La lutte contre les drones est une préoccupation de toutes les grandes nations, l’Amérique semble avoir pris elle-aussi le taureau par les cornes. Le 40th Flight Test Squadron de l’US Air Force réalise depuis quelques semaines des essais visant à la destruction de tels engins par des avions de combat. C’est ainsi que récemment un monoplace General Dynamics F-16 Fighting Falcon a descendu un drone du type de ceux que l’on peut acheter dans le commerce. Plusieurs méthodes sont étudiés actuellement.

Si les états-majors ont bien pris en compte la menace des avions de combat sans pilote il faut cependant rester également prudent vis à vis des petits drones que l’on peut aisément trouver dans le commerce. Magasin spécialisés, grandes surfaces, ou encore sites de e-commerce proposent en effet des drones abordables pour des prix allant de quelques dizaines à quelques centaines d’euros. Et l’on sait en France que ce type d’engins peut parfaitement être utilisé à des fins malveillantes. Nos militaires disposent d’ailleurs d’un système assez génial.

Les États-Unis ne sont pas en reste bien entendu. Déjà on sait que l’US Army travaille depuis quelques temps sur un laser capable de les descendre depuis le sol. Mais l’US Air Force a décidé de passer à la vitesse supérieure en testant la possibilité d’utiliser des avions de combat. Et ce sont les General Dynamics F-16C/D Fighting Falcon et McDonnell-Douglas F-15C/D Eagle du 40th Flight Test Squadron qui s’y collent.
Plusieurs options sont envisagés. Le tir au canon-mitrailleur de calibre 20mm ne semble pas avoir donné encore de résultat probant. Par contre un monoplace F-16C Fighting Falcon a détruit ce jeudi 19 décembre 2019 un petit drone quadricoptère électrique à l’aide d’une roquette de 70mm. La munition habituellement utilisée pour l’appui au sol n’a même pas été spécialement modifié. Le drone de quelques centaines de grammes a évidemment été littéralement pulvérisé par ce tir.
L’avion de chasse était piloté par le major Jeff Entine.

Désormais les militaires américains se concentrent sur d’autres armes comme les nacelles de canons et/ou de mitrailleuses. Le tir de missiles air-air AIM-9 Sidewinder a été avancé avant que le Pentagone y renonce pour des questions de coût. Une telle arme pour détruire un engin acheté une poignée de dollars US ça ressemble un peu à du gâchis. Là-dessus la roquette air-sol est mieux proportionnée en terme financier.

Photo © US Air Force.

Publicité

12 COMMENTAIRES

  1. Je ne pensait pas qu’une roquette était aussi précise ! À l’époque, elles étaient tirées en salves, Typhon, P51 et P47…

  2. Apparemment un missile air air explose en touchant ça cible.
    Un missile sol air explose à côté.
    Un SA7 en dommagera.
    UN SA2 détruira.

  3. entre le coût du vol/maintenance F16, munition et une poignée de dollars, il vaudrait mieux que la cible du drone soit importante, si c’est une preuve, tant mieux, si cela fonctionne à tous les coups tant mieux. maintenant il n’y a plus qu’à trouver des solutions plus adéquates, en effet il semble que ces petits engins puissent être aussi perturbés par radio-fréquences. Mais les USA nous prouvent une nouvelle fois que le choix de marteau contre le moustique est leur solution ….

  4. Je reconnais bien un manifestation de la mentalité de mes voisins américains….L’emploi d’un F-16 pour abattre un gros drome comme le MQ-9 Reaper peut se justifier mais où quand comment une telle situation aurait telle lieu? Pour des lieux sensibles tels des centres de détention la solutions que vous évoquez dans le texte un bon vieux 12 + des antennes spéciales m’apparaît comme étant la plus simple et efficace.

    Lorsque mon fils était plus jeune il suivait les traces du Père Noël grâce au NORAD. voir « Escorter le père Noël : la mission secrète du NORAD « https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1074977/escorte-pere-noel-mission-norad et du site web 45e Nord ca « Coup d’envoi du programme «NORAD sur la piste du père Noël» pour 2018 (VIDÉOS) » http://www.45enord.ca/2019/12/le-programme-tracks-santa-2019-demarre-aujourdhui-video/
    Er sur le site du NORAD https://www.noradsanta.org/ vous pouvez suivre en 8 langues le parcourt du Père Noël.
    A la rédaction de avionslegendaires et à tous ses lecteurs d’outreAtlantique je vous envoie Mes meilleurs voeux de Joyeux Noël !

  5. Juste une petite question stupide, manière de me faire comprendre certaines choses !, imaginons un F16 qui ne tire rien mais passe juste à proximité immédiate du drone , il se passe quoi ? à part un missile de moins de tiré ?

Comments are closed.