Pour la photo de ce mercredi retour sur un avion dont nous vous avions déjà parlé il y a une dizaine de jours. Il s’agit d’un des deux Bombardier Dash 8-102MPA qui viennent juste de remplacer les Dornier Do 228 des garde-côtes néerlandais. Sur ce cliché officiel l’avion porte même encore son immatriculation civile canadienne C-GCFK.

Bien que portant les marquages bilingues en anglais et néerlandais de la Kuswacht Nederlands l’avion appartient à une entreprise privée, ce que l’on appelle dans le jargon aéronautique et défense un contractor. Il s’agit d’ISR Support Europe. Malgré cela le Dash 8 reprend strictement les codes de livrée des avions de la garde côtière des Pays-Bas.
Et clairement celle-ci est assez élégante sur ce bel avion canadien.

Photo © Kuswacht Nederlands.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Des liens particuliers unissent le Canada et les Pays-Bas. Durant la Deuxième guerre mondiale, la famille royale néerlandaise s’est réfugiée au Canada. Les troupes canadiennes ont également joué un rôle clé lors de la libération du Pays-Bas. Encore aujourd’hui, les Canadiens sont chaleureusement reçus dans ce pays. Chaque printemps, cette amitié est célébrée lors du Festival des tulipes à Ottawa dont une partie des bulbes provient d’un don de la famille royale néerlandaise. Mon commentaire n’a rien à voir avec l’aéronautique, mais se veut plutôt un hommage aux milliers de jeunes soldats canadiens morts au combat pour libérer la population néerlandaise affamée par l’occupant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom