FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Boeing F3B
Constructeur : Boeing Company
Désignation : F3B
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1928
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur-bombardier embarqué

HISTOIRE

Boeing F3B :
Un chasseur embarqué robuste et bien pensé”

Durant l’entre-deux-guerres l’US Navy est avec la Marine Nationale et la Royal Navy parmi les forces navales aux origines de la chasse embarquée. Elle a permis notamment de poser les bases de ce qui allait devenir durant la Seconde Guerre mondiale et jusqu’à nos jours un des outils de projection de force parmi les plus efficaces. Pourtant entre la fin des années 1920 et le début des années 1930 cela n’est pas forcément bien engagé dans le paysage aéronautique américain avec une multitude d’avions différents en service, dont certains remplissant le même rôle qu’un autre construit par un avionneur différent.
Un des exemples les plus frappants de la chasse embarquée américaine de cette époque est le biplan métallique Boeing F3B.

Au milieu des années 1920 la chasse embarquée américaine se résume à trois modèles d’avions représentant deux avionneurs : les Boeing FB, Curtiss F4C et F6C. Quelques tentatives ont bien alors lieu pour tenter de leur trouver un successeur commun avec notamment le Boeing F2B, l’Eberhart FG, ou encore le Wright F3W mais sans grand succès puisque ces deux derniers n’ont même pas dépassé le niveau de la présérie.
Aussi quand en 1927 l’avionneur de Seattle propose à l’état-major de l’US Navy son Type 74 beaucoup à Washington son sceptique sur ses chances d’être un jour produit en série et utilisé en opérations.

Il faut dire que Boeing l’a développé dans son coin, sur fonds propres, hors de tout marché officiel et donc de toute commande des marins. Pourtant l’avion intéresse, d’autant plus qu’il a la possibilité d’être transformé en hydravion à flotteurs de reconnaissance. Néanmoins il semble présenter des défauts mineurs qui laissent circonspects plus d’un officier de marine américain. Plusieurs modifications lui sont apportées, à tel point que l’option hydravion est abandonnée.
Finalement après ces transformations ordonnées par les autorités américaines le nouvel avion prend la désignation de Boeing Type 77.

Un exemplaire est testé par l’US Navy sous la désignation militaire XF3B et réalise ainsi son premier vol le 3 février 1928. Extérieurement cet avion n’a rien de révolutionnaire pour l’époque. C’est un monomoteur monoplace biplan d’envergure inégale construit en métal. Il possède un train d’atterrissage classique et un empennage d’architecture très académique.
Son armement se résume à deux mitrailleuses Browning de calibre 7.62mm et deux bombes de 28kg chacune installées sous fuselage.
En mars 1928 une commande est passée pour 72 exemplaires de série, en plus de ce prototype.

Les premiers Boeing F3B-1 de série entrent en service en août 1928. C’est l’escadron VF-2B qui obtient les premiers avions, suivi ensuite du VF-6B, et enfin du VB-1B. Si les deux premiers sont des unités de chasse le troisième est une unité d’attaque au sol.
Ils sont basés respectivement sur les porte-avions USS Langley (CV-1), USS Saratoga (CV-3), et USS Lexington (CV-2) qui sont alors les trois bâtiments de ce type en dotation dans l’US Navy. Pourtant ils ne sont pas les seuls chasseurs à voler alors depuis leurs ponts d’envol.
En effet ils les partagent avec les Curtiss F7C et Vought FU.

En fait le Boeing F3B demeure en service durant quatre ans sans connaitre d’incident majeur. Seul un avion est perdu lors d’une tempête en 1929 et remplacé par un avion construit en plus, portant ainsi sa production alors à 73 machines de série. Globalement il est considéré comme un avion facile de pilotage, bien armé, même si sa charge de bombes est souvent vue comme trop faible.
Finalement en 1932 il laisse définitivement la place aux Boeing F4B et Curtiss F8C.

Mal connu car trop souvent dans l’ombre de ses successeurs le Boeing F3B fut pourtant un des rares avions embarqués de son temps à ne pas avoir mauvaise réputation auprès de ses pilotes et mécanos. En fait son seul véritable ennemi durant sa carrière aura été la corrosion, souvent vue comme étant la cause de son retrait du service au bout de quatre ans de service.
Il est à signaler qu’aucun F3B-1 n’a été vendu à l’export.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Boeing F3B-1
Envergure : 10.05 m
Longueur : 7.57 m
Hauteur : 2.80 m
Motorisation : 1 moteur en étoile Pratt & Whitney R-1340B Wasp
Puissance totale : 1 x 450 ch.
Armement : Deux mitrailleuses de calibre 7.62mm et 56kg de bombes.
Charge utile :
Poids en charge : 1336 kg
Vitesse max. : 250 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 6550 m
Distance max. : 500 Km avec bombes.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Boeing F3B

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Boeing F3B

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données