On l’a un peu oublié de nos jours mais durant longtemps les principaux avions de combat embarqués de l’US Navy étaient produits par le constructeur Grumman. En fait entre décembre 1940 et septembre 2006, c’est à dire une période de soixante-six ans il ne se passa pas un jour sans qu’un chasseur Grumman n’opère sur un porte-avions américain. Un record jamais égalé par un quelconque autre avionneur !

Donc de la Seconde Guerre mondiale à la guerre froide en passant par les conflits contemporains contre le terrorisme des avions de chasse et des chasseurs-bombardiers Grumman ont décollé et apponté depuis les porte-avions américains délivrant le feu là où les États-Unis le demandaient ! Et ce qui est drôle c’est que tous ces avions portaient des nom de baptême en relation avec les félins, et notamment les chats.
Petit tour donc de ces gros matous parfois mouilles en service dans l’aéronavale américaine.

  • Le chasseur monomoteur à pistons F4F Wildcat, en service dans l’US Navy et l’US Marines Corps entre 1940 et 1945.

  • Le chasseur monomoteur à pistons F6F Hellcat, en service dans l’US Navy et l’US Marines Corps entre 1943 et 1954.

  • Le chasseur bimoteur à pistons F7F Tigercat, en service dans l’US Navy et l’US Marines Corps entre 1944 et 1954.

  • Le chasseur-bombardier monomoteur à pistons F8F Bearcat, en service dans l’US Navy et l’US Marines Corps entre 1945 et 1957.

  • Le chasseur monoréacteur F9F Panther , en service dans l’US Navy et l’US Marines Corps entre 1949 et 1958.

  • Le chasseur-bombardier monoréacteur F-9 Cougar, en service dans l’US Navy et l’US Marines Corps entre 1952 et 1974.

  • Le chasseur monoréacteur F-11 Tiger, en service dans l’US Navy entre 1956 et 1975.

  • Le chasseur-bombardier biréacteur F-14 Tomcat, en service dans l’US Navy entre 1974 et 2006.

Il est à noter que le nom de Jaguar fut porté par un avion n’ayant pas dépassé le stade expérimental, à savoir le chasseur monoréacteur XF10F. De même le terme de Super Tiger désigne le XF11F, dérivé du F-11. Deux prototypes parmi les rares chasseurs Grumman refusés par l’US Navy.

Le prototype du XF11F Super Tiger.

Depuis la fin du Tomcat il y a bientôt douze ans plus aucun matou de sert à bord des porte-avions américains. Ils ont laissé la place à des vespidæs. C’est différent !

Publicité

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...



Autres dossiers à consulter