Les avions et hélicos de la Flygvapnet en 2016 et en images

Les avions et hélicos de la Flygvapnet en 2016 et en images

Pour ce nouveau volet, intéressons-nous donc à un état septentrional de l’Europe : la Suède. Célèbre pour sa neutralité (souvent bienveillante comme durant la Seconde Guerre mondiale) ce pays a su se doter d’une aviation militaire sans cesse modernisée. Il faut dire que sa Flygvapnet peut s’appuyer sur la tradition industrielle aéronautique suédoise qui s’articule principalement autour de la société Saab. De ce fait, les pilotes suédois peuvent disposer d’avions de combat souvent dernier cri.

Pourtant cette Flygvapnet n’est pas exempte de défaut comme vous allez vous en rendre compte, notamment au niveau de la formation de ses pilotes qui se déroule toujours sur des jets datant de la Guerre froide et difficilement modernisables. De même, le transport aérien militaire laisse à désirer, sans parler de l’absence d’une véritable flotte de ravitailleurs en vol.

Focus donc sur cette force aérienne suédoise pourtant passionnante et finalement méconnue sous nos latitudes. Les aéronefs vous sont donnés dans l’ordre du système local de désignations.

  • NH Industries Hkp-14 Caiman, hélicoptère de recherche-sauvetage et de combat maritime, présent en 2016 à hauteur de 16 exemplaires des versions Hkp-14A et Hkp-14B.
NH Industries Hkp-14A.
NH Industries Hkp-14A Caiman.
  • AgustaWestland Hkp-15 Svälja, hélicoptère de soutien opérationnel et de recherches-sauvetages, présent en 2016 à hauteur de 20 exemplaires des versions Hkp-15A et Hkp-15B.
AgustaWestland Hkp-15A.
AgustaWestland Hkp-15A Svälja.
  • Sikorsky Hkp-16, hélicoptère de transport, d’assaut, et de manœuvre, présent en 2016 à hauteur de 15 exemplaires de la version Hkp-16A.
Sikorsky Hkp-16A.
Sikorsky Hkp-16A.
  • Saab JAS-39 Gripen, avion de combat multirôle, présent en 2016 à hauteur de 98 exemplaires des versions JAS-39C et JAS-39D.
Saab JAS-39C Gripen.
Saab JAS-39C Gripen.
  • Saab S-100 Argus, avion de veille radar et de reconnaissance, présent en 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version S-100D.
Saab S-100D Argus.
Saab S-100D Argus.
  • Gulfstream S-102 Korpen, avion de reconnaissance stratégique et d’espionnage aéroporté, présent en 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version S-102B.
Gulfstream S-102B Korpen.
Gulfstream S-102B Korpen.
  • Saab Sk-60, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, présent en 2016 à hauteur de 35 exemplaires de la version Sk-60B.
Saab Sk-60B.
Saab Sk-60B.
  • Lockheed Tp-84 Herkules, avion de transport tactique, présent en 2016 à hauteur de cinq exemplaires de la version Tp-84A.
Lockheed Tp-84 Herkule.
Lockheed Tp-84A Herkule.
  • Rockwell Tp-86, avion de soutien aux essais en vol, présent en 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version Tp-86A.
Rockwell Tp-86A.
Rockwell Tp-86A.
  • Saab Tp-100, avion de transport de personnels, de liaisons, et de soutien à la mission internationale Open Skies présent en 2016 à hauteur de deux exemplaires des versions Tp-100A et Tp-100B.
Saab Tp-100A.
Saab Tp-100A.
  • Beechcraft Tp-101, avion de transport d’état-major et de liaisons, présent en 2016 à hauteur de trois exemplaires des versions Tp-101A et Tp-101B.
Beechcraft Tp-101B.
Beechcraft Tp-101B.
  • Gulfstream Tp-102, avion de transport de hautes personnalités et d’évacuations sanitaires, présent en 2016 à hauteur de trois exemplaires des versions Tp-102A et Tp-102D.
Gulfstream Tp-102D.
Gulfstream Tp-102D.
  • Lockheed TpT-84, avion de ravitaillement en vol et de soutien logistique, présent en 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version TpT-84A.
Lockheed TpT-84A.
Lockheed TpT-84A.

Vous remarquerez que tous les aéronefs de la Flygvapnet n’ont pas reçu de patronyme. La désignation TpT-84 est apparu dans le courant de l’année 2015 pour différencier les deux Hercules de ravitaillement des avions de transport. Les deux Rockwell Tp-86 de soutien aux essais en vol doivent être remplacés entre 2017 et 2019 par de nouvelles machines, mais celles-ci n’ont pas encore été sélectionnées.

Photos © Wikimédia Commons.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. Résidant souvent en Suède je dois admettre qu’au prorata dea population (10 millions d’habitants), la France devrait faire beaucoup mieux pour égaler le niveau de technologie et de logistique de l’armée de l’air suédoise.
    N’oublions pas que le Grippen (JAS en suédois), appareil de dernière génération, a remporté le marché brésilien !

Laisser un commentaire