Les hélicos de l’Armée de l’Air et de l’Espace au cœur de la sécurité de la Coupe du Monde.

Dans pile-poil un mois l’ensemble de l’ovalie planétaire aura rendez-vous en France. Afin de protéger les joueurs et supporters des vingt nations venues des quatre coins du globe l’Armée de l’Air et de l’Espace sera omniprésente mais ô combien discrèteLes neuf stades et les nombreuses fan zones seront à portée directe de ses hélicoptères, avec en première ligne les petits AS.555 Fennec. Contrairement à ce que certains imaginent cette Coupe du Monde de rugby n’a rien d’une répétition générale de Paris 2024 : c’est un évènement à part entière.

L’Allianz Riviera de Nice, la Beaujoire à Nantes, le chaudron de Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne, le survolté Stadium de Toulouse, le Parc OL de Lyon, le stade Pierre Mauroy de Lille, le Matmut Atlantique à Bordeaux, et bien entendu les mythiques Stade Vélodrome de Marseille et Stade-de-France à Saint-Denis seront les écrins de cette Coupe du Monde 2023. Neuf stades de grande taille, neuf enceintes de sport et de fêtes à sécuriser et à surveiller. Au sol les BRAV, CRS et gendarmes mobiles épaulés par leurs collègues de la BRI, du RAID, et du GIGN ; dans le ciel l’Armée de l’Air et de l’Espace. La MASA sous la forme des AS.555 Fennec et l’intervention spéciale avec les EC725 Caracal. Nos aviateurs sont prêts, ils sont au taquet.

Un peu moins de huit ans après que des terroristes, des fous de dieu, se soient fait exploser à l’extérieur du Stade-de-France mais aussi dans la salle du Bataclan ou encore aux terrasses de brasseries et cafés parisiens notre pays est prêt. Les «bulles» de protection sont prêtes, l’Armée de l’Air et de l’Espace maîtrise le sujet depuis une bonne trentaine d’années maintenant. Les sommets internationaux, les visites papales, ou encore France 98 l’ont démontré : nos aviateurs connaissent leur partition sur le bout des doigts. Même pas besoin de la lire, ils font tout de tête. Ça s’appelle le professionnalisme.

Et en cas de gros pépin Mirage 2000-5F et Rafale sont prêts eux aussi à donner de la voix. Rien, absolument rien, dans le ciel n’empêchera les garçons de Fabien Galthier de réciter leur beau jeu ni même les All Blacks néo-zélandais de nous émerveiller. Le rugby planétaire est entre les meilleurs mains : celles de l’Armée de l’Air et de l’Espace !

Photos © Armée de l’Air et de l’Espace.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié