La (bonne) surprise de cette fin de semaine nous est venue de l’Air Force Global Strike Command américain. Ce commandement de l’US Air Force a rendu public trois vues d’artiste du futur bombardier furtif Northrop-Grumman B-21 Raider. Alors certes l’exercice de communication est parfaitement maîtrisé, ne divulguant que peu d’informations au final mais permettant néanmoins de se faire une bonne idée de ce que sera cet avion. Pour mémoire son premier vol est attendu cette année, forcément dans le plus grand secret.

Clairement sa filiation avec le Northrop B-2A Spirit saute aux yeux. Comme lui c’est une aile volante et comme lui ses réacteurs sont noyés dans le fuselage-voilure de l’avion. Mais le Northrop-Grumman semble bien plus évolué que son prédécesseur, et c’est logique. Entre les deux avions il y a une génération d’écart, le prototype du Spirit ayant volé pour la première fois à l’été 1989.
En fait quand on y regarde bien on découvre aussi une architecture qui semble avoir été inspiré par le très prometteur drone expérimental X-47B, lui aussi conçu par Northrop-Grumman et notamment dans ces fameuses nouvelles entrées d’air. Car c’est là que réside la furtivité accrue sur ce type d’avions.

Mais n’allons pas trop loin dans les supputations après tout ce ne sont que trois vues d’artistes. Elles sont certes magnifiques mais ne présentent l’avion quasiment à chaque fois que sous le même angle. Il est à remarquer que trois bases aériennes ont été choisi par le ou les artistes : Dyess AFB, Ellsworth AFB, et Whiteman AFB. Si on en croit le Pentagone c’est la deuxième d’entre-elles qui accueillera les premiers des cent Northrop-Grumman B-21 Raider qui entreront en service entre 2025 et 2027. Les deux autres recevront leurs exemplaires quelques temps plus tard.

Alors bien des sites internet tentent d’analyser depuis 48 heures maintenant ces vues d’artistes, y voyant ça et là des réminiscences de tel ou tel prototype du passé comme feu le North American YF-93. Ici nous nous en garderons bien, après tout ce ne sont que de beaux dessins. Rien ne dit qu’ils sont réellement fiables, la désinformation existe aussi au sein du Pentagone, et ce depuis des décennies.
En tous cas en matière de communications les Américains marquent des points face à leurs concurrents chinois et russes. Eux travaillent sur respectivement les futurs Xian H-20 et Tupolev PAK DA.

Illustrations © US Air Force.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Il est difficile d’affirmer que cette nouvelle soit une « (bonne) surprise ». Il s’agit tout de même d’un futur engin de mort, Un bombardier destiné à porter le guerre et donc la mort chez les autres. Comme d’hab. …

    • Pour mémoire vous êtes sur un site spécialisé dans l’aviation militaire donc oui c’est une bonne nouvelle, comme si c’en avait été une s’il s’était agi de l’avion chinois ou de l’avion russe. Nous assumons notre prise de position en faveur des avions « de guerre », c’est l’essence même d’AvionsLégendaires.

    • @gabriel: une arme est une arme, ca n’est pas la mort. C’est celui qui l’utilise qui tue. un avion plus moderne plus performant est une bonne nouvelle oui! Vous revez de croire qu’il suffit de bonne intentions pour se protéger des autres

    • Mouai, vu la quantité d’ICBM dont dispose les US, question apporté la mort, cela ne change pas grand chose.
      Je pourrais nuancer en disant qu’il s’agit d’une bonne nouvelle car l’ innovation technologique militaire peut se répercuté dans le civile, bon la sur un bombardier furtif superconfidentieltopsecret je ne sais pas peut être les entrées d air NACA

  2. Au delà de l’utilisation qui est faite de ces machines les « fous d’aviation » s’émerveillent de l’esthétique, des performances de ces admirables machines et cela sans hypocrisie aucune. Je suis aussi d’accord avec Gabriel mais les avions civils se ressemblent tous et ne font plus rêver

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom