Pour ce nouveau volume de notre saga sur les forces aériennes du Monde direction le Moyen-Orient et plus particulièrement un des fidèles alliés économiques et militaires de la France : les Émirats Arabes Unis. Au travers de cette United Arab Emirates Air Force ou UAEAF vous allez découvrir une des forces aériennes les plus intéressantes du moment par son organisation.

En effet l’UAEAF concentre aussi bien les fonctions d’une force aérienne classique, que d’une aviation terrestre ou encore dans une moindre mesure une force aéronavale. Pour ce faire elle possède donc un arsenal vaste et pour le moins varié ou bien hétéroclite voire franchement délirante, entre autre en raison de l’existence en son sein du Dubaï Air Wing chargé des missions au profit des hautes personnalités civiles. Pour autant ses moyens de combat sont parmi les plus modernes de cette région du monde.

Pour plus de facilité de compréhension les avions et hélicos de l’United Arab Emirates Air Force vous sont donnés dans l’ordre alphabétique de leurs constructeurs.

  • L’Aermacchi MB-339, avion de présentation officielle, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 10 exemplaires de la version MB-339NAT.

  • L’AgustaWestland AW.139, hélicoptère de recherche-sauvetage en mer et de liaison, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 14 exemplaires de la version AW.139E.

  • L’Air Tractor AT-802, avion d’appui aérien rapproché et de reconnaissance armée, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 18 exemplaires de la version AT-802U.

  • L’Airbus Defense & Space KC-30, avion de ravitaillement en vol et de soutien logistique à longue distance, présent à l’hiver 2018 à hauteur de trois exemplaires de la version KC-30A.

  • Le Beechcraft 1900, avion d’évacuation sanitaire et de transport de personnels, présent à l’hiver 2018 à hauteur de quatre exemplaires de la version 1900D.

  • Le Beechcraft Super King Air, avion de liaisons et de soutien d’état-major, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version Super King Air 350.

  • Le Bell 407, hélicoptère d’appui aérien rapproché, de reconnaissance armée et d’entraînement présent à l’hiver 2018 à hauteur de 28 exemplaires des versions 407A et 407GT.

  • Le Bell 412, hélicoptère de soutien aux opérations spéciales et d’évacuation sanitaire, présent à l’hiver 2018 à hauteur de quatre exemplaires de la version 412SP.

  • Le Boeing 737, avion de transport de hautes personnalités, présent à l’hiver 2018 à hauteur de six exemplaires des versions 737-700 et 737-800.

  • Le Boeing 747, avion de transport de hautes personnalités, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version 747-400.

  • Le Boeing AH-64 Apache, hélicoptère d’attaque et d’appui aérien rapproché, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 30 exemplaires des versions AH-64D et AH-64E.

  • Le Boeing C-17 Globemaster III, avion de transport stratégique, présent à l’hiver 2018 à hauteur de huit exemplaires de la version C-17A.

  • Le Boeing Vertol CH-47 Chinook, hélicoptère d’assaut et de transport, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 18 exemplaires des versions CH-47C et CH-47F.

  • Le Bombardier Dash 8, avion de patrouille maritime et de lutte anti-pollution maritime, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version Dash 8MPA.

  • Le British Aerospace 146, avion de transport de personnels et de soutien d’état-major, présent à l’hiver 2018 à hauteur de trois exemplaires des versions 146-200 et 146-300.

  • Le British Aerospace Hawk, avion d’entraînement avancé, présent à hauteur de 30 exemplaires des versions Hawk Mk-61, Hawk Mk-63, et Hawk Mk-102.

  • Le Casa CN-235, avion de transport tactique, présent à hauteur de sept exemplaires de la version CN-235M.

  • Le Cessna 208 Caravan, avion d’appui aérien rapproché, de reconnaissance armée et de transport léger, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 12 exemplaires des versions C-208 et AC-208.

  • Le Dassault Aviation Falcon 900, avion de transport de hautes personnalités et de soutien d’état-major, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version Falcon 900B.

  • Le Dassault Aviation Mirage 2000, avion de combat multirôle et de reconnaissance tactique, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 50 exemplaires des versions 2000-9, 2000-9D, 2000-DAD, 2000EAD, et 2000-RAD.

  • Le Grob G.115 Acro, avion d’entraînement initial et de sélection, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 12 exemplaires de la version G.115T.

  • Le Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent à hauteur de huit exemplaires des versions C-130H et L-100-30.

  • Le Piaggio P.180 Avanti, avion de transport de hautes personnalités et de soutien d’état-major, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version P.180M.

  • Le Pilatus PC-7 Turbo Trainer, avion d’entraînement intermédiaire, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 30 exemplaires de la version PC-7A.

  • Le Pilatus PC-21, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 25 exemplaires de la version PC-21A.

  • Le Saab 2000, avion de guet aérien radar, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version 2000AEW.

  • Le Sikorsky UH-60 Blackhawk, hélicoptère d’assaut, de soutien aux opérations spéciales, et d’appui aérien rapproché, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 60 exemplaires des versions UH-60L et UH-60M.

  • Le Viking Twin Otter, avion de transport léger et de soutien aux opérations spéciales, présent à l’hiver 2018 à hauteur de quatre exemplaires de la version Twin Otter 400.

Par ailleurs les Émirats Arabes Unis disposent de deux petites entités qui ne sont pas traités ici : une aviation de soutien terrestre et une aviation navale. Pour autant certaines de leurs missions sont reprises par cette United Arab Emirates Air Force. Il est à noter que le retrait du service des AT-802U, initialement prévu pour décembre 2017, a été repoussé d’un an. Par contre plusieurs programmes d’études d’avions divers dont l’étonnant petit P.750XL de liaison conçu et assemblé en Nouvelle-Zélande n’ont pas été suivis de commande fixe.

En outre l’UAEAF semble désormais s’orienter vers des matériels éprouvés tels l’AH-64 ou l’UH-60. Il est d’ailleurs à noter que ce pays est le seul avec la Colombie à utiliser des Blackhawk dans des missions de combat, armés de mitrailleuses et de paniers à roquettes, voire de missiles antichars. Par ailleurs elle se prépare à recevoir dans l’année son premier GlobalEye, un avion de veille radar et de reconnaissance conçu en Suède par Saab autour du Global Express 6000 canadien !
Depuis maintenant près de trois ans le gouvernement émirati négocie avec ses alliés américains et européens l’acquisition d’un nouvel avion de combat permettant le retrait du service de ses Mirage 2000.
Selon plusieurs sources concordantes les deux machines les plus en vue seraient le Rafale français et le Typhoon européen !

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Magnifique force aérienne surtout pour un pays de seulement 9 millions d’habitants. Du matos récent et très disparate mais parmi ce qui se fait de mieux dans le monde. Etonnant ces 208 Caravan d’appui aérien rapproché !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom