Pour ce nouveau kézako nous vous proposons une fois encore un anglicisme. Et cette fois nous allons nous intéresser au terme de meatball par lequel on désigne depuis la Seconde Guerre mondiale la cocarde officielle portée par tous les aéronefs militaires japonais. Un surnom devenu au fil des ans une véritable marque de reconnaissance internationale pour un des marquages de nationalité les plus connus de la planète.

La Meatball est parfaitement visible sur ces Kawasaki T-4 de la patrouille des Blue Impulse.

Car lorsqu’au début des années 1940 les militaires américains utilisent le terme de meatball celui-ci est ouvertement péjoratif voire franchement raciste. La haine anti-nippone est alors très forte aux États-Unis après Pearl Harbor. Quand en juillet 1954 le Japon est de nouveau autorisé à disposer d’une aviation militaire, la cocarde rouge revient et avec elle le sobriquet de meatball. Sauf que désormais celui-ci est même utilisé par les Japonais eux-même.
Et en ce 21ème siècle le mot meatball est devenu un quasi phénomène sociologique chez les jeunes générations japonaises. Comme quoi.

Mais au fait au départ c’est quoi une meatball ? Bah comme son nom l’indique c’est une boulette de viande. Il s’agit généralement de viande de bœuf haché que les Américains utilisent notamment pour la préparation des spaghettis bolognaises. Elle a été immortalisée au cinéma par Walt Disney dans une scène archi-culte de son magnifique dessin-animé «La Belle et le Clochard».

Publicité

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...



Autres dossiers à consulter