C’est sans conteste l’avion de ligne le plus célèbre de tous les temps et ce dans le monde entier. Ce samedi 9 février 2019 le Boeing 747 célèbre le cinquantième anniversaire de son premier vol. C’est un avion qui révolutionna littéralement le transport aérien commercial, et se paya même le luxe d’avoir une (petite) carrière militaire. Retour sur l’avion à l’origine du transport commercial de masse, une réussite qui continue de voler de nos jours.

Lorsqu’il est officiellement présenté au Salon du Bourget au printemps 1969 le Boeing 747 crée un enthousiasme rarement atteint dans l’aviation civile, hormis peut-être à la même époque avec le Concorde franco-britannique. Seulement voilà à la différence de ce dernier il n’est nullement réservé à une certaine élite mais appelé à devenir l’avion de ligne de madame et monsieur tout-le-monde. Boeing et son 747 viennent d’inventer le transport aérien de masse, et cela ne s’arrêtera plus jamais.

Aussi lorsque ce dimanche 9 février 1969 le prototype Boeing 747 réalise son premier vol entre les mains des pilotes d’essais Jack Waddell et Brien Wygle, c’est véritablement l’avenir de l’avionneur qui se joue. Il faut se souvenir qu’à la même époque des constructeurs comme Convair, Douglas, ou encore Lockheed commercialisent des avions commerciaux.
Et très rapidement l’avion devient un succès commercial incontestable. Toutes les compagnies aériennes d’Amérique du nord et d’Europe occidentale s’arrachent littéralement celui que l’on appelle désormais le Jumbo Jet.

Mais la révolution Boeing 747 est en marche, et ça visiblement les ingénieurs américains ne l’avaient pas forcément anticipé. Car autant si les avionneurs américains vont progressivement s’effondrer c’est l’effet inverse qui se passe sur le vieux continent. L’idée d’un avion gros-porteur permettant de transporter en masse des passagers avides de découverte et de loisir fait son chemin chez les constructeurs britanniques, français, et ouest-allemands. Sans le savoir Boeing a ouvert une boite de Pandore d’où émergera quelques années plus tard le consortium Airbus et son A300, sorte de «petit 747» biréacteur.

Au cours des cinquante dernières années le Boeing 747 est devenu un des avions les plus aisément reconnaissable, si ce n’est le plus facile. C’est notamment à cause de son architecture si particulière en quadriréacteur à deux ponts que le grand public en a fait un de ses chouchous, c’est aussi grâce à Hollywood. De nombreux films en ont carrément fait leur unité de lieu voire carrément un personnage à part entière.

S’il a connu un véritable succès commercial le Boeing 747 a également séduit, mais de manière assez timide les militaires. Aux États-Unis les E-4 Nightwatch et VC-25 «Air Force One» sont pleinement entrés dans la légende, bien plus que le méconnu YAL-1A pourtant si futuriste. Quelques pays étrangers se sont aussi laissé séduire afin de transporter, dans la très grande majorité des cas, leurs hauts dignitaires.

Alors ne boudons pas notre plaisir, à nous autres aérophiles et souhaitons lui un très bon anniversaire.

Photo © Agence France Presse.

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. il y a aussi le 747 bombardier d’eau , le 747 Large Cargo Freighter , equivalent du beluga de airbus qui sont des avions reelement «  hors du commun »…

  2. Merci a vous de raviver de très bons souvenirs , dans les années 1965 a 1975 je doit avoir fait environ 22 _23 vols Montréal -Bruxelles la plupart par klm dans ce magnifique avion, cet avion et la compagnie klm étais vraiment fais pour aller ensembles,confort , sécurité,personnel , c’était vraiment très bien,j’ai aussi volé avec air transat et des l 1011 pas pareil.
    Merci de nous donner la chance de pouvoir donner nos impressions
    papy80

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom