Pour la dernière photo du mercredi de cette année 2022 revenons sur la livraison du nouvel hélicoptère de la Luftstreitkräfte. L’occasion donc de revoir ce surprenant AgustaWestland AW.169M doté de patins d’atterrissage en lieu et place du train tricycle habituel. La machine sera déclarée opérationnelle d’ici quelques semaines, une fois que d’autres exemplaires auront été livrés.

Esthétiquement parlant les dits patins changent vraiment du tout au tout l’aspect extérieur de l’AW.169M le faisant bien plus ressembler à l’AW.119 Koala qu’à tout autre hélicoptère de Leonardo. Un gros Koala donc ! Reste désormais à savoir si cette solution d’atterrisseurs sera reprise par d’autres futurs clients militaires ou si l’Autriche sera la seule à la posséder.
L’avenir nous le dira.

Photo © Bundesheer

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Salut ARNAUD,
    Une question me vient à l’esprit ( j’avoue, je n’ai pas encore cherché à me documenter à ce sujet),:
    – le train d’atterrissage tricycle est il définitivement condamné,dans cette version inédite ? – dans ce cas, l’espace libéré des soutes de train est-il utilisé pour d’autres fonctions ? – quel est le gain de poids et son impact sur les performances de l’appareil par rapport à une version tricycle ?
    Bonnes réflexions,

    • Premier début de réponse à ta question : non l’espace libéré par le train d’atterrissage n’est pas utilisé. Ça peut surprendre mais visiblement les ingénieurs l’ont conçu ainsi. Pour le reste je progresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom