIRES

  1. Tu oublies, les pressions occidentales pour empêcher Soukhoï ou mig de vendre leurs avions. Surtout côté us qu elles soient physiques, financières, etc…. On l a vu aux pays bas, Pologne, etc…

    • Où avez-vous vu que la Pologne ou les Pays-Bas aient eu envie une seule fois d’acheter des avions russes ? Ce sont des pays européens. Ils ne prennent que des machines de qualité, donc aux standards OTAN.

      • Al Masriya, Al mayadee, sur les chaînes arabes il est clairement dit que l’Égypte a cédé aux menaces de sanctions americianes qui donne en plus 1.3 milliards pour la défense égyptienne, et aux bailleurs de fonds historiques les saoudiens qui avaient demandé aux egyptiens de calmer le jeu en regardant la réception des avions.
        Et le seul pays de l’OTAN qui achèté russe la payer cher
        Donc tout est lié aux menaces américaines, comme d’habitude
        Faire un papier sur la vente d’armes et ne pas dire un mot de géopolitique….incroyable, décidément les européens vous avez vraime t du mal avec la géopolitique.. écoutez de temps en temps mes médias arabes et africains, ça vous fera regarder autre chose que votre nombril.
        La nouvelle géopolitique en train de se dessiner va vous faire tout drole

        • Écoute Mohamed, que la situation géopolitique actuelle du monde ne te convienne pas, c’est une chose. Mais ça n’empêche pas d’être objectif sur les qualités réelles de l’aviation russe.
          L’Algérie a renoncé au Su35, l’indonésie aussi, l’Égypte aussi, et les autres clients potentiels déclinent les offres russes. C’est pas forcément uniquement dû aux pressions américaines vu que les 3 premiers pays que j’ai cité ont déjà eut des avions russes.
          Je ne sais pas pour toi, mais quand tu as acheté une marque de voiture qui t’a déçu, tu changes ou tu persévères?
          Quand à la nouvelle géopolitique, elle va surtout dépendre des effets du réchauffement climatique selon moi, et non plus uniquement de la volonté de nombreuses nations à vouloir (à juste titre) s’émanciper de l’occident.

        • Expliquez nous donc en quoi un MiG-29 Fulcrum serait supérieur à un F-16C/D Fighting Falcon ou un Su-57 Felon vis-à-vis d’un F-35A Lightning II ?

  2. Les pires cauchemars du su35 alors, car ils sont nombreux, pas seulement le f15ex.

    Le su35 comme les mig35, ne sont que de vieux su27 soit disant modernisés, pour essayer de revendre des vieux avions en trop grand nombres chez les russes, datant parfois de l’Union soviétique.

    Le su35 n’utilise qu’un radar PESA, donc tout avion avec un radar AESA, est tout simplement son cauchemar. Sans parler de la fiabilité des avions russes très critiqué par les clients exports de la Russie, et des capacités/capabilités largement exagérées selon les mêmes clients exports.

  3. Le Rafale supérieur au sukhoi 35,
    L’ Avion de combat le plus lent de tous, avec des missiles en retard de 20ans par rapport au missile russe

    • Simple Mimir : regardez les contrats exports du Su-35 Flanker-E et comparez les avec ceux du Rafale. La Croatie, l’Inde, ou encore les EAU ont t-ils à un seul instant eu l’intention d’acheter l’avion russe ? Pourtant l’Indian Air Force est un client fidèle de Sukhoi et de son excellent Su-30 Flanker-C.

  4. inféodé ? Tu ne rates pas une occasion pour cracher sur l’Algérie … Çà devient ridicule surtout quand tu manques de professionnalisme et aussi fan d’approximations déconcertantes

    • « Cracher sur l’Algérie » ? Oulah madame ou monsieur aloha59 est toujours aussi extrémiste et agressif. C’est aussi ce qui fait son charme, son manque de retenu et sa tendance naturelle à prendre la mouche pour un oui ou pour un non. Sans compter ses sempiternels procès d’intentions.
      Madame ou monsieur aloha59 demeure de ce fait toujours aussi drôle et risible.

  5. L’avion en lui-même semble inférieur à ses concurrents – surtout sur la suite électronique/radar – ajoutez à cela les soucis connus de maintenance russe, parachevez enfin avec un coup de pression par le CAATSA (Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act)… Non définitivement, le Su-35 semble ne pas en valoir la chandelle.

  6. Il est certain que les pressions américaines n’ont pas facilité l’acquisition du SU 35 car L’Égypte infeode à l’Amérique à tres peu de marche de manoeuvre.
    L’Algérie et la Russie sont extrêmement liés et nous devons à Moscou l’effacement d’une ardoise assez consequente.
    Je ne suis pas un expert mais L’Algérie devra se positionner sur d’autre marché car si ce pays a une defense tres robuste concernant l’aviation c’est leger surtout que les Marocains ne s’arrêteront pas au F16 et l’ami Israéliens pourrait facilité l’acquisition d’armes hyper sophistiqué et pourquoi pas le F15 Eagle.

    • Ou l’Algérie devra revoir son rapport à son voisin marocain et arrêter cette désolante course aux armements. Pour le reste je suis d’accord avec vous.

      • Il doit y avoir des efforts des deux côtés et surtout que cela soit sincère.
        Quand à la course à l’armement je pense plutôt que l’Algerie se met a la page car beaucoup de matériels obsolètes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom