Curtiss XP-55 Ascender

Fiche d'identité

Appareil : Curtiss XP-55 Ascender
Constructeur : Curtiss Wright Corporation - Aircraft Division
Désignation : XP-55
Nom / Surnom : Ascender
Code allié / OTAN :
Variante : CW-24
Mise en service : 1943
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions expérimentaux
Rôle et missions : Prototype de chasseur monoplace

Sommaire

“ Le chasseur tué par les premiers avions à réaction ”

Histoire de l'appareil

Peu de constructeurs aéronautiques sont aussi intimement liés à l’aviation américaine de chasse de l’entre-deux-guerres et de la Seconde Guerre mondiale que Curtiss. Cet avionneur a signé quelques-uns des chasseurs les plus marquants du milieu des années 1920 au milieu des années 1940 tels bien entendu le biplan P-6 Hawk ou encore le monoplace à ailes basses P-40 Warhawk. Ses productions équipèrent aussi bien l’US Army Air Corps puis l’US Army Air Force que l’US Navy. Pourtant comme d’autres constructeurs Curtiss connut des avions demeurant à l’état expérimental, faute de commande officielle américaine. L’un des exemples les plus impressionnants fut sans nul doute l’étonnant XP-55 Ascendant.

À l’instar de Northrop et de Vultee l’avionneur Curtiss fut un des constructeurs à répondre fin 1939 à la très novatrice fiche programme R40C. Tirant les enseignements de l’invasion allemande de la Pologne puis de l’opération soviétique dans la partie orientale de ce pays l’US Army Air Corps comprit que tôt ou tard l’Amérique entrerait en guerre contre les forces de l’Axe. Et qu’à ce moment là elle aurait besoin d’un chasseur d’interception à moyenne et haute altitude. Les avions de la Luftwaffe représentaient une menace que l’USAAC ne prenait pas à la légère. Les généraux américains craignaient notamment le Zerstorer, le bimoteur Messerschmitt Bf 110.

Afin de répondre aux exigences de la fiche programme R40C et notamment celle sur le moteur doté d’une hélice propulsive dégageant le champ de vision avant du pilote les décideurs de chez Curtiss firent appel à General Motors et notamment à sa branche motorisation aérienne : Allison. Une surprise quand on sait qu’à l’époque l’avionneur Curtiss et le motoriste Wright étaient une seule et même entreprise. Mais cette dernière n’avait aucun moteur capable de répondre aux attentes de Curtiss et de son avion alors appelé CW-24. Pour l’architecture de son avion Curtiss alla également sur des sentiers peu battus : aile basse en flèche et plans Canard à l’avant.
Conscient de l’aspect hyper novateur de leur avion les ingénieurs décidèrent de construire un CW-24B. Il s’agissait en fait d’une maquette destinée au essais de soufflerie et à la validation de plusieurs concepts propres à ce chasseur.

Le Curtiss CW-24B se présentait sous la forme d’une version à l’échelle 1. Non destinée à voler elle possédait un moteur à six cylindres en ligne Menasco C68-5 d’une puissance de 275 chevaux et fut assemblée en tubes d’aciers recouverts de bois et de toile. Son étude permit de confirmer que des empennages additionnels en extrémité de voilure étaient nécessaires afin de garantir la stabilité du chasseur, notamment lors des phases de décollages et d’atterrissages. En outre l’empennage central rectangulaire fut redessiné.
Ses enseignements furent importants pour permettre l’élaboration du premier prototype volant.

Quand celui-ci fut assemblée l’US Army Air Corps avait laissé la place à l’US Army Air Force et l’Amérique était entrée en guerre suite à l’attaque japonaise contre Pearl Harbor. Le Curtiss CW-24 était désigné XP-55 Ascender dans la nomenclature de l’US Department of War. Il réalisa son premier vol le 13 juillet 1943.
Au même titre que ses deux concurrents directs, les Northrop XP-56 Black Bullet et Vultee XP-54 Swoose Goose il représentait un espoir dans l’interception des avions ennemis. Pourtant l’état-major américain croyait de moins en moins dans la fiche programme R40C en raison de l’apparition des avions à réactions, à l’image du Bell XP-59 Airacomet alors en développement. Le 15 novembre 1943 ce prototype fut perdu lors d’une descente en vrille. Le pilote d’essais eut le temps de quitter son cockpit et de sauter en parachute. L’avion s’écrasa au sol quelques secondes plus tard.

Alors que deux prototypes de chaque avion avait été commandé par l’USAAC l’avionneur Curtiss décida d’en produire un troisième. Son idée était que si le programme échouait il pourrait toujours en proposé une version export à certains pays alliés. La Royal Air Force est en ligne de mire. Mais alors même que celui-ci était assemblé à 75% la RAF déclina toute offre d’acquisition de l’avion lui préférant les jets, et notamment le très efficace Gloster Meteor Mk-I.
Le deuxième prototype du Curtiss XP-55 Ascender vola en janvier 1944 et le troisième en avril de la même année. À l’usage ces avions révélèrent une véritable instabilité en vol et même des difficultés certaines à ne pas vriller lors des phases d’atterrissages. Aussi ce fut un soulagement pour l’USAAF quand l’US Department of War annonça la clôture du programme de développement durant l’été 1944. Pour autant les vols d’essais et de démonstration continuèrent. Le 27 mai 1945 le troisième prototype s’écrasa lors d’une présentation publique en meeting aérien aux États-Unis lors d’une collecte de fonds pour l’effort de guerre dans le Pacifique. Le pilote d’essais fut tué sur le coup ainsi que quatre civils qui assistaient au show. Trente-neuf autres furent blessés dont douze très lourdement.

Finalement les deux Curtiss XP-55 Ascender volèrent encore quelques semaines avant d’être arrêtés de vol. Ainsi se terminait l’aventure de celui qui reste aujourd’hui encore comme sans doute le plus connu des trois avions de la fiche programme R40C. Et pourtant il était le moins réussi de tous, sauf peut-être esthétiquement parlant. Le seul avion survivant est désormais préservé dans un musée américain.

 

PARTAGER
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos du Curtiss XP-55 Ascender

Caractéristiques techniques

Modèle : Curtiss XP-55 Ascender, troisième prototype
Envergure : 12.37 m
Longueur : 9.02 m
Hauteur : 3.05 m
Surface alaire : 21.80 m2
Motorisation : 1 moteur en V Allison V-1710-95
Puissance totale : 1 x 1275 ch.
Armement : Quatre mitrailleuses de calibre 12.7mm.
Charge utile : -
Poids en charge : 3597 kg
Vitesse max. : 625 km/h à 3900 m
Plafond pratique : 10500 m
Distance max. : 1000 Km à masse maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Curtiss XP-55 Ascender

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Curtiss XP-55 Ascender
Fiche éditée par
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Curtiss XP-55 Ascender

Désolé, actuellement aucune vidéo n'a été répéretoriée pour cet aéronef.