Ça n’est pas vraiment une surprise pour vous autres lecteurs puisque vous connaissiez son existence (ou tout du moins son développement en cours) depuis l’été dernier. Ce mardi 20 décembre 2016 l’avionneur Antonov a présenté au public mais aussi aux professionnels et à la presse sont tout nouvel avion de transport militaire An-132. Destiné au marché occidental cet avion a été conçu avec l’aide d’ingénieurs et de financiers saoudiens.

Comme sa désignation le laisse sous-entendre ce nouvel avion est en réalité une version rajeunie de l’An-32 daté de la guerre froide et qui fut le plus puissant des biturbopropulseurs du constructeur à cette époque. L’idée des ingénieurs ukrainien est de donner un second souffle à ce succès commercial soviétique au travers d’une avionique et d’une propulsion occidentalisées. L’An-132 est à cette fin doté de deux Pratt & Whitney of Canada PW150A, les mêmes qui équipent le Bombardier Q400 canadien.

À la différence notable de ce dernier l’An-132 vise bien plus les marchés militaires que civils. D’ailleurs son premier client se trouve être la Royal Saudi Air Force qui a commandé six exemplaires livrables à l’horizon 2018. Une production locale, est d’ailleurs à l’étude. Ce serait la société Taqnia Aeronautics qui s’en chargerait.
Une délégation officielle de ce riche et puissant état producteur de pétrole était d’ailleurs sur place lors de cette présentation officielle, et le drapeau saoudien flottait aux côtés des couleurs ukrainiennes.

Cette présentation s’est faite à Kiev sous une température légèrement négative, avec des précipitations neigeuses bien présentes : en gros tout ce qui peut permettre à un avion ukrainien de voler dans les meilleurs conditions. L’arrivée prochaine de cet An-132 pourrait faire de l’ombre à Airbus Defense & Space C-295 et au Leonardo C-27J Spartan, deux avions européens pourtant bien implantés sur le marché.
Son premier vol est attendu dans les semaines qui viennent.

Photo © AFP.

Publicité

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom