Boeing C-32 Gatekeeper

Fiche d'identité

Appareil : Boeing C-32 Gatekeeper
Constructeur : Boeing Company
Désignation : C-32
Nom / Surnom : Gatekeeper
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1998
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport de hautes personnalités, poste de commandement aéroporté.

Sommaire

“ Dans l'ombre du VC-25. ”

Histoire de l'appareil

La base aérienne d’Andrews dans le Maryland est célèbre pour abriter les avions du 1st Airlift Squadron, une unité de transport très particulière puisqu’elle est en charge des missions touchant les plus hautes instances des pouvoirs exécutifs et législatifs des États-Unis. Si les hôtes les plus célèbres de cet escadron sont sans nulle comparaison les deux Boeing VC-25 affectés au Président des États-Unis en tant qu’Air Force One, il ne faut toutefois pas oublier que le 1st AS met également en ligne un quinzaine d’autres avions, principalement des C-20 et C-37 Gulfstream. Afin de faire le lien entre les gros quadriréacteurs Boeing et les petits jets d’affaires, le 1st AS met également en ligne quatre biréacteurs Boeing 757-200 sous la désignation de C-32A et le nom de baptême Gatekeeper. Ces avions sont principalement affectés au transport des plus hauts dignitaires civils américains, mais également parfois aussi à celui du Président lui-même pour ses déplacements à l’intérieur du pays. Dans ce cas là le C-32A devient lui aussi Air Force One.

En mars 1995 le Department of Defence (DoD, ministère américain de la défense) fit savoir qu’il recherchait un avion susceptible de remplacer les vieux Boeing VC-137C Stratoliner de transport de hautes personnalités. Ces avions, en service depuis l’ère Kennedy, avaient tout d’abord remplit des rôles d’Air Force One avant d’être affectés à des transports prioritaires, comme dans le cas d’Air Force Two, l’avion du Vice-Président des États-Unis. Les VC-137C étaient devenus obsolètes, et leur consommation en carburant était alors jugée exorbitante. Devant les pressions de l’Organisation Mondiale du Commerce le Pentagone dut se résigner à lancer un appel d’offre international et ce sont donc trois constructeurs qui répondirent au Pentagone.

Airbus Industrie proposa donc son quadriréacteur A340-200, Boeing de son côté lança ses biréacteurs 757-200 et 767-200ER, et McDonnell Douglas proposa son triréacteur de haute qualité MD-11. Rapidement l’avionneur européen fut déclaré hors compétition, et l’appareil de McDonnell Douglas connut le même sort. La bataille se jouait donc entre deux avions de Boeing, et l’avionneur préféra privilégier le plus petit des deux, le 757. L’avion reçut de ce fait la désignation de C-32A Gatekeeper dans l’US Air Force.

Le premier d’entre eux entra en service en juin 1998. Par rapport au 757-200 civil, le C-32A se différencie par son aménagement limité à 45 places en lieu et place des 150/175 places classiques. En outre le C-32A est hérissé d’antennes diverses pour des communications UHF/VHF et à l’instar des VC-25 il dispose d’une chaine de communication VVLF (Very Very Low Frequency) permettant les transmissions avec les submersibles de l’US Navy en plongée ou bien encore avec certains navires de surface. À la différence des VC-25A les C-32A ne sont pas aptes à être ravitaillés en vol. En effet leur mission ne doivent pas dépasser les 7 700km de rayon d’action de l’avion.

Tout comme les autres avions du 1st AS les C-32A sont revêtus de la livrée blanche et bleue frappée de la série-graphie « UNITED STATES OF AMERICA » et du drapeau américain sur l’empennage de l’avion. À la différence de nombres d’autres avions militaires américains les C-32A ont été dotés début 2007 de winglets en bouts d’ailes, afin de réduire la trainée de l’avion et donc sa consommation en carburant.

En 2001 l’US Federal Emergency Management Agency (FEMA) a acheté deux C-32B pour des missions à long rayon d’action et les a placé sous l’autorité de l’US Foreign Emergency Support Team (FEST) qui a pour mission d’apporter l’aide humanitaire des États-Unis à l’étranger. Les C-32B se différencient des C-32A par leur aménagement à 70 places et par leurs systèmes de communications high-tech. En outre les C-32B sont spécialement équipés pour le transport de fret. Toutefois c’est sur le sol américain, à la Nouvelle Orléans, suite à l’ouragan Katrina, que le C-32B connu son heure de gloire. En effet l’avion servit de poste de commandement avancé pour les opérations de sauvetage et de coordination. La FEMA dépendant à moitié de l’US Homeland Office (ministère américain de l’Intérieur) et du DoD, les C-32B sont définit comme des avions militaires et placés sous l’égide de l’US Army. Toutefois les pilotes proviennent de l’US Air Force et de la réserve de l’US Navy. Les C-32B portent, eux, une livrée généralement unie blanche.

Actuellement les C-32A Gatekeeper sont les appareils du 1st AS qui volent le plus, notamment dans leur rôle d’Air Force Two, mais également dans celui d’Air Force One. Outre les six C-32, des 757-200 volent sous les cocardes argentines, mexicaines, néo-zélandaises, et saoudiennes pour des missions de transport de personnels et/ou de hautes personnalités.
La NASA possède également deux Boeing 757 utilisés en soutien de diverses campagnes d’essais.

Même s’il est fondamentalement beaucoup moins connu que le Boeing VC-25A le Boeing C-32 demeure un des grands représentants de la puissance diplomatique et militaire de l’industrie aéronautique des États-Unis. Et il a permis de donner une carrière militaire à ce 757 dont le succès commercial a été largement affaibli par l’arrivée des modèles conçus par Airbus Industrie.

PARTAGER
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos du Boeing C-32 Gatekeeper

Caractéristiques techniques

Modèle : C-32A
Envergure : 38.05 m
Longueur : 47.19 m
Hauteur : 13.56 m
Surface alaire : N.C.
Motorisation : 2 réacteurs à double flux Pratt & Whitney PW-2040-B
Puissance totale : 2 x 18915 kgp.
Armement : aucun
Charge utile : 45 passagers.
Poids en charge : 113395 kg
Vitesse max. : 945 km/h à 8900 m
Plafond pratique : 12900 m
Distance max. : 7700 Km à charge maximale
Equipage : 8 personnes.
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Boeing C-32 Gatekeeper

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Boeing C-32 Gatekeeper
Fiche éditée par
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Boeing C-32 Gatekeeper

Décollage d'un Boeing C-32.