C’est l’un des pays les plus pauvres et les plus endettés d’Europe, jadis placé sous le joug soviétique. L’Albanie, par la voix de sa ministre de la défense madame Olta Xhacka, a fait savoir aux États-Unis qu’elle souhaitait acheter de nouveaux hélicoptères de transport militaire. Elle demande la vente de trois Sikorsky UH-60L Blackhawk de seconde main appartenant actuellement à l’US Army et qui lui permettraient de retirer rapidement du service ses trois vieux Agusta-Bell AB-205 de facture italienne. L’Albanie est actuellement en cours de réarmement progressif par les Américains et cette demande a donc toutes les chances d’aboutir.

Il faut se souvenir que l’Albanie est un des rares pays européens de nos jours à ne plus disposer de la moindre aviation de combat. Ses anciens jets, tous construits en Chine à partir de modèles soviétiques sont antédiluviens et cloués au sol fautes de pièces détachées. Ses militaires ont récemment annoncé qu’ils aimeraient retrouver une capacité de défense aérienne mais le gouvernement de Tirana a repoussé cette décision au minimum à 2024-2025 faute de crédits suffisants. L’aviation militaire albanaise ne possède actuellement plus que vingt-deux hélicoptères, tous conçus aux États-Unis ou en Europe.

Et ceux que les militaires aimeraient voir partir à la retraite sont les trois vieux Agusta-Bell AB-205A, des Iroquois fabriqués sous licence en Italie et livrés d’occasion au début des années 1990. Ces hélicoptères d’assaut sont à bout de souffle et ne peuvent même plus remplir de missions de service publique, se limitant à des liaisons aériennes courte distance. Pour autant les Albanais possèdent actuellement quatre Eurocopter AS.532UL Cougar, ses machines de transport les plus modernes.

Mais afin de maintenir un certain niveau d’efficacité l’aviation albanaise a besoin de remplacer ses vieux monoturbines américano-italiens sans forcément rajouter des missions aux Cougar. L’option choisie a donc été de se tourner vers les États-Unis. Depuis plusieurs mois maintenant le Pentagone livre des véhicules terrestres de seconde main à l’armée albanaise, des 4×4 Humvees et des camions MRAP. La possibilité de la revente de trois Sikorsky UH-60L Blackhawk est donc pleinement envisageable, d’autant que cet hélicoptère avait déjà été proposé par l’administration Obama en 2014.
Un contrat est attendu par les Albanais cette année avec une livraison des dits-hélicoptères en 2020.

Photo © Wikimédia commons.

Publicité

2 COMMENTAIRES

    • C’est difficile à dire mais certainement encore une bonne cinquantaine, entre les aviations terrestres et les forces aériennes, entre les versions mono et biturbines, entre les hélicoptères produits aux États-Unis et ceux construits à l’étranger sous licence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom