Il est urgent que la France fournisse Mirage 2000D, Rafale, et Tigre à l’Ukraine !

Il en va désormais de l’image de notre pays dans le monde de ne pas laisser l’Ukraine tomber aux mains du tyran Vladimir Poutine. Alors qu’hier soir les présidents de nos deux pays respectifs, messieurs Emmanuel Macron pour la France et Volodymyr Zelensky pour l’Ukraine signaient un important accord de défense par lequel Paris s’engageait à fournir jusqu’à 3 milliards d’euros d’aide militaire bizarrement le volet aérien semblait absent. Et pourtant il est plus qu’urgent que nous livrions des moyens aériens modernes à ce pays sous la forme d’avions de combat et d’hélicoptères mais aussi de drones. Et bien entendu que nous le fassions gratuitement, que nos impôts servent enfin à quelque chose qui nous donne de la fierté !

Il y a un an, à plus ou moins une semaine près, je publiais déjà un coup de gueule similaire, et à l’époque je me faisais rembarrer copieusement dans les commentaires. On pourrait croire que j’ai appris de mes erreurs. Et que par conséquent je suis rentré dans le rang des timorés et des «pragmatiques» qui préfèrent voir l’Ukraine se débrouiller seule contre une Russie qu’ils ne trouvent finalement pas si mal que ça, d’autant qu’elle n’hésite pas à financer en partie les plus réactionnaires des forces politiques françaises. Eh bien bien les timorés et les «pragmatiques» se sont encore plantés !Je ne suis nullement rentré dans le rang, bien au contraire. Si vous êtes l’un de ceux ci je vous conseille de ne pas lire ce qui suit car clairement vous risquez la poussée d’urticaire. Vous pouvez directement aller déverser votre bile dans la partie commentaire, avec cependant le risque de voir votre prose non publiée, je suis devenu moins cool avec les propagateurs de haine et de bêtise humaine.

Alors oui je n’ai pas changé, ce billet d’humeur en est la preuve formelle. Ou plutôt disons que sur la question des fournitures de matériels militaires à l’Ukraine j’ai évolué mais pas dans le sens des timorés et des «pragmatiques». Je me suis sans doute un peu radicalisé. Désormais j’estime que les pays de l’OTAN doivent non seulement tout fournir à l’Ukraine pour que celle ci se défende face à l’envahisseur russe mais que nos dirigeants doivent également permettre que Kyïv dispose de matériels militaires pouvant lui permettre de riposter à la tyrannie poutinienne. Se défendre c’est bien contre-attaquer c’est mieux.

Hier nous apprenions que pour la majorité présidentielle la livraison de Dassault Aviation Mirage 2000D de seconde main n’est pas une priorité, sans cependant rejeter l’idée à une échéance plus longue. Bien sûr il faut le temps de former pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes à voler sur ce complexe monomoteur. Eh bien, une fois encore je ne suis pas d’accord avec Emmanuel Macron et nos chers dirigeants. La livraison de Dassault Aviation Mirage 2000D, de Rafale F3-R, voire d’Eurocopter Tigre tous de seconde main doit être une priorité ! De seconde main car immédiatement disponibles dans les stocks du ministère des Armées. Cependant il convient de ne pas confondre vitesse et précipitation. Nous devons prendre le temps nécessaire, qui se comptera forcément en mois voire en années afin de former les personnels ukrainiens à ces machines. Car en face Vladimir Poutine ne fait pas semblant de faire la guerre. Quotidiennement ses pièces d’artilleries et ses bombardiers tuent des familles entières, des petites filles et des petits garçons sont fauchés par les bombes en allant à l’école, des civils sont tués alors qu’ils essayaient juste d’aller bosser ou d’aller se soigner. Ne fermons pas les yeux ! Continuons de résister à la bêtise humaine, à la facilité et à la lâcheté de ces timorés et «pragmatiques» qui voudraient que nous laissions tomber et que Zelensky signe n’importe quel armistice avec Poutine. Churchill a t-il baissé les bras comme Pétain l’avait fait face à Hitler ? Non Churchill a tenu bon et a redonner de l’espoir et de la dignité face au nazisme. Faisons de Zelensky un Churchill du 21e siècle et non un Pétain contemporain. Le courage plutôt que la couardise.

Mirage 2000D, Rafale F3-R, et Tigre de seconde main donc mais aussi des hélicoptères et des drones neufs. Des Airbus Helicopters H215M et H225M pour transporter des troupes ou secourir et évacuer les blessés, des H125 pour former les pilotes (même en Pologne ou en Roumanie hors de portée des missiles russes) et donc tous les drones disponibles, des plus légers aux plus complexes. Nous ne devons pas baisser les bras. Nous ne devons pas renoncer. Et même si des foireux dans la classe politique française préfèrent nous voir accepter la cause du tyran refusons. Car dès lors que nous laisseront la moindre once de défaitisme dans notre discours la Russie aura gagné, la barbarie l’emportera sur la démocratie personnifiée par l’Ukraine. Si nous renonçons aujourd’hui l’Histoire nous jugera. Et alors nous n’aurons plus le droit de prétendre nous appeler France. Nous n’aurons plus le droit d’être la patrie des Droits de l’Homme, de Victor Schœlcher, de Jean Jaurès, de Jean Moulin, du général De Gaulle, de Leclerc. Nous serons redevenus le peuple du tout petit pays de Philippe Pétain et de Pierre Laval.

Oui nous devons immédiatement fournir des avions de combat et des hélicos à l’Ukraine. Pour l’Ukraine et pour les générations futures, y compris les nôtres.

Photo © ministère des Armées

NDLR : Cet article étant un billet d’humeur la modération des commentaires sera donc moins stricte qu’habituellement. Seuls les commentaires contraires à la loi française, notamment ceux atteignant à la dignité humaine ou bien usant de propos incitant à la haine seront modérés.

 


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

72 réponses

  1. Bravo Arnaud, je suis tout a fait de votre avis , il faut défendre nos valeur face aux barbares RuSSes, en aidant les Ukrainiens avec tous les moyens que nous pouvons leurs donner.

    1. Je suis ulcéree devant la tiédeur européenne, l’Ukraine à un besoin URGENT de tout notre matériel militaire. On doit se soulager nous les Français de nos mirages 2000 et d’autres objets militaires pour que l’Ukraine boute dehors cette invasion inadmissible de Poutine (la Russie subit).

  2. Bravo. Ne soyons pas ce pays de laches que les étrangers raillent souvent en parlant des français. Le poids de notre histoire récente pése encore sur nos épaules soyons proactifs et prennons des initiatives courageuses pour une fois. L’histoire pourrait être un eternel recommencement. Ne pas signer des « accord de Moscou » semblables aux accords de Munich en 1938 . Pourvu que Macron ne devienne pas le nouveau Dalladier et ou Chamberlain. Nous ne pouvons probablement pas nous impliquer sur le terrain sans provoquer une escalade préjudiciable à tout le monde mais nous pouvons donner beaucoup pour que les ukrainiens touchés dans leurs chairs fassent face à cette dictature expansionniste. Quand ils auront eu l’Ukraine, les etats Baltes voir la Finlande seront menacés commes en 1938, 1939, 1940 avec l4autriche, les sudettes et la Pologne.

  3. L’Europe se construit en « couches d’oignon » imbriquées les unes dans les autres : espace Shengen, zone Euro, etc.. peut être pas efficace à 100% mais pragmatique.
    Il serait temps de faire la même chose dans l’otan : Une couche d’euro défense où on se protégerait mutuellement, intégrés dans l’otan si tout va bien mais capables de se défende en toute autonomie en cas de défaillance de l’otan (trumperie par ex.)
    Je pense que Macron voudrait aler dans ce sens, mais pas les usa qui évidemment verraient d’un mauvais œil notre émancipation.
    Je crois que nous n’avons plus le choix. C’est du long terme évidemment…
    Et effectivement à court terme la défense de l’Ukraine s’impose, c’est la défense de toute l’Europe et de ses valeurs. Ce n’est pas une dépense mais un investissement collectif.

    1. Il y adeja des volontaires présent sur le terrain. Pour ne pas être taxés de mercenaires ils sont intégrés à l’armée ukrainienne avec une solde ukrainienne dans une sorte de légion etrangére.

  4. si vous croyez que ça peut aider, pourquoi pas ? et ça part d’un bon sentiment.
    Mais où trouver des pilotes vite opérationnels ? Je ne vois qu’une bonne solution : que la France fasse carrément la guerre à la Russie, puisque c’est manifestement tout ce que tout le monde veut.
    Pour écraser la bête infâme.

    1. Non, on ne veut pas la guerre avec la Russie, nous voulons simplement que la Russie respecte ses voisins dont nous faisons partie. Malheureusement la Russie n’est sensible qu’au rapport de force, une constante chez les dictateurs et autocrates. Le laissez faire conduit à la deuxième guerre mondiale (scénario identique).

  5. Des Tigres vraiment, alors que les hélicoptères russes tombent comme des mouches et que l’Air Force modifie ces projets concernant les voilures tournantes en fonction des leçons de cette guerre.
    Par contre, je suis comme certains que l’A-10 serait un atout pour les Ukrainiens avec son habitacle renforcé et bien protéger contre les tirs d’armes légères, mais le souci est que jamais les USA n’ont accepté de l’exporter et qu’il n’y a pas de biplace en service.
    Ne pas multiplier les sources d’approvisionnement et la chaîne logistique comme pour les chars ou les canons est inutile même si je serais heureux de voir des Mirages ou Rafales au combat contre l’envahisseur…

    Bon vol.

    1. Le souci des hélicoptères de combats et par extension de l’A-10, c’est qu’ils sont vulnérables face aux SATCP (et au Fox-3 longue portée). Pas de supériorité aérienne, pas de mission SEAD/DEAD = pas d’hélicoptère, pas d’A-10. Par contre, si l’Armée de l’Air Ukrainienne arrive à mettre en œuvre des missions Wild Weasel avec les F-16, cela permettrait effectivement l’utilisation d’appareils d’appui rapproché (A-10 ou hélicoptères)… mais ces missions requièrent une formation très longue.

      1. Bonjour Milenko B et la team,

        Actuellement, aucun F-16 n’est équipé pour la mission Wild Weasel, faudrait-il encore un F-18 Growler (que je vois mal être livré par les USA, ils refusent déjà les F-16) pour les accompagner, la France rechigne comme la Suède a livré ces avions stockés, mais ayant encore de bonnes possibilités pour ne pas compliquer encore la chaîne logistique, des avions dont aucun sont capable de mission Wild Weasel du moins pas à ma connaissance…

        Bon vol.

        1. Les F-16CJ et DJ sont des blocks 50/52 modifiés pour faire des missions Wild Weasel, depuis 1993. Il ne tient qu’aux Etats-Unis et/ou l’OTAN de décider de modifier/livrer certains des F-16MLU destinés à l’Ukraine.

        2. Faut-il encore avoir les autorisations de l’oncle Sam, qui lui refuse de prélever sur son stock une centaine de F-16C/D pour les offrir ou les vendre ?
          Ils préfèrent les conserver pour en faire des cibles pilotées ; destinées à l’entraînement avec tir réel.
          Fin du sujet.

          bon vol.

  6. Je suis loin d’être un grand stratège et je me méfie des infos qui nous submergent quotidiennement sur cette guerre.
    Je ne suis pas sûr que le besoin criant de l’Ukraine soit fait d’avions de combat, qu’ils soient d’attaque ou de défense aérienne.
    Je crois plutôt à un besoin en artillerie longue portée, en munitions de précision, en drones en tous genre, et surtout en moyens de défense aérienne.
    On va leur donner des F16. Bien. Mais quid des infrastructures à mettre en place pour les accueillir, sachant que les russes seront très vite au courant et vont les pilonner sans répit. Et combien de personnels pour mettre en oeuvre techniquement et logistiquement ces avions de combats?
    Imaginez tout ces personnels devenant spécialistes dans le maniement des drones de champs de bataille. Là je pense que l’infanterie et les blindés russes auraient du soucis à se faire.
    Mais bon, je le répète, je ne suis pas un grand stratège…

  7. Bonjour.
    Je suis tout a fait d’accord avec Arnaud. Je suis admiratif devant le courage des ukrainiens qui se battent pour leur liberté, et la nôtre aussi. Et j’ai quelquefois un peu honte devant la faiblesse des dirigeants occidentaux, qui ont peur de Poutine. Si on avait formé fin 2022 les pilotes ukrainiens sur F-16, et pourquoi pas sur Mirage 2000D, ils les utiliseraient actuellement. Que de temps perdu !

  8. Pour les hélicoptères Tigre, ça serait plutôt à l’Allemagne et à l’Australie de donner les leurs puisqu’ils ont déjà l’intention de s’en séparer.

  9. Bonjour arnaud, je te trouve tres timoré dans ce post.

    Certes la fourniture de ces matériels est nécessaire, mais étant donné que je ne pense pas que les ukrainiens aient été formés sur tous, ce n’est pas possible en l’état.

    Je pense qu’il faut donc leur fournir ce matériel, mais avec les personnels et armements complets, et ce pas que pour la france, mais pour l’europe entière, voir les monde libre dans son ensemble.

    Je pense qu’il faut dire stop a la farce de laisser les ukrainiens se défendre tous seuls, ce serait notre intérêt, notre crédibilité et peut être plus important notre honneur de le faire.

    Si la france avait ete soutenue de cette maniere en 1914 et 1940 peut etre les guerres auraient ete plus courtes…

    Bref!

  10. Arnaud je partage ton impatience face à la mollesse des dirigeants des pays de l’OTAN, incluant le Canada. Poutine se comporte exactement comme Hitler. Si on cède sur l’Ukraine, cela ne fera que l’encourager à vouloir conquérir des territoires dans d’autres pays limitrophes. À court terme, l’Ukraine a besoin de plus d’obus et de missiles à longue portée pour détruire les lignes d’approvisionnement des troupes russes.

    1. Complètement d’accord avec vous. On ne doit rien céder face à ce criminel obscurantiste. On doit donner tous les moyens nécessaires à l’Ukraine pour gagner cette guerre, on n’a tout simplement pas le choix.

  11. On ne peut pas me taxer de supporter le Kremlin, l’Ukraine est mon deuxième pays et j’ai toute ma belle famille qui y habite mais autant je pense qu’on pourrait faire plus, autant je ne suis pas d’accord pour livrer des Rafale et des Tigre pour une raison simple. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre durablement nos capacités de défense compte tenu de la situation actuelle. C’est terrible à dire mais si j’étais décideur, je ne me séparerais d’aucun matériel nécessitant d’attendre des années avant de retrouver nos pleines capacités opérationnelles. Il en va de la défense de la nation. Quant aux Mirage destinés à terme à sortir de l’inventaire de L’AAE, oui. Cependant je me demande si le cadeau ne serait pas empoisonné. Le nombre serait nécessairement limité et voué à se réduire puisque l’avion n’est plus fabriqué. Les ukrainiens manquent dramatiquement de pilotes et de personnels pour la MCO. On va les former sur Mirage et quelques mois plus tard on les basculera sur F-16 ? À voir. N’étant pas assez qualifié sur ce point, je vous laisse juge. Maintenant que peut-on faire ? Fournir des munitions en sécurisant les industriels avec des contrats sur le long terme. Les industriels veulent des perspectives pour investir dans de nouvelles unités de production. Personne au niveau national et encore moins européen ne veut leur donner ces garanties. Et en parlant d’Europe, il serait temps de suspendre la taxonomie européenne sur le secteur militaire ainsi que les réglementations environnementales sur les poudres et munitions. Oui, la guerre, c’est mal, ça fait des morts et ça pollue. Sauf qu’il faut la faire et donner les moyens à l’Ukraine de la gagner. C’est la réalité. Un projet industriel, c’est 18 à 24 mois à partir du 1er coup de pioche. Trop de temps a déjà été perdu. Arrêtons aussi avec nos postures de pucelles effarouchées à propos de la portée des missiles données. Si les ukrainiens sont nos partenaires, on doit leur faire confiance. Les français et les britanniques ont donné des Scalp/Storm Shadow en disant pas sur le territoire russe. À quand les Taurus allemand par exemple ?

    1. Entièrement d’accord avec vous, Ingo. Pour rappel, cela fait déjà 2 ans que nos pilotes de chasse français ont diminué leurs objectifs annuels à 147 heures de vol… contre 180 heures au standard OTAN, pour la simple raison que nous manquons de moyens financiers et matériels. Je reste perplexe face à la posture de l’OTAN et de l’Europe, qui ont peur de toucher au territoire russe… alors que les Russes ont apparemment le droit de toucher au territoire ukrainien. De nombreux pays européens possèdent une capacité nucléaire, qui est censée annuler les menaces nucléaires de la Russie… et pourtant, on en est encore au stade de chipoter sur la portée effective des missiles pour qu’ils n’égratignent pas le territoire russe…
      Les Ukrainiens réclament des munitions pour l’artillerie et des missiles. Qu’attendons-nous pour rentrer en économie de guerre ? Un certain pays n’a pas attendu.

    2. Un peu de pragmatisme, ces bien… Mais il faut aller plus loin. On ne peut faire que ce dont on a les moyen. Je ne crois pas qu’on aie beaucoup de moyens… Il est déraisonnable de se dégarnir.

      De plus, je ne suis pas certain que l’ukraine aura les moyen de gagner cette guerre, quelles que soient les livraisons d’arme. Du matériel plus ou moins obsolète et disparate aux standards occidentaux. Ça n’aide que modérément. Il fallait voir plus stratégique au départ de cette affaire.

      L’autre vrai problème ce sont les pertes humaine (500 à 700 000 morts ukrainiens?). Pas assez d’hommes. Il est facile, pour certains, de crier à l’attaque derrière son écran… Il faudrait que cette boucherie s’arrête. Cela finira male.

      A destination du rédacteur de l’article: je rêve d’une société (française) de dialogue ou des opinions divergentes peuvent s’exprimé. Supprimer des commentaires parce qu’ils ne sont pas d’accord comme veut le faire le rédacteur de l’article n’est pas digne de la France, pays de la liberté d’expression. J’oubliais, la COVID est passée par là.

      1. Vous avez de la chance Jean Pierre j’ai modéré votre précédent commentaire pour vulgarité. Celui-ci passe crème. De quoi vous plaignez vous ? Ah oui on me dit dans l’oreillette que vous êtes français et que du coup vous ne savez que vous plaindre.

        1. C’est honteux de lire un topic pareil. Personne n’a forcé l’Ukraine à tourner le dos à son histoire et à aller se vendre aux Européens. La Russie ne mène pas de guerre sur place elle protège les populations russophones du génocide ordonné par Zelenskyy et ses forces nazies.
          En tant que Français de souche je refuse que mon pays vende des armes à un état terroriste.

  12. Faire la guerre à la Russie ! Non mais ça va pas non ! La Russie est à plus de 1000 km de notre frontière la plus orientale. Et ce n’est pas demain que le T90 stationneront sur la rive gauche du Rhin. Alors pour quelle bonne raison devrions nous nous engager la dedans?

    1. Pour la même raison qui fit que l’Amérique vint se battre en Europe contre le fascisme et le nazisme il plus de 80 ans. Pourtant Berlin était déjà à plus de 1000 kilomètres de Washington DC. Mais peut-être Duris faites vous partie de ces timorés qui finalement ne diraient pas non à de cordiaux rapports entre Moscou et Paris, à une France qui se coucherait devant le Kremlin comme jadis Pétain le fit devant Hitler ?

      1. Vous oubliez un détail en mégatonne: cela finira en conflit nucléaire et fin de toute vie sur la planète.
        Les sentiments c’est beau mais le bon sens c’est meilleur.

        1. Donc face à un tyran VoltaireFr choisit de baisser son froc ? Bizarre je n’ai pas souvenir que le philosophe auquel vous avez emprunté votre pseudo ait fait preuve de si peu de courage et d’un tel défaut de volontarisme dans sa vie. Vous devriez changer de pseudo mon vieux.

        2. VoltaireFr (surprenant de devoir préciser que Volatire était français), le principe de posséder l’arme nucléaire, c’est justement de dissuader son adversaire de l’utiliser. La peur, c’est bien, mais la logique, c’est mieux. L’équilibre de la terreur, ça vous parle ?

      2. Je trouve votre réponse déplacé.
        Du coup je me pose une question avez vous des connaissances en géopolitique ou tout simplement êtes vous un va t’en guerre.
        Il me semble que votre blog est sur l’aéronautique ne croyez vous pas qu’on s’en éloigne?
        Et puis tout simplement à la vitesse ou avance les russes en ukraine il leur faudra bien un sie le pour arriver jusqu’en Belgique !

        1. Alors je vous confirme je n’ai aucune connaissance, d’ailleurs avant de lire votre commentaire je n’avais jamais entendu parler du mot géopolitique. Je vous remercie d’ailleurs de me l’avoir appris. Maintenant si la ligne éditoriale de notre site vous déplait la porte est grande ouverte, vous trouverez sur la toile d’autres sites plus en adéquations avec vos connaissances et votre vision des choses.

        2. Je me demande aussi comment on peut émettre un avis sur ce type de sujet sans connaissance géopolitique… Je dis ça, je ne dis rien.

  13. En effet, il est grand temps que l’Europe réalise sa vrai armée !!
    Avec ses propres armes, car il ne faut surtout pas oublier que nous avons une capacité intellectuelle énorme en technologie

  14. Dans le principe, je suis plutôt d’accord mais pourquoi défendre un peuple et en laisser un autre mourir ? Si on a des principes, il faut les appliquer dans tout et pas seulement lorsque cela nous arrange…

    1. J’aimerais bien savoir ce qui pourrait « nous arranger » quand un peuple souffre…
      Il ne faut pas tout mélanger. L’opération barkhane par exemple a aussi montré que même quand la France veut aider certains pays, elle n’est pas la bienvenue.
      L’Ukraine demande notre aide et défend la liberté de son peuple, c’est plus que légitime que nous leur apportions notre soutien. Et encore, il faudrait faire bien plus face aux fascistes de Moscou.

      1. Je faisais référence a l’autre conflit en cours ou des milliers de civils périssent. Apparemment bien plus de civils morts en quelques mois qu’en 2 ans de guerre…

        Donc aider l’Ukraine pour des principes d’aide aux civils, c’est du foutage de ******. Autant dire la vérité et aider l’Ukraine pour endiguer la Russie, c’est aussi une raison valable mais moins noble.

        Il y a un peuple sous les bombes qui réclame non pas des armes mais juste la fin des bombardements mais personne ne s’en soucie. Alors, il serait légitime que nous leur apportions notre aide au nom de nos principes !

  15. L’Ukraine a surtout besoin de munitions pour son artillerie. Pour les Rafale, il est très peu probable que la France en fournisse à l’Ukraine dans l’état actuel, pour des raisons évidentes. Pour les Mirage 2000D, encore une fois, ce sont des appareils qui nécessitent une nouvelle chaîne logistique supplémentaire, et la formation de 2 personnels navigants par appareil. D’autre part, nos Mirage 2000D ont une capacité très limitée d’auto-défense, ce qui les rend bien moins intéressants que des F-16. Pour les Tigre… si vous suivez un peu le conflit, vous vous apercevrez qu’un conflit conventionnel moderne (à peu près symétrique), rend obsolète les hélicoptères de combats, surtout en l’absence de supériorité aérienne. Dernier point : alors que nos propres pilotes de chasse peinent à réaliser l’objectif des 147 heures de vol déjà revu à la baisse, dépouiller notre Armée de l’Air ne ferait que nous éloigner des 180 heures annuelles du standard OTAN. Evaluer les besoins, connaître nos moyens, et décider de la réponse la mieux adaptée, c’est ce que j’attends de notre gouvernement ainsi que de l’Europe… plutôt que de belles paroles et autres « condamnations les plus fermes », qui n’ont en réalité aucun effet.

  16. Bonjour
    Article réconfortant. Je ne sais pas si nous pouvons véritablement armer les ukrainiens ( nos fabriques tournent pas vite, les canons d’aujourd’hui ne sont pas ceux de 14 18..) Je crois comme Mike lima qu’une bonne artillerie avec les obus leur serait bien utile ainsi que des missiles pour frapper la Russie (c’est vraiment triste de telles pensées, de verser dans l’inhumanité). Sortir des condamnations et protestations qui tapent dans le vide et ne plus craindre l’escalade, notre peur qui rend Poutine confiant. Si demain il s’en prend, par exemple, à l’Estonie, nous la défendrons peut-etre comme nous pourrons mais nous n’attaqerons pas la Russie. Donc, ça ne lui couteras rien d’essayer.
    Après, je ne vois pas les ukrainiens avancer comme beaucoup le pensaient voici un an et plus.Avec quoi? A pied, a cheval…?

  17. Vraiment n’importe quoi. Tu es payer pour écrire des ********* pareilles ou bien tu es juste un ado ******* qui veut joué à la guerre… par procuration ?

    1. J’ai été obligé d’avoir recours deux fois aux astérisques pour masquer votre vulgarité (et donc la faiblesse de votre vocabulaire) ce qui implique que la prochaine fois votre commentaire sera directement envoyé à sa place naturelle : au fond de la poubelle. Sauf bien sûr si vous rectifiez le tir et cessez votre grossièreté. Nos lectrices et lecteurs n’ont pas à la subir.

      PS : Ne cherchez pas votre commentaire en référence à 39/45 je l’ai modéré pour révisionnisme. Vous irez prôner votre « histoire non officielle » ailleurs.

  18. Les ukrainiens font encore voler (trop peu) leur avions, donc l’argument qui consiste à dire que les russes se chargeront systématiquement de détruire les avions en dotation (F-16 ou autres) ne me convainc pas.
    En fait, j’ose imaginer que le rapprochement des pilotes/mécanos ukrainiens a déjà commencé l’année dernière. Certains articles (démentis par l’AAE) semblaient aller dans ce sens.

    Tout le monde se focalise sur les obus et l’artillerie, mais si les ukrainiens reprenaient la maîtrise totale de leurs cieux, alors la donne changerait au sol à coup sûr.
    Elle a déjà changé sur la mer Noire. Je note d’ailleurs que la perte de la Mer Noire pour les russes me semble plus significative (plus d’accès aux mers du Sud, commerce ukrainien se fait sans l’aval des russes, signal de faiblesse envoyé au pays riverains, perte d’estime auprès des turcs) que la prise d’une ville en ruine comme Adviivka..

  19. T’appelle sa un article? Moi j’appelle sa la propagande ukrainienne. Mais je sais que tu va me censurer ou me sortir tes astérix parceque tu déteste qu’on est le droit de pensé librement et pas comme des mouton macroniste. Ton blog est insignifiant qui tu croit convaincre pas moi?

    1. D’abord hormis les gremlins et les trolls il n’y a ici aucune censure, seulement de la modération. Donc non votre com’ passe crème.

    2. 10 fautes de syntaxe, de grammaire et orthographe en 2 lignes de texte… Ma Petite soeur est prof des écoles, elle a l’habitude… mais moi, j’ai du mal 🙂

      Sans être moi même un exemple (j’en suis conscient) … D’ailleurs, si je fais trop de fautes, n’hésitez pas à me le dire.

      Je dois être un mouton macron(n?)iste ou un propagandiste ukrainien mais je trouve qu’il n’y aucune raison de ne pas publier l’opinion d’Arnaud…à moins que vous n’acceptiez que celle du Kremlin?? Dans ce cas-là, vous êtes cohérent (je ne parle pas de la syntaxe).

    3. je pense que ça fait bien longtemps qu’on essaye plus de convaincre les ânes sur ce blog…
      il fait quel temps à moscou William? ou bien à Bamako? ou bien dans le bureau du RN où tu te trouves?
      j’ai tellement hâte de voir les avions occidentaux aux mains des pilotes ukrainiens pour qu’Arnaud puisse ensuite narrer leurs exploits ici!

  20. En réponse a Pierre, si Poutine trouvait à qui parler, je pense qu’il pourrait bien se tenir un peu à carreau,voire se rouler par terre de dépit. A 69 ans, je n’ai pas vu beaucoup d’hommes se plaire à la confrontation vers quelqu’un de résolu.
    Cette guerre (et pas seulement elle) est d’une absurdité incommensurable. Pas un seul mort, pas une seule maison détruite, pas un seul chien tué ne valent et justifient l’idée que l’Ukraine doit etre russe. Tout allait bien, russes et ukrainiens vaquaient à leurs occupations, menaient leurs vies tant bien que mal comme nous.
    Mais non, un casse pied de première doublé d’une cervelle de benet ( Poutine, et tant d’autres d’ailleurs sur cette terre ) se pointe et les hommes meurent pour des idées…

  21. Il y a longtemps que l on devrait avoir réagi et livré tout ce qui était livrable à l’Ukraine. La lâcheté, masquée derrière le prétendu pragmatisme a produit la seconde guerre mondiale. Il faut soutenir l’Ukraine pour qu’elle tape au cœur de la Russie. Il est vain de penser que sans détruire à grande échelle le système de production militaire Russe on arrêtera la guerre. Putin doit être ciblé directement ainsi que son entourage.

  22. Sauver l Ukraine n est pas la priorité de nos gouvernants et leurs charité et limité a des miettes dans le temps
    Leurs priorités et de sauver la planète des 4 degrés de plus dans 100 ans
    Moralité on doit revoir les priorités gouvernementale sous peine de n avoirs plus d autres choix que celui de l hiver nucléaire

  23. Très bonne blague j’ai bien rigoler en lisant cette article mais sa ne se fera jamais encore une fois ont a pas les moyens de vos ambitions quand trump sera réélue en novembre et qu’il financera plus rien pour l’europe qu’es qui va se passé pour l’ukraine ? Je vais vous le dire elle sera obligé d’aller à la table des négociations avec le président Poutine
    Et la france pourra arrêté de fournir des milliard qu’elle n’a pas et qui serait mieux employé pour le bien des agriculteur français et pour lutté contre les immigré.

  24. Malheureusement, les coupes sombres qui ont « bonsaïsé » les armées françaises (jusqu’au début de redressement prévu par les LPM 2019-25 et 2024-30) ne laissent à l’armée de l’air et de l’espace qu’un nombre très réduit d’appareils opérationnels. De plus, on a déjà fait le choix d’envoyer des avions d’urgence à d’autres alliés plus proches, à savoir la Grèce et la Croatie, pas encore tous remplacés. Il n’y a donc aucun stock superflu qui nous permette de baisser notre garde sans mettre en danger la nation et ses intérêts, et ce sans doute au moins jusqu’à la livraison des tranches 4 et 5 de Rafale (étant bien conscient que l’Ukraine ne pourra pas résister jusque-là, malheureusement). Pas une réponse idéale, mais la réalité est que la France et l’Europe ont choisi, par voies de désarmement et de mauvaise gestion financière, de laisser la main à Xi, Poutine, Erdogan et consorts depuis deux décennies, pour attaquer et amenuiser l’Occident

  25. Bien analyser Arnaud
    Il est temps de se réveiller face à cette tyrannie
    Qui piétine tous les droits.
    L union fait la force pour les démocraties

  26. Bonjour Arnaud,
    j e ne suis pas d accord quant à fournir du matériel à l Ukraine…. Premièrement on ne fait juste que retarder l’échéance de la victoire russe …ils y mettront 10 ans et peut importe leur pertes, il y arriveront .
    Deuxièmement on devrait garder le matériel car on risque d en avoir besoin dans un avenir pas si lointain que ça…

    1. Il y a deux écoles. Ceux qui parlent de victoires russes et ceux qui évoquent la défaite de l’Ukraine. On voit quel camp vous avez choisi !

  27. Et pourquoi on récupère pas les NH90 et Tigre dont les aussies veulent se débarrasser, avant qu’ils aient tous été enterrés, pour les livrer aux ukrainiens, avec un petit retrofit, si besoin, avant…

    Quand à livrer du matériel en dotation chez nous, déjà qu’on est à l’os….
    Ah non, pardon, on a pléthore de 2ème sections experts en tout de disponibles…

  28. Être généreux c’est bien, le mieux c’est de vraiment le pouvoir. Le problème de l’armée française c’est qu’elle n’a pas de masse. Actuellement moins de 100 Rafales, 60 Mirages 2000D et 67 Tigres. C’est peu surtout quand on sait que niveau disponibilité pour certains c’est pas top. Que l’Ukraine demande les Tigres australiens au lieu qu’ils finissent étrangement eux aussi démontés et enterré comme les NH-90 Taipan. Sinon il y a plusieurs centaines de F-15, F-16, F-18 qui attendent dans le désert de l’Arizona.

  29. Bonjour
    Je partage à 100% votre billet d’humeur ! La France n’est pas à la hauteur des enjeux d’un moment historique pour notre continent.
    Espérons que les choses changent…

  30. Les « timorés et pragmatiques » s’éclatent dans les commentaires. Certains ont oublié que désormais nous modérons durement, et notamment leur grossièreté.

  31. Arnaud
    Vraiment belle analyse et surtout ne pas mâcher ses mots quand un tel demagogue aux portes de l’Europe menace , en premier L’Ukraine , ensuite n’importe quel Etat
    Prendre parti pour l’Ukraine , c’est assurer un front commun et une dissuasion face à cet envahisseur incontrôlable, avec des conséquences directes
    et catastrophiques sur chacun de nous.
    Laisser l’Ukraine uniquement se defendre , sans lui fournir les moyens d’offensives, .voilà un laxisme dont Poutine traduira comme faiblesse et impuissance de l’Europe Occidentale et l’ensemble des Nations.
    Pas seulement Churchill, Roosevelt, De Gaulle en principal, Zelensky fait preuve là , comme l’allié et le défenseur en première ligne pour l’intégrité et indépendance de chaque Etat- Nation. Il prouve chaque jour voilà 2 ans toute la pugnacité et l’esprit combat pour la liberté dont chacun se doit d’être l’image , pas seulement en paroles, mais en agissant ouvertement pour faire reculer la Russie et calmer le jeu .
    A bonne entendeur!!
    Merci

  32. Coca

    Je suis un ancien militaire 38 ans de service pour la France et d’après ce que je lis on n’à pas de quoi d’être fier nous avions la ligne magino mais ĺes nazis l’ont contourne .Si nos politiques à l’image de notre président ferme les yeux sur ce qui se passe en hikraine. Et bien pour poutine c’est du pain béni car ce genre de dictateur ne comprend que la force et ce montrer faible c’est l’encourager à aller Dans sa folie de conquérir eh bien pour l’arrêter il faut que notre gouvernement fournisse des mirages et nos helico tigre qui vont être retiré du service actif et les démanteler nous goûtera plus cher que de les donner et arrêtons de dire que cela prend du temps pour les former les pilotes huckrainiers ne sont pas plus bêtes

  33. Le problème qui résulte, pour moi, du fait d’avoir des gouvernants peu courageux est que , plus on attend, moins il y aura de personnels en capacité de se battre en Ukraine. Car les petits gars sur le terrain font se qu’ils peuvent avec se qu’ils ont, mais au prix de lourde perte.
    Plus les gouvernants attendrons, plus la Dead line du trop tard, se rapprochera.

  34. 100% d’accord avec Arnaud. Si nous ne livrons pas au plus vite de l’armement sérieux à l’Ukraine nous prendrons la Russie en Roumanie ou dans les pays Baltes. Donc chez nous dans l’UE. La solution sinon serait que la DGSE s’en charge et flingue Poutine. Ca règlerait le problème une bonne fois pour toute.

  35. Non Arnaud c est pas du tout ce que je voulais dire je ne suis pas pro russe. Simplement que le nombre de soldats et l économie de guerre qu ils ont mis en place jouent en leur faveur .c est juste factuel ..rien d idéologique…

  36. En ce qui me concerne, Trump me sort par les trous de nez. Ce type, reconnu coupable de viol, de fraude, accusé d’avoir voulu inverser le résultat des votes, menteur comme un arracheur de dents (ce n’est pas une opinion, ce sont des fait) ose refuser que son pays continue à aider l’Ukraine parce qu’il espère encore pouvoir battre Biden… Comment peut il encore se regarder dans une glace et se prétendre le meilleur président que les USA aient connu ?

    Mais ce détestable type a au moins le mérite de réveiller un peu l’UE, et de lui faire prendre conscience qu’elle doit prendre son destin en main, sans rien attendre ni devoir aux USA.

    Et ce destin est lié à celui de l’Ukraine. Quoi que puissent en dire les timorés.
    À Munich, Chamberland et Daladier ont abandonné la Tchécoslovaquie en espérant gagner la paix… On a vu ce que ça a donné.
    Poutine a le même genre de discours que le moustachu. « Les minorités Russes opprimées ». (A-t-il bien regardé la majorité Russe opprimée dans son propre pays ?)

    L’UE doit se sortir les doigts du fondement (évitons les astérisques ). Et ça commence en soutenant l’Ukraine pour de bon.

    À partir de maintenant, je dégaine les  » y’a qu’à, faut qu’on » :
    Des munitions, on en a un stock stratégique, dans lequel on ne veut pas taper au cas où, alors on attend d’être en mesure d’en produire assez avant de fournir l’Ukraine… À quoi bon, si l’Ukraine est rayée de la carte avant que nous ne soyons en mesure de la livrer ?
    Livrons nos stocks maintenant, et peut être bien qu’en nous mettant à poil, nous serons un peu plus pressés de produire à nouveau (et surtout, de nous donner les moyens de produire plus et plus vite)

    Les mirages 2000D. Je les vois passer au dessus de ma tête tous les jours ou presque (proche de Nancy). Est il possible de moderniser les 2000 C sortis de notre inventaire, vers du 2000 5 (fox 3 si je ne me trompe pas) ? On n’en fera pas des D, la cellule ne s’y prête pas, mais du 5, ça pourrait peut-être faire réfléchir l’ours avant d’envoyer ses migs et sukoi s’approcher de la ligne de front.
    Je ne sais pas si c’est réalisable ou pas, ni s’il est encore temps de le faire.
    Mais oublions l’esprit de Munich b****l de m***e !
    (Ici, les astérisques, c’est moi, pas Arnaud )

  37. Désolé mais je ne suis pas d’accord avec vos propos mais cela n’engage que moi.
    Pourquoi la France devrait donner ses équipements alors qu’on est déjà à la limite de la sous capacité. Les rafales vendu d’occasion en Grece et Croatie n’ont pas encore été remplacé, les caesar déjà donné non plus, pour les leclerc ont est plus que limite.
    Il y a des dizaine de F16 qui dorment dans le desert aux USA et même si ils sont pas du tout aux normes actuel, je pense qu’ils feront le job. Idem pour les helico. Pour le chars, il y a des lopard 2 qui trainent partout.
    Par contre, il faudrait mettre un stop aux idées d’intégration dans l’OTAN et dans l’UE tant que la guerre ne sera pas fini et surtout que l’Ukraine ne sera pas aux normes Européennes en terme de corruption, justice et autres…
    Trouvez vous normal qu’un président retarde les élections simplement parce que le CEMA lui fait de l’ombre et à des chances de gagner. De même qu’il le limoge pour les mêmes raisons.
    Il faut se faire une raison le Dombass et la Crimée sont perdu depuis 2014 car nous n’avons rien fait à ce moment là.
    Il est temps de négocier et ça, Zelinski s’y refuse alors que Zaloujny est lui prés à négocier.
    Trouvez normal qu’on croise de plus en plus de voitures de luxe immatriculées en Ukraine et qu’on parle souvent Ukraine dans les hotels de luxe à Paris. Cela ne signifie qu’une chose, la Mafia Ukrainienne se gave de tout l’argent que nous donnons. On en revient au temps le l’Irak ou des milliards de dollars ont disparu.

    Donc oui je trouve l’agression Russe Inadmissible mais il est peut être temps de tourner la page qui est remettre en place un rideau de fer. Il est urgent de le faire aujourd’hui car quand Trump sera élu aux USA, ce ne sera plus le problème des USA mais seulement celui de l’Europe.

  38. Parfaitement d’accord avec cet article. J’ajouterai: Une chute de l’Ukraine serait dramatique pour ce pays. Devenant une Biélorussie en pire.
    Français, lisez les cartes et constatez les risques… Les conséquences à terme seront déplorables pour l’Europe de l’Est et en premier lieu les Pays Baltes, que je connais bien. Ce serait aussi un camouflet politique et militaire pour l’Union européenne et même pour l’OTAN, qui pourraient entrer en crise politique avec une désunion sans précédent…
    Poutine après sa réélection, et ses alliés dictateurs, Chine Populaire comprise, ont un agenda dévastateur pour nos Démocraties occidentales, et il est urgent de le contrecarrer.

  39. Totalement d’accord avec vous !
    Arrêtons de faire les mous face à l’agression russes ! Ils seraient q’grand temps qu’on commence à répondre sérieusement et que l’on fournisse à minima tout ce dont l’Ukraine a besoin pour gagner cette guerre.
    On devrait avoir le cran de rejoindre l’Ukraine dans cette « opération militaire spéciale » puisque ce n’est pas une guerre d’après le psychopathe du kremlin.

  40. Lorsque le Mirage 2000D a été développé, il l’a été à la hâte. La première guerre du Golfe a montré que dans le domaine de la pénétration et de l’appui feu tout temps, nous étions bien démunis, les seuls appareils disponibles étant les Jaguar, certes efficaces, mais uniquement « beau temps ».
    Pour gagner du temps, ce développement a été fait à partir du Mirage 2000N qui était alors notre vecteur « Armée de l’Air » pour l’arme nucléaire (d’où le N pour Nucléaire). Et pour gagner du temps – encore – on n’a pas démonté, sur ces appareils, des équipements « sensibles » liés à la mission nucléaire.
    Ceci a interdit la possiblité d’exporter cet appareil.
    Ces équipements « sensibles », et toujours présents, le sont-ils moins aujourd’hui ? Je ne le pense pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...