La Russie déploie des chasseurs pour « protéger » la Biélorussie.

Entre dictateurs il est important de se serrer les coudes, et Vladimir Poutine n’a pas tant d’alliés militaires que ça. À Moscou l’état-major russe a annoncé ce jeudi 20 octobre 2022 que des avions de combat allaient être dépêchés dès ce vendredi en Biélorussie. Ils vont y assurer la protection des frontières communes avec les pays de l’alliance Atlantique et de l’Union Européenne. Alexander Loukashenko craint depuis plusieurs semaines une action militaire en provenance de la Pologne.

Sur le papier pourtant la Biélorussie dispose de chasseurs largement capables d’assurer sa propre défense aérienne. Elle aligne en effet une trentaine de Mikoyan MiG-29 Fulcrum et quelques Sukhoi Su-30 Flanker-C épars. Ces derniers ont d’ailleurs été acquis afin d’assurer des missions de supériorité aérienne. Pourtant de l’avis général les chasseurs biélorusses ne seraient pas dans un état de fonctionnement optimal. L’entretien des matériels militaires est notoirement défaillant dans une Biélorusse gangrénée par une corruption galopante. Les fonds existent mais ils n’arrivent jamais jusqu’aux avions ; ils filent dans d’autres poches.

Le résultat est que donc Alexander Loukashenko se voit aujourd’hui obligé de quémander l’aide de Vladimir Poutine. Et celui-ci n’a pas d’autres choix que de suppléer les carences de son vassal. La Biélorussie est en effet une base arrière importante pour l’effort de guerre de la Russie en Ukraine. C’est notamment de là que décolleraient selon Kyïv les munitions rôdeurs Shahed 136 utilisées contre les cibles civiles ukrainiennes. Si elle tombe c’est toute l’architecture de cette «opération spéciale» qui risque de s’effondrer.
Loukashenko a d’ailleurs promis récemment d’intégrer certains de ses combattants dans des régiments mixtes aux côtés des forces russes en Ukraine.

Moscou n’a donc pas d’autre choix que d’envoyer dès ce vendredi 21 octobre 2022 des chasseurs Sukhoi Su-30 Flanker-C et Su-35 Flanker-E afin de protéger les frontières biélorusses. Il s’agit de 1050 kilomètres de frontières communes avec l’OTAN et l’Union Européenne : 502 avec la Lituanie, 407 avec la Pologne, et 141 avec la Lettonie. Une zone donc ô combien stratégique pour Minsk et Moscou.
Sauf que cette tactique pour les Russes revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul. Les avions envoyés en Biélorussie vont manquer ailleurs sur le territoire ou en Ukraine. Surtout cette opération de solidarité avec l’allié n’avait pas été prévu. Or on sait que Vladimir Poutine déteste les imprévus, militairement parlant il peine souvent à les gérer.

La peur d’Alexander Loukashenko de voir les armées polonaises envahir son pays sont bien évidemment totalement fantaisistes. Jamais les Polonais n’ont eu de telles ambitions. La Biélorussie n’impressionne pratiquement personne, et sûrement pas ses voisins occidentaux. Cette mission russe repose donc d’avantage sur de la paranoïa que sur une réalité tactique palpable. Reste à savoir jusqu’à quel point Vladimir Poutine sait que son aviation ne sert à rien en Biélorussie ?

Photo © ministère russe de la défense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 réponses

  1. Bonjour.
    Se protéger à la frontière de l’OTAN ? Pourquoi pas.Mais envisageons une hypothèse alternative: préparer une contre offensive dans le nord de l’Ukraine pour couper la ligne d’approvisionnement via la Pologne.
    Réponse par les evenements dans quelques semaines

    1. bonjour
      oui ça fait depuis le debut de la guerre qu’il y a des signes en bielorussie pre-figurant un attaque dans l’ouest. il y a eu les nombreux revirement du président bielorusse, massent c’est troupe a la frontiere, les reculant, les reavancant, parle de mobilisation, puis non, puis des unité conjointe avec la Russie. En faite, la Russie a tous intérêt a entretenir se flou pour forcer l’Ukraine a maintenir des troupes a la frontière nord. c’est autant d’unité en moins pour se battre dans l’Est.

  2. « revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul » en russe, ça donne « déshabiller Piotr pour habiller Pavel » !!

  3. Il ne font pas ça pour protéger les frontières biélorusse .
    Je pense plutôt qu’ils se préparent à envahir le nord de l’Ukraine .
    Entraînement c’est de l’intox.
    Quand l’Ukraine sera dans le noir et le froid ils envahiront par la Biélorussie.

  4. Laisser nous tranquille maintenant.
    Ceux qui aident l’Ukraine c’est pas pour leurs intérêts égoïstes.
    Seuls vous les occidentaux êtes civilisés.
    De ce fait tout le monde doit vous suivre et vous obéir. On a tout compris maintenant.
    Continuer avec vos intox. L’avenir nous le dira : qui de vous et Poutine a raison.

    1. « Occidentaux » ? Ce mot ne signifie rien du tout et renvoie à la rhétorique stalinienne de l’URSS des années 1950. Il faudrait voir à évoluer dans vos arguments madame ou monsieur. Et ensuite désolé mais vous ne nous empêcherez jamais de publier sur le sujet, vous n’en avez pas les moyens.

  5. Vous parlez du Stanilisme…
    Quand un etat,
    Supprime les médias des autre pays pour ne donner qu’une information à son peuple
    Quand il crevé les yeux, arrache les mains de ce même peuple
    Quand il vaccine avec un Arn dont il est prouvé qu’il ne protège en rien.
    Quand on en arrive aux rationnements..
    Quand on pénalise toute son economie au prétexte de ne pas prendre le pétrole ou le gaz qui lui aurait été utile
    Sachant que la Russie qui nous vendait du gaz bon marché, nous a sauvé du Nazisme à la dernière guerre..
    Etc

    Je n’arrive pas de fait à voir où est la démocratie que l’on nous rabâche depuis 1789

    1. Votre commentaire est vraiment très très bête. En temps normal je l’aurai modéré, mais je veux que nos lectrices et lecteurs voient à la fois ce que l’on doit parfois se fader en matière de modération tout autant que la nullité crasse de votre pensée.

      PS : je suis ravi de mes trois injections de vaccination à ARN messager.

    2. Ha oui, tout est vraiment très bête dans votre message Dany. Il faudrait vous expliquer point par point que toute votre propagande pro-Kremlin est soit fausse, soit très sélective dans les faits. Mais bon, c’est fatiguant de répondre aux simplets dans votre genre depuis le début de la guerre à Poutine.

  6. Et oui c est incroyable de lire des choses pareils, même si tout n’ est pas rose dans nos démocraties loin de là, on a quand même le choix et la liberté d expression parfois contenue certe mais elle existe.on a des médias libres..
    Et d autres qui sont subjectifs ok!! Mais quand même on est un peu…pas mal libre de nos choix !! Alors lire de tels âneries…les méchants occidentaux,…l OTAN force d invasion…oui la Russie comme les états unis a sauvé le monde de nazisme..
    Mais si je me rappel la Russie était plutôt bien avec tonton Adolf jusqu en 41 Staline ne s esr pas gêné en Pologne…mais on trouvera toujours des personnes qui même devant un mur blanc te diront qu il est bleu…. irrécupérable !!!

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...