C’est une des unités les plus discrètes de l’aéronavale américaine, et pour cause sa mission principale n’attire pas beaucoup le crépitement des flashs. Ce jeudi 16 mai 2019 l’escadron VR-51 Windjammers assurant des missions de transport de personnels et de soutien d’état major pour le compte de l’US Navy a vu sa dotation en aéronefs modifiée. Jusque là il alignait quatre biréacteurs légers Gulfstream C-20G qui sont désormais remplacés par deux Boeing C-40A bien plus imposants. Désormais cet avion d’affaire ne sert donc plus dans la marine américaine !

Une photo permettant d’admirer la livrée des Gulfstream C-20G.

Et c’est un mini-évènement car ce modèle d’avion volait dans l’US Navy depuis 1982 et la livraison du premier Gulfstream C-20D. Il assurait alors aussi bien des missions de transport d’état-major, que d’évacuation sanitaire, ou encore de soutien logistique rapide. La particularité de ces Gulfstream III militaires de l’aéronavale américaine c’est qu’ils étaient modifiables en quelques heures afin de transporter du fret léger. Une capacité seulement partagée avec l’US Marines Corps.
Les C-20G retirés du service la semaine dernière étaient apparus quant à eux entre 1986 et 1989, et étaient issu du Gulfstream IV. Comme les C-20D ils pouvaient assurer des transports de fret léger.

C’est sur l’archipel d’Hawaï, et plus précisément à MCAS Kaneohe Bay que servaient ces derniers Gulfstream C-20G. C’est en effet sur cette base des Marines que l’US Navy stationne de manière permanente l’escadron VR-51 Windjammers. Ils réalisaient des missions à travers tout le Pacifique, pouvant aussi bien rejoindre la Californie que le Japon.
Pour autant l’aéronavale américaine ne dit pas définitivement adieu à cette famille d’avions de ligne puisqu’elle aligne encore un C-37A et trois C-37B issus respectivement du Gulfstream V et du Gulfstream G550. Des avions qui sont basés dans la banlieue de Washington et utilisés par les plus hautes autorités américaines. L’un deux peut même le cas échéant assurer la mission dite POTUS, pour President Of The United States. C’est à dire le transport de Donald Trump.

En lieu et place donc de ces quatre C-20G l’escadron VR-51 Windjammers aligne désormais deux Boeing C-40A Clipper. Des avions bien plus adaptés aux missions logistiques et qui peuvent accueillir jusqu’à 120 passagers dans une configuration strictement identique à celle des avions de ligne. Seuls les repas servis à bord changent. Particularisme du Clipper ces biréacteurs peuvent aussi réaliser des vols mixtes passagers-fret voire tout fret. Auquel cas les marchandises volent dans des conteneurs spécialement adaptés.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser ces avions n’ont pas été livrés neufs mais prélevés sur ceux évoluant jusque là sous les couleurs des escadrons VR-57 Conquistadors et VR-61 Islanders.

L’escadron VR-51 Windjammers reçoit sa nouvelle monture sous un ciel typiquement hawaïen.

On sait d’ores et déjà que si deux C-20G doivent rejoindre Davis Monthan AFB, les deux autres devraient être reversés à l’US Marines Corps avant d’être modernisés d’ici quelques mois.

Photos © US Navy

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom