La question mérite d’être posée après un deuxième accident mortel survenu en l’espace de quatre mois. Ce jeudi 6 juin 2019 un hélicoptère léger civil Bell 505 Jet Ranger X s’est écrasé près de la ville de Stephantsminda dans le nord-est géorgien. L’appareil transportait deux touristes en plus de leur pilote, aucun n’a survécu. Le souci c’est qu’il s’agit là du second accident mortel depuis le début de l’année 2019 pour ce modèle d’appareil ultramoderne.

En effet précédemment, le 3 mars 2019, un hélicoptère similaire avait connu un accident mortel au Kenya. Localement immatriculé 5Y-KDL l’hélicoptère monoturbine s’était écrasé alors qu’il survolait le lac Turkana dans le nord-ouest du pays. Malgré une enquête menée depuis par les autorités locales avec l’aide d’experts envoyés du Canada par l’hélicoptériste on ignore encore les causes exactes de ce crash. Il faut savoir que le pilote et ses quatre passagers, des touristes américains, étaient morts sur le coup.

La météo était bonne au moment de l’accident et le pilote détenait toutes les compétences pour ce vol. En outre l’hélicoptère était jugé globalement très bien entretenu et n’affichait qu’un an et demi au compteur.

L’accident survenu cette semaine s’est déroulé dans un environnement très différent. Le Caucase n’a pas grand chose à voir avec l’Afrique orientale que ce soit en matière de climat ou de météo. Mais le résultat de l’accident est le même : personne n’y a survécu.
Là encore les causes de l’accident sont difficiles à établir. Le Bell 505 Jet Ranger X était récent, il appartenait à un palace de luxe qui l’affectait à des vols touristiques au profit de ses clients les plus fortunés.
Lors de l’accident le pilote emmenait pour un vol de découverte deux passagers, dont la nationalité n’a pas été dévoilée, en excursion dans la région de Mtskheta-Mtianeti. Il s’agit d’un secteur très touristique, réputé pour ses montagnes et ses vallées verdoyantes. C’est d’ailleurs dans l’une d’elle que l’hélicoptère s’est écrasé. Là encore des experts canadiens doivent se rendre sur place afin d’assister la police géorgienne.

Pourtant le Bell 505 Jet Ranger X est un hélicoptère très récent. Sa certification date de mars 2017. Depuis c’est un peu plus de 120 hélicoptères qui ont été produits et livrés un peu partout dans le monde. Pour mémoire c’est un hélicoptère américano-canadien réalisé avec l’aide du motoriste français Safran.
Cet hélicoptère sera présenté en statique aux professionnels mais aussi au grand public lors du prochain salon du Bourget.

Quoiqu’il en soit désormais on peut aisément se demander si cet hélicoptère de dernière génération est sécure ? Deux accidents mortels en très peu de temps alors qu’il ne fait que commencer sa carrière commerciale c’est assez étrange et cela soulève plusieurs interrogations. Reste à savoir si les enquêtes donneront des résultats intéressants.

Photo © Keypublishing.

Publicité

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom