Les porte-avions américains durant la Guerre Froide

Ce contenu est une partie du dossier thématique : Histoire de l’aéronavale

On considère souvent que la puissance diplomatique et militaire des États-Unis provient en grande partie de sa flotte de porte-avions capable d’intervenir et frapper n’importe où dans un laps de temps très court. Si c’est aujourd’hui très vrai, ça le fut encore plus durant la Guerre Froide où l’US Navy alignait un nombre impressionnant de ces puissants navires, des plus rustiques issus de la Seconde Guerre mondiale aux plus modernes, à propulsion nucléaire. Petit tour d’horizon de ces bâtiments dont certains sont entrés dans la légende.

[divider]

Les porte-avions à propulsion thermique

Au lendemain de la capitulation japonaise, l’US Navy se retrouva avec un nombre important de porte-avions, de tailles et de missions souvent très différentes les uns des autres. Assez étrangement nombre d’entre eux, dont certains avaient pourtant été frappé par des raids kamikazes dans la Pacifique, continuèrent leurs missions, longtemps après 1945. Ils étaient tous à propulsion thermique, c’est à dire dotés de moteurs alimentés par des hydrocarbures. Cette motorisation fut pérennisée par la suite, jusqu’à l’apparition de la propulsion nucléaire.

Voici une liste, la plus exhaustive possible de ces navires, par classe. Les années annoncées entre parenthèses indiquent en premier l’armement du navire et en second son désarmement.

Classe Essex

Les porte-avions de la classe Essex pouvaient emporter environ 90 aéronefs sur une longueur de 265 à 270 mètres suivant les modèles :
CV9 Essex (1942-1975) ; CV10 Yorktown (1943-1973) ; CV11 Intrepid ( 1943-1974) ; CV12 Hornet (1943-1970) ; CV13 Franklin (1944-1964) ; CV14 Ticonderoga (1944-1973) ; CV15 Randolph (1944-1973) ; CV16 Lexington (1943-1991) ; CV17 Bunker Hill (1943-1966) ; CV18 Wasp (1943-1972) ; CV19 Hancock (1944-1976) ; CV20 Bennington (1944-1970) ; CV21 Boxer (1945-1969) ; CV31 Bonhomme Richard (1944-1971) ; CV32 Leyte (1946-1969) ; CV33 Kearsarge (1946-1973) ; CV34 Oriskany (1950-1976) ; CV36 Antietam (1945-1973) ; CV37 Princeton (1945-1970) ; CV38 Shangri-La (1955-1971) ; CV39 Lake Champlain (1945-1969) ; CV40 Tarawa (1945-1967) ; CV45 Valley Forge (1946-1970) ; CV47 Philippines Sea (1946-1969).

Types d’aéronefs embarqués : Douglas AD Skyraider, Grumman F8F Bearcat, Grumman F9F Cougar, McDonnell F2H Banshee, North American AJ Savage, North American T2J Buckeye, Piasecki HUP Retriever, …

L'USS Antietam (CV36) avec sur le pont des jets d'entraînement T2J Buckeye.
L’USS Antietam (CV36) avec sur le pont des jets d’entraînement T2J Buckeye.

Classe Bogue

Les porte-avions de la classe Bogue pouvaient transporter environ 35 à 40 aéronefs, sur longueur de 151 mètres :
CVU11 Card (1942-1970) ; CVU13 Core (1942-1970) ; CVU23 Breton (1942-1971) ; CVU25 Croatan (1943-1970).

Types d’aéronefs embarqués : Douglas AD Skyraider, Grumman TBF Avenger, Grumman S2F Tracker, Vought F4U Corsair, …

Classe Independence

Les porte-avions de la classe Independence pouvaient emporter environ 40 aéronefs, d’une longueur de 189 mètres :
CVL26 Monterey (1943-1970) ; CVL28 Cabot (1943-1967) ; CVL29 Bataan (1943-1954).

Types d’aéronefs embarqués : Douglas AD Skyraider, Douglas F3D Skyknight, Grumman F8F Bearcat, McDonnell FH Phantom, North American FJ Fury, North American SNJ Texan, …

Classe Casablanca

Les porte-avions de la classe Casablanca pouvaient emporter environ 30 à 35 aéronefs, sur une longueur de 156 mètres :
CVE86 Sitkoh Bay
(1943-1961) ; CVU88 Cape Esperance (1943-1961) ; CVHA90 Thetis Bay (1944-1964) ; CVE92 Windham Bay (1944-1959).

Types d’aéronefs embarqués : Grumman F8F Bearcat, McDonnell FH Phantom, Sikorsky HO3S Dragonfly, …

Classe Commencement Bay

Les porte-avions de la classe Commencement Bay pouvaient emporter environ 40 aéronefs, sur une longueur de 169 mètres :
CVE106 Block Island (1944-1957) ; CVE107 Gilbert Islands (1944-1976) ; CVE108 Kula Gulf (1944-1970) ; CVE110 Salerno Bay (1944-1961) ; CVE112 Siboney (1945-1971) ; CVE114 Rendova (1945-1970) ; CVE115 Bairoko (1945-1961) ; CVE116 Badoeng Strait (1945-1972) ; CVE118 Sicily (1945-1961) ; CVE119 Point Cruz (1945-1970) ; CVE120 Mindoro (1945-1959) ; CVE122 Palau (1945-1958).

Types d’aéronefs embarqués : Grumman F8F Bearcat, Grumman S2F Tracker, Vought F4U Corsair, Vought F7U Cutlass, …

Classe Saipan

Les porte-avions de la classe Saipan pouvaient emporter environ 50 à 60 aéronefs, sur une longueur de 208 mètres :
CVL48 Saipan (1946-1970) ; CVL49 Wright (1947-1970).

Types d’aéronefs embarqués : Douglas A4D Skyhawk, Grumman TF-1 Trader, North American T-28 Trojan, …

Classe Midway

Les porte-avions de la classe Midway  pouvaient environ 90 aéronefs, sur une longueur de 295 mètres :
CV41 Midway (1945-1992) ; CV42 Franklin Delano Roosvelt (1945-1977) ; CV43 Coral Sea (1946-1990).

Types d’aéronefs embarqués : Douglas A3D Skywarrior, Grumman A2F Intruder, Grumman C-2 Greyhound, Grumman F-14 Tomcat, Lockheed S-3 Viking, Vought F7U Cutlass, …

L'USS Coral Sea avec sur son pont Crusader et Phantom II.
L’USS Coral Sea (CV43) avec sur son pont Crusader et Phantom II.

Classe Forrestal

Les porte-avions de la classe Forrestal pouvaient emporter environ 90 à 95 aéronefs, sur une longueur de 315 à 319 mètres suivant les modèles :
CVA59 Forrestal (1955-1993) ; CVA60 Saratoga (1956-1994) ; CVA61 Ranger (1957-1993) ; CVA62 Independence (1959-1998).

Types d’aéronefs embarqués : Douglas F4D Skyray, Grumman F11F Tiger, Grumman WF Tracer, McDonnell F-4 Phantom II, North American A2J Vigilante, North American T2J Buckeye, …

Classe Kitty Hawk

Les porte-avions de la classe Kitty Hawk pouvaient emporter environ 95 aéronefs, sur une longueur de 319 à 326 mètres suivant les modèles : CVA63 Kitty Hawk (1961-2009) ; CVA64 Constellation (1962-2003) ; CVA66 America (1965-1996) ; CVA67 John Fitzgerald Kennedy (1968-2007). Types d’aéronefs embarqués : Bell HH-1N Iroquois, Douglas A-4 Skyhawk, Grumman A-6 Intruder, Grumman F-14 Tomcat, McDonnell Douglas F/A-18 Hornet, Sikorsky SH-3 Sea King, …

[divider]

Les porte-avions à propulsion nucléaire

Classe Enterprise

L’unique porte-avions de la classe Enterprise pouvait emporter entre 90 et 95 aéronefs, sur une longueur de 342 mètres : CVN65 Enterprise (1960-2012). Types d’aéronefs embarqués : Douglas A-4 Skyhawk, Grumman C-2 Greyhound, Grumman F-14 Tomcat, North American T-2 Buckeye, Sikorsky SH-3 Sea King, …

 

L'USS Enterprise, avec sur le pont, près au catapultage un A-6 Intruder.
L’USS Enterprise (CVN65), avec sur le pont, près au catapultage un A-6 Intruder.

Classe Nimitz

Les porte-avions de la classe Nimitz pouvaient emporter entre 90 et 95 aéronefs, sur une longeur de 332 à 336 mètres suivant les modèles : CVN68 Nimitz (1975) ; CVN69 Dwight D. Eisenhower (1977) ; CVN70 Carl Vinson (1982) ; CVN71 Theodore Roosvelt (1986) ; CVN72 Abraham Lincoln (1989). Types d’aéronefs embarqués : Boeing-Vertol CH-46 Sea Knight, Grumman EA-6 Prowler, Grumman F-14 Tomcat, Lockheed S-3 Viking, North American A-5 Vigilant, Sikorsky SH-60 Seahawk, …

[divider]

Les porte-aéronefs amphibies

A partir du début des années 60 les États-Unis ont commencé à se doter d’une vaste flotte de porte-aéronefs destinés à soutenir ses opérations amphibies, notamment au Vietnam. Mis à disposition de l’US Marines Corps, ces bâtiments sont rapidement « déployables« .

Classe Iwo-Jima

Les porte-aéronefs de la classe Iwo-Jima pouvaient emporter entre 20 et 25 aéronefs, sur une longueur de 180 mètres : LPH2 Iwo Jima (1961-1993) ; LPH3 Okinawa (1962-1992) ; LPH7 Guadalcanal (1963-1994) ; LPH9 Guam (1965-1998) ; LPH10 Tripoli (1966-1995) ; LPH11 New Orleans (1968-1997) ; LPH12 Inchon (1970-2002). Types d’aéronefs embarqués : Bell AH-1T Cobra, Bell UH-1B Iroquois, McDonnell Douglas AV-8B Harrier II, …

L'USS Guadalcanal (LPH7) avec sur le pont Harrier II et Iroquois.
L’USS Guadalcanal (LPH7) avec sur le pont Harrier II et Iroquois.

Classe Tarawa

Les porte-aéronefs de la classe Tarawa pouvaient emporter en 20 et 30 aéronefs, sur une longueur de 250 mètres : LHA1 Tarawa (1976-2009) ; LHA2 Saipan (1977-2007) ; LHA3 Belleau Wood (1978-2005) ; LHA4 Nassau (1979-2011) ; LHA5 Peleliu (1980-2013). Types d’aéronefs embarqués : Bell AH-1 Cobra, Boeing-Vertol CH-46 Sea Knight, Sikorsky CH-53 Sea Stallion, …

Classe Wasp

Les porte-aéronefs de la classe Wasp pouvaient emporter environ 30 aéronefs, d’une longueur de 257 mètres : LHD1 Wasp (1989).  Types d’aéronefs embarqués : Bell UH-1N Iroquois, Boeing-Vertol CH-46 Sea Knight, McDonnell Douglas AV-8B Harrier II,  …

[divider]

Il est à noter que les porte-avions et porte-aéronefs armés après 1990 ne sont pas traités. En effet, la guerre froide est souvent considérée comme ayant pris fin cette année là. Une partie des ces « Classes » est encore utilisée de nos jours.

En outre, lorsqu’une seule date est inscrite cela signifie que ce navire n’avait pas été désarmé au moment de la rédaction du présent dossier en janvier 2014. Enfin, il faut souligner que l’Intrepid est actuellement utilisé comme musée dans le port de New York.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Autres dossiers
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Sikorsky XHJS

Pour bien des passionnés d’aviation autant que pour nombre d’historiens le jet fut la grande révolution technologique de la Seconde Guerre mondiale. C’est vrai et

Lire la suite...