FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Flettner Fl 265
Constructeur : Flettner Flugzeugbau GmbH
Désignation : Fl 265
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1939
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère embarqué expérimental

HISTOIRE

Flettner Fl 265 :
Le premier véritable hélicoptère à doubles rotors engrainés”

Quiconque s’intéresse tant soit peu à l’histoire et à la technologie des hélicoptères sait que l’ingénieur allemand Anton Flettner est souvent considéré comme le père de la technologie des doubles rotors engrainés. Et pour cause, il a su s’y atteler dès le milieu des années 1930 avec comme réussite un étrange petit appareil expérimental construit en faible quantité et ayant de faux airs d’autogire : le Flettner Fl 265.

C’est donc dès 1935 que l’ingénieur allemand commence à s’intéresser à cette technologie naissante et encore balbutiante. En parallèle il travaille à la demande de la Kriegsmarine sur des projets d’autogires destinés à être embarqués sur les navires de guerre de la toute nouvelle flotte nazie. Pourtant Flettner ne croit pas en l’autogire, le trouvant trop grossier et souvent inadapté. Visionnaire, pour lui l’hélicoptère et le navire doivent opérer de conserve.
C’est pourquoi il développe alors dans le plus grand secret et sans avertir le RLM (le ministère de l’air de l’Allemagne hitlérienne) un projet d’hélicoptère embarqué.

Seulement voilà les dirigeants nazis ne mettent pas longtemps à apprendre les travaux de Flettner sur son hélicoptère et contre toute attente décident de les subventionner. Il faut dire qu’entre temps les projets d’autogire Fl 184 et Fl 185 ont tourné au fiasco. Pour le plus grand plaisir de leur concepteur lui-même. Désormais l’hélicoptère expérimental prend la désignation allemande officielle de Fl 265.

Et en fait c’est peut dire qu’extérieurement il ressemble à l’autogire Fl 185. À tel point même que lorsque les services de renseignement britanniques vont découvrir son existence en 1938 ils vont penser qu’il s’agit là d’une simple évolution. Et ils ont totalement tort.
En effet le Flettner Fl 265 est un véritable hélicoptère au sens propre du terme, même si la position de son moteur à sept cylindres en étoile Bramo Sh.14 laisse entrevoir le contraire. C’est l’absence de rotor anti-couple qui laisse perplexe à cette époque. Il faut dire que l’appareil dispose d’un double rotor engrainant, une technologie qui permet de supprimer l’effet de couple.

C’est sous l’immatriculation civile allemande D-EFLV que le prototype Fl 265 V1 réalise son premier au début du mois de mars 1939. Très rapidement sa stabilité attire les convoitises et la Kriegsmarine ne tarde pas à confirmer son intérêt, rêvant même à une version de lutte anti-sous-marine capable d’emporter des charges de profondeurs voire des mines.
Pourtant à l’usage le Flettner Fl 265 est un appareil de pilotage délicat. Ce qui n’empêche pas la propagande d’état nazie de mettre en scène un duel aérien simulé entre l’hélicoptère et un chasseur Messerschmitt Bf 109 grimé avec une cocarde et de faux marquages britanniques. Et bien évidemment le Fl 265 s’en sort haut la main. Pas mal pour un hélicoptère qui n’emporte aucune arme…

Mais déjà le programme a du plomb dans l’aile, et ce n’est pas en raison de l’entrée en guerre de l’Allemagne contre la France et le Royaume Uni. Non simplement l’hélicoptériste travaille déjà sur une version plus légère et manœuvrable, le futur Fl 282 Kolibri.
Pourtant Flettner dans le même temps propose son Fl 265 à la Luftwaffe comme machine d’observation et de réglage des tirs d’artillerie. Malheureusement c’est sans succès.

Finalement fin 1940 le programme est arrêté net. Deux des six Flettner Fl 265 sont maintenus en état de vol durant quelques mois jusqu’à l’automne 1941 par la Kriegsmarine qui les emploie pour divers missions de soutien dans un port de la Baltique avant de les envoyer à la ferraille. Les quatre autres exemplaires sont remisés dans un hangar de l’entreprise Flettner et un d’entre-eux traverse l’Atlantique après guerre lorsque Anton Flettner vient mettre son savoir-faire au service de la société Kaman. Même si le Fl 265 ne vole pas aux États-Unis il est disséqué et utilisé pour remédier aux carences dans le développement du K-225 alors en cours de développement.

Premier véritable hélicoptère dans son genre le Flettner Fl 265 est véritablement une machine primordiale dans l’histoire aéronautique. Et pourtant il n’en reste plus rien de nos jours. Il peut être considéré comme l’ancêtre direct du génial Kaman HH-43 Huskie de la guerre froide.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Flettner Fl 265 V1
Envergure : 12.30 m diamètre de chaque rotor
Longueur : 6.16 m
Hauteur : 2.82 m
Motorisation : 1 moteur en étoile Bramo Sh.14
Puissance totale : 1 x 165 ch.
Armement : Aucun
Charge utile :
Poids en charge : 1000 kg
Vitesse max. : 135 km/h à 350 m
Plafond pratique : 4050 m
Distance max. : 275 Km à masse maximale.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Flettner Fl 265

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Flettner Fl 265

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données