À l’instar d’un Nieuport XI français, d’un North American F-86 Sabre américain, ou d’un Supermarine Spitfire britannique il était entré depuis longtemps au Panthéon de l’aviation militaire. Depuis cet été le dernier utilisateur officiel du mythique Mikoyan-Gurevich MiG-25 Foxbat l’a retiré du service. L’Algérie l’employait encore, de manière ultra marginale, comme chasseur de supériorité aérienne. C’est donc un des principaux reliquats de la Guerre Froide qui s’en est allé.

Prétendre que le Mikoyan-Gurevich MiG-25 Foxbat avait encore sa place dans une aviation de premier plan comme l’Al-Quwwāt al-G’awwiyyah al-G’azāʾiriyyah c’est au mieux du romantisme et au pis du déni de la réalité. L’avion était devenu pour les Algériens un véritable gouffre financier tant sa mise en œuvre nécessitait des dizaines et des dizaines d’heures de maintenance avec des pièces détachées de plus en plus difficiles à trouver, même auprès de la Russie. Sans compter que ce biréacteur avait une consommation en carburéacteur tellement délirante que le ministère algérien de la défense l’avait classée top secrète. Au niveau des ressources humaines aussi ce chasseur était problématique car il requérait des pilotes capables de prendre les commandes d’un avion conçu généralement 20 ou 30 ans avant leur naissance. À l’heure des glass cockpits le poste de pilotage de la bête avait tout d’anachronique.
C’était là le prix à payer pour voler sur un des seuls avions au monde capables d’attendre Mach 2.83 à haute altitude, soit dans son cas les 3000 kilomètres heures en vitesse maximale. Avouons le c’est classe !

Car avant d’être l’un des avions vedettes de l’Al-Quwwāt al-G’awwiyyah al-G’azāʾiriyyah le Mikoyan-Gurevich MiG-25 Foxbat fut surtout un des plus remarquables avions militaires conçus en URSS et sans doute le plus ambitieux de ses chasseurs. Son rôle était simple : pouvoir intercepter les bombardiers américains Convair B-58 Hustler et North American B-70 Valkyrie avant qu’ils ne pénètrent l’espace aérien soviétique. L’arrêt du programme de développement de ce second avion n’entraîna en rien la fin de celui du MiG-25. Au grand dam des généraux du Pentagone et de l’OTAN pour qui cet avion allait devenir un cauchemar de chaque instant. Et pour cause il pouvait donner la chasse au très secret avion espion Lockheed SR-71 Blackbird.

Si globalement il n’a pas résisté à la fin de la Guerre Froide en ex-URSS et à la présence dans les rangs russes de son successeur le Mikoyan MiG-31 Foxhound le MiG-25 Foxbat a su se maintenir en vol dans quelques pays comme l’Algérie, l’Inde, l’Irak, ou encore la Syrie. Hormis l’Algérie qui a officiellement procédé à son dernier vol publique lors du défilé marquant le 60e anniversaire de sa libération du joug français le mardi 5 juillet 2022 tous les autres pays avaient déjà dit adieu à ce chasse. Depuis le printemps 2020 tous les MiG-25 Foxbat syriens sont cloués au sol, faute de pièces détachées… et de pilotes.

En fait si le 5 juillet 2022, fête nationale algérienne, l’avion a fait sa dernière apparition au-dessus d’Alger ce n’est qu’en ce début août que le MiG-25 Foxbat a officiellement été rayé des cadres de l’aviation algérienne. Il semble qu’au moins deux vols aient eu lieu permettant à des appareils de rejoindre un stockage sécurisé.
On ignore ce qu’il adviendra de ces machines : revente ou don à des musées aéronautiques ou envoi chez un ferrailleur.

Photo © Wikimédia Commons

Publicité

13 COMMENTAIRES

  1. Il y avait eu l’affaire de Viktor Belenko aux commandes d’un Mig-25 était passé à l’Ouest en 1976. Cela avait permis aux experts occidentaux de décortiquer cet avion

    • et de découvrir qu’il n’était pas aussi « terrible » que ça par la même occasion… rapide oui mais techniquement dépassé même à l’époque

      • Arf! L’avion avait été rendu démonté dans de multiples caisses. « Excusez-nous Camarades, nous n’avons pas le plan, nous n’avons pas su le remonter! Lol! Le POH avait aussi été ex-filtré.

  2. L Algérie qui « commémore 60 ans hors du joug français » .! Merci Arnaud pour cette insulte à tous ceux qui se sont sacrifiés pour sortir ce pays de la misère durant 132 ans sur ordre des gouvernements et républiques françaises successives et qui.sont partis en 70, en 14 et en 40-45 vous sortir du joug allemand sous le drapeau tricolore.

    • J’ai toujours été opposé à toute forme de colonisation, je ne vais pas m’excuser de mes valeurs humanistes. À mes yeux la décision française d’envahir et d’asservir l’Algérie comme une partie du reste du monde demeure un crime total et une grave tâche dans l’histoire de notre pays. Donc oui à mes yeux nos amis algériens ont commémoré leurs 60 ans de liberté hors du joug français.
      Si cela vous déplaît madame ou monsieur vous pouvez aller lire d’autres sites aéronautiques plus en adéquation avec votre vision du monde.

    • Sortir l algérie de la misère!!! Quelle idiotie.
      Les braves allemand vous ont sortie de la misére en 1940, j espère qu ils reviendront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom