Les F-35B Lightning II de la VMFA-242 Bats en action en Mer de Corail.

C’est aujourd’hui une des zones les plus stratégiques du Pacifique, comme le démontre l’opération française Pégase 2023. Depuis le début du mois de juillet le porte-aéronefs USS America patrouille les eaux de la Mer de Corail, particulièrement exposée à la présence de navires chinois. Pour l’occasion ses chasseurs embarqués Lockheed-Martin F-35B Lightning II assurent des missions aussi bien à caractères air-air que air-sol. Pour Pékin et ses ambitions régionales ces avions de combat de 5e génération représentent de sérieux poils à gratter.

Coincée entre l’archipel des Salomon au nord, la Nouvelle-Calédonie au sud, l’Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’ouest, et le Vanuatu à l’est la Mer de Corail a tout du paradis sur Terre. Ses eaux cristallines et poissonneuses font le bonheur des touristes autant que des marins pécheurs. Elles sont aussi la porte ouverte vers l’Océan Indien et l’Océan Pacifique. On comprend alors mieux sa position hyper stratégique pour les Alliés. Malgré la présence du Coral Sea Marine Park australien et du Parc Naturel de la Mer de Corail français les navires chinois y sont aperçus désormais quasi quotidiennement. Ils y sont notamment contrôlés lors d’infractions lourdes aux règlements des zones de pèche, pour du braconnage.

Cela peut justifier la présence de navires de guerre, pas forcément d’un porte-aéronefs américain. Sauf que l’US Navy jouit ici d’un accord de défense avec l’Australie et les îles Salomon. En outre les très bonnes relations actuelles entre Paris et Washington DC permettent à l’USS America de flirter avec les eaux calédoniennes sans risquer l’incident diplomatique. Placé sous l’autorité de l’INDO-PACOM, l’US Indo-Pacific Command,  le navire de guerre fait quotidiennement, voire même parfois plusieurs fois par jour, décoller ses chasseurs embarqués Lockheed-Martin F-35B Lightning II. Leurs missions sont avant tout de montrer la présence américaine dans la région, et notamment aux navires des puissances adverses, avec donc en première ligne la Chine.

Afin de masquer la signature radar réelle de ces chasseurs furtifs ils opèrent à des équipements leur permettant de volontairement la dégrader. Pour autant les F-35B Lightning II de l’escadrille VMFA-242 Bats de l’US Marines Corps représentent une puissance de feu considérable, avec laquelle Pékin doit compter dans la région. Dans cet énorme jeu de dupes au niveau océanique les États-Unis continuent de tenir le haut du pavé par rapport à la Chine.
Au prix de milliers de litres de carburéacteurs brûlés chaque mois ils assurent leur suzeraineté sur la région.

Lancement d’un F-35B Lightning II de la VMFA-242 Bats sur le pont d’envol de l’USS America.

Rappelons que la VMFA-242 Bats fait partie des unités aériennes américaines stationnées en permanence au Japon. Contrer les velléités expansionnistes de Pékin dans le Pacifique fait donc partie de ses missions habituelles, ses pilotes étant former à reconnaitre au premier coup d’œil les avions d’armes chinois et leurs marquages. Ils opèrent parfois également à proximité des quelques navires russes de la petite flotte du Pacifique toujours difficilement conservée par Moscou.

Photos © US Navy.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...