Les Typhoon de la Mer Noire.

C’est une des zones les plus sensibles à la fois pour l’OTAN et pour l’Union Européenne. Depuis fin décembre 2022 l’Aeronautica Militare entretient quatre chasseurs Eurofighter EF-2000 Typhoon sur la base aérienne Mihail Kogălniceanu en Roumanie. Ces chasseurs ont pour mission première d’assurer la souveraineté atlantiste sur une région du globe que la fédération de Russie considère, à tort, comme sienne. Les avions italiens volent régulièrement avec ceux des aviations militaires bulgares et roumaines.

La mission placée sous l’autorité du NATO Allied Air Command a été renforcée en mai dernier après l’interception agressive d’un avion de surveillance polonais Let L-410UVP de l’agence européenne Frontex par un Sukhoi Su-35 Flanker-E des forces aériennes russes. Initialement les avions italiens auraient dû quitter la Mer Noire à la mi-mai. Ils y sont toujours en ce début juillet. Il faut dire que la menace russe est très forte dans la région, d’autant plus depuis le début de la contre-offensive ukrainienne visant à retrouver la pleine souveraineté sur son territoire envahi.

De ce fait les Eurofighter EF-2000 Typhoon continuent d’assurer les missions de défense aérienne au profit des forces de l’OTAN dans la région. Seuls ou accompagnés par les General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon roumains et Mikoyan MiG-29A Fulcrum bulgares ils survolent les eaux internationales de la Mer Noire. Devant l’étendue de la zone le recours à des ravitailleurs en vol de pays membres de l’alliance est quasi systématique. États-Unis, France, Italie, ou encore Royaume-Uni envoient ainsi leurs tankers pour soutenir les patrouilles aériennes internationales. Les pilotes italiens ont également pu depuis décembre dernier et encore plus depuis la mi-mai voler de conserve avec leurs homologues turcs. La Turquie est en effet un acteur essentiel dans la région.

Des adversaires de taille pour la chasse russe.

Pour la fédération de Russie les chasseurs de génération 4.5 appartenant à l’Aeronautica Militare représentent un adversaire qu’il faut prendre au sérieux. Il faut dire que depuis 2019 et la première présence avérée de tels avions dans la région les pilotes transalpins ont pris leurs quartiers de printemps et d’été face à la chasse russe.
Pour les Bulgares et les Roumains la défense de l’OTAN est une réalité palpable.

Photos © Aeronautica Militare


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié