Alors que la planète se réchauffe de plus en plus vite et que le monde semble de moins en moins stable la passion reste pour beaucoup un refuge dans lequel trouver une forme de réconfort. Ça tombe bien que ce soit elle qui nous anime depuis des années pour faire vivre ce site et vous proposer quotidiennement des informations et des fiches. En ce 1er janvier, souvent synonyme de digestion difficile, c’est l’occasion de revenir sur les trois aéronefs marquants qui ont en 2022 quitté le service actif sous la cocarde tricolore. Retour donc en arrière de quelques semaines… ou quelques mois.

Tout d’abord il faut savoir que les quelques lignes que vous lisez ne vont concerner ni le Dassault Aviation Rafale, ni le Lockheed-Martin F-35 Lightning II, et pas plus le Sukhoi Su-34 Fullback. Et rien que ça quand on parle de l’aéronautique militaire de 2022 c’est déjà un exploit ! En effet ces trois avions de combat ont littéralement trusté l’actualité.
Non ici il est question d’un avion de chasse, d’un avion de transport tactique, et d’un hélicoptère léger. Surtout il est question de machines volantes pour lesquelles le terme d’avions légendaires prend tout son sens.

C’est presque chaque année que la France retire du service un ou plusieurs aéronefs militaires. Pourtant très honnêtement tous ne méritent pas forcément qu’on revienne dessus quelques semaines ou quelques mois plus tard. Les trois aéronefs de 2022 c’est vraiment une toute autre histoire. Chacun dans son genre a su marquer son époque.
Et c’est le vendredi 20 mai que tout cela débuta.

En effet ce jour l’Armée de l’Air et de l’Espace refermait un des chapitres les plus importants de l’histoire de son transport aérien. L’avion bimoteur à turbopropulseurs de conception franco-allemande Transall C-160R prenait sa retraite définitive.
Le Transall, la bête de somme des opérations extérieures autant que des vols intérieurs et ultramarins du quotidien. Un avion que l’on disait parfois mal pensé car difficile à exporter mais qui su s’imposer comme le camion volant de la France, aussi à l’aise sur les tarmacs de Normandie et de l’Orléanais que dans la poussière du Sahel.

Le Transall C-160R du dernier vol avec sa livrée si colorée.

Un mois plus tard c’est le premier chasseur français à commandes de vol électriques qui tirait sa révérence. Le superbe et très réussi Dassault Aviation Mirage 2000C quittait le service actif. Avec lui c’est quatre décennie de chasse qui s’en allaient, un avion conçu pour descendre du MiG et qui avait su sur la fin de sa carrière se muer en redoutable tueur de terroristes djihadistes. Un avion à l’esthétique parfaite, combinant une propulsion totalement adapté à une avionique révolutionnaire pour son époque. Malheureusement un avion qui avait vieilli à l’aube des années 2020.

Deux Mirage 2000C accompagnés du Mirage 2000B de transformation opérationnelle.

Et c’est il y a quelques jours seulement, le vendredi 9 décembre 2022 qu’à son tour la Marine Nationale a fait ses adieux à une machine mythique : l’hélicoptère monoturbine Sud Aviation SA.316/SA.319 Alouette III. La «cacahuète» comme les marins du ciel l’avaient affectueusement surnommée savait tout faire ou presque. Elle laisse derrière elle beaucoup de mélancolie tant cet hélico a su marquer l’aventure aéronautique hexagonale des Trente Glorieuses. Six décennies de service sous la cocarde au hameçon, imaginez donc.

Alouette III évoluant de conserve au-dessus du littoral français.

L’année 2022 a aussi pour notre site été une année record. Et ça on le doit avant tout à votre fidélité. Du coup permettez moi de vous souhaiter de nouveau une très belle année 2023 pleine de passion, de santé, de joie, de bonheurs, et d’amours. Et de beaucoup beaucoup beaucoup d’aviation !!!
Aéronautiquement vôtre.

Photos © ministère des Armées.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. J’ai découvert ce magnifique site sur la fin de cette année, je vous souhaite mes meilleurs vœux pour la nouvelle année. Merci pour tous ses articles et votre temps de travail de bénévolat !!Encore MERCI

  2. Bonjour Arnaud ,
    La photo d’illustration semble être un Mirage 2000D ….
    Ou je me trompe ?
    Étonnant quand le sujet concerne la fin de service du 2000C .
    Meilleurs vœux à toute la rédac

  3. Bonne année à tous et en particulier à ceux qui gère ce site et ceux qui écrivent les articles.
    Un grand merci à eux.

    Le retrait de trois machines remarquable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom