Qu’elle semble loin l’époque où l’Inde mettait en avant le MiG-29K comme un de ses meilleurs avions de combat. Désormais ce chasseur embarqué de facture russe est dans le collimateur du ministère indien de la défense qui a demandé un audit sur l’ensemble des quarante-deux machines encore en dotation. Il faut dire que trois accidents en à peine deux ans ça fait un peu beaucoup. Le remplacement de ces appareils est d’ailleurs à l’ordre du jour, avec à la clef un affrontement Rafale M Vs Super Hornet.

L’accident qui a mis le feu aux poudres remontent à deux jours seulement.
Ce dimanche 23 février 2020 à 10 heures 30 du matin (en heure locale) un chasseur embarqué Mikoyan MiG-29K s’est abîmé en mer d’Arabie, au large des côtes indiennes. Le pilote qui venait de décoller quelques instants plus tôt de sa base de Goa pour un vol d’entraînement a eu le temps de s’éjecter. Il a été récupéré au bout d’un peu plus d’une heure dans l’eau par l’équipage d’un hélicoptère de sauvetage Westland Sea King Mk-42B. Une fois revenu à sa base et soigné pour quelques écorchures et bleus le pilote a expliqué avoir ressenti des soubresauts au niveau d’un de ses réacteurs avant d’être victime d’une perte totale de puissance. Il n’a donc pas pu faire autrement que d’abandonner son avion au-dessus de l’eau.

Trente-six heures plus tard le ministère indien de la défense ordonnait un audit de sécurité sur l’ensemble de ces avions. Pour autant ils ne sont pas interdits de vol, et pour cause : l’Inde ne possède aucun autre chasseur embarqué. Les clouer au sol reviendrait à bloquer l’activité aéronavale. Pour autant les politiques indiens n’excluent pas une telle possibilité.
Car l’accident de ce pilote est le troisième en seulement vingt-cinq mois et le deuxième en un plus de trois mois. Ce qui peut expliquer l’exaspération des dirigeants indiens car à chaque fois l’avion a été perdu.

En effet le 16 novembre dernier un biplace de transformation opérationnelle MiG-29KUB a connu lui aussi une issue malheureuse. Lors d’un vol de formation avancée l’incendie d’un des deux réacteurs a causé la perte de l’avion peu après son décollage. Fort heureusement là encore l’équipage a réussi à s’éjecter et a être récupéré sain et sauf.
Et le 3 janvier 2018 le pilote cette fois réussi à ramener son avion. Il faut dire qu’il était en phase de décollage quand là aussi ses réacteurs s’enflammèrent. Faisant preuve de sang froid le militaire a ramener son avion sur la piste avant de terminer sa course dans un bosquet d’arbres tout proche. Il a ensuite pris ses jambes à son cou et déguerpi vite fait bien fait. Grand bien lui en a pris puisque son MiG-29K a terminé carbonisé.

Désormais donc le MiG-29K n’est plus particulièrement dans les petits papiers du ministère indien de la défense qui d’ailleurs l’a retiré de la compétition pour sa propre succession. La Russie voulait en effet en proposer une version améliorée afin de contrer les avions américains et français. C’est raté !
Pour la petite histoire tout avait déjà mal commencé puisqu’en juin 2011 un MiG-29KUB destiné à l’Inde s’écrasa lors d’un vol d’essais en Russie. Cette fois-ci les deux membres d’équipage n’eurent pas le temps de s’éjecter et furent tués sur le coup.

Photo © Indian Navy.

Publicité

7 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, Monsieur Gaêtan PICHON
    Je souhaite faire quelques remarques sur votre site:
    1° – Du point de vue renseignements techniques, votre site offre une source importante de renseignements, et il faut continuer.
    2° – Du point de vue articles d’actualité, il est évident que bien souvent, on est dans le délire rédactionnel, et cela est certainement le fait d’une absence de pratique aéronautique.
    3° – Les réponses des lecteurs quant elles sont sur l’aspect fonctionnel ou opérationnel sont supprimées. Cela est dommage car elles peuvent être un plus sur l’article.
    4° – Le documentaliste qui rédige souvent des articles fait preuve d’une agressivité régulière vis-à-vis des intervenants. Cela n’est pas acceptable, même si cette attitude à un rapport médical.
    En tant que créateur de ce site il vous revient le fait d’intervenir pour corriger ces anomalies, au risque d’affaiblir ce site.
    Cordialement
    Richard VESPA

    • Normalement j’aurai du modérer ce commentaire de pur hater, bête et méchant. Rien de surprenant d’ailleurs de votre part Richard, vos commentaires le sont régulièrement. Mais là vous êtes tellement drôle (pathétique et ridicule aussi) que je préfère que nos lecteurs le voient et comprennent ainsi à quels genres de propos outrageants nous avons régulièrement affaire avec nos trolls comme vous.
      Merci de m’avoir bien fait rire, en attendant la réaction de notre webmaster et rédacteur en chef.

      • Bonjour Arnaud,
        Je suis tombé sur le …popotin en lisant de telles bêtises, qui semblent relever plus de la pathologie que de l’aéronautique.
        En effet, si certaines de vos positions m’agacent un peu parfois (je vous trouve trop gentil avec cette godasse volante de F35…), on peut rappeler à vos détracteurs que nul n’ a l’obligation d’aller sur votre site. Si on n’en est pas content, on peut se dispenser de venir, voire créer son site propre….
        Bon courage, et merci d’adresser à Richard l’assurance de mon absence de considération…
        Olivier HYLA

    • Je lis ce blog au moins une fois par semaine et je suis d’accord avec les deux autres intervenants. Votre commentaire est inadmissible monsieur Vespa. Vous etes qui d’abord ? Un médecin ? Un spécialiste mondial de l’aéronautique ?
      Je me le demande en lisant votre prose. Votre point numéro 4 laisserais sous-entendre que vous avez des connaissance approfondies en médecine et en particulier en psychiatrie tandis que votre point numéro 2 laisse entrevoir un très grand spécialiste de l’aéronautique totalement imbu de sa personne.
      Et puis c’est quoi cette idée de venir pleurnicher dans les jupons du webmaster, vous vous etes cru dans le bureau du directeur d’une école primaire, du genre : « il est pas gentil avec moi je veux qu’il soit puni ». Monsieur Vespa vous êtes ridicule et nuisible. Si monsieur Pichon devait prendre une décision ce serait de vous exclure de son blog éternellement.

      Je ne suis pas toujours d’accord moi aussi avec Arnaud mais je reconnais l’énorme masse de travail qu’il assume et ces infos qu’il nous fait découvrir si souvent. A sa différence je serais plus dur avec le fer à repasser de Lockheed Martin, j’ai nommé le F-35 Lightning 2. Mais je reconnais sa constance à le défendre quand il serait plus facile pour lui de donner dans la critique négative comme tout le monde.

      Donc Arnaud voyez dans ces quelques mots le soutien de quelqu’un qui vous lit très régulièrement depuis des années et apprécie vos écrits. Par contre s’il vous plait, pourriez vous faire un peu plus de monographies d’avions et d’hélicoptères ?

      • Merci Hichem mais je ne suis pas sûr qu’accabler monsieur Vespa soit aussi une bonne idée. Il a voulu faire un coup de gueule qui est tombé à plat, n’en rajoutons pas. Mais votre message fait plaisir. Quand à votre dernière phrase, ne vous inquiéter pas une fiche devrait arriver d’ici au weekend à venir. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom