FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : De Havilland DH.104 Dove/Devon
Constructeur : De Havilland Aircraft Company Ltd.
Désignation : DH.104
Nom / Surnom : Dove / Devon
Code allié / OTAN :
Variante : Sea Devon
Mise en service : 1946
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport léger, transport de personnels, transport de hautes personnalités, soutien aux essais en vol.

HISTOIRE

De Havilland DH.104 Dove/Devon :
Le bossu de la RAF”

Néanmoins le Devon fit les beaux jours des différents centres d’essais britanniques. En effet pas moins de trois de ces unités utilisèrent des avions de ce type. Les Dove ayant ces affectations très particulières reçurent la désignation de Devon C Mk-3, même quand leur mission n’avait pas grand chose à voir avec le transport. Ainsi l’Aircraft & Armament Evaluation Establishment (A&AEE) et le Royal Aircraft Establishement (RAE) utilisèrent chacun quatre Devon C Mk-3 pour des missions de soutien logistique et technique.

Mais l’un des Devon d’essais qui fut parmi les plus célèbre est sans conteste possible le WB530 affecté au RAE en plus des quatre autres. Celui ci en effet participa activement à la mise au point de l’avion de ligne BAC 1-11 pour lequel il servit de plastron volant lors du premier vol. Le Meteorological Research Flight utilisa aussi un de ces avions, un Dove Mk-3 transformé pour l’entraînement avancé sous la désignation de Devon T Mk-1. Il s’agit là du seul et unique Devon à vocation de formation. Le dernier Devon à voler sous cocarde britannique fut d’ailleurs un des quatre avions de liaison de l’A&AEE. Il fut retiré du service en 1994 et remplacé par un King Air 90.

Outre le Royaume Uni, 18 autres forces militaires utilisèrent le Dove pour différentes missions, allant du transport de personnels, au transport de hautes personnalités, en passant par le transport postal. Parmi ces utilisateurs on trouve la Belgique, l’Egypte, l’Irlande, l’Inde, l’Irak, le Sri Lanka, ou encore la Suède. Si les Devon et Sea Devon britanniques n’ont semble-t-il participé directement à aucun conflit, il en est tout autrement des avions vendus à l’export. En effet, des Dove indiens et pakistanais ont surement pris part à la guerre de 1971 comme avions sanitaires ou appareils de liaison rapide.

Le dernier Dove militaire à avoir été retiré du service est un avion portant les couleurs du Paraguay. Il a quitté le service actif en 1997, soit plus de cinquante ans après le premier vol du prototype.

Au total, le Dove a été construit à 542 exemplaires, prototypes compris, dont plus des deux tiers pour des clients militaires. Le seul Royaume Uni a acquis 140 exemplaires qui volèrent sous sa cocarde. Appareil classique mais élégant, le Dove était particulièrement réputé pour sa maniabilité et son confort, deux qualités essentielles pour un avion de transport de passagers. De par sa longévité en service actif on peut dire sans trop de risque que le Dove rejoint des avions comme le Boeing B-52 ou l’English Electric Canberra.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : De Havilland DH.104 Dove Mk.8
Envergure : 17.37 m
Longueur : 11.99 m
Hauteur : 4.06 m
Motorisation : 2 moteurs en ligne De Havilland Gipsy-Queen Mk-71
Puissance totale : 2 x 400 ch.
Armement :
Charge utile : 10 passagers ou deux blessés sur civière et un médecin ou 950kg de fret léger
Poids en charge : 4060 kg
Vitesse max. : 380 km/h à 3200 m
Plafond pratique : 6500 m
Distance max. : 1800 Km à charge maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du De Havilland DH.104 Dove/Devon

PROFIL COULEUR

Profil couleur du De Havilland DH.104 Dove/Devon

VIDÉO

Décollage d'un Dove de la RNZAF