C’est un contrat d’un demi-milliard de dollars que le gouvernement américain a annoncé ce jeudi 2 avril 2020. La force aérienne bulgare a décidé de commander huit avions de combat multirôles Lockheed-Martin F-16V Viper Block 70 afin de remplacer ses actuels Mikoyan MiG-29 hérités de l’ère soviétique. Des monoréacteurs américains qui devraient être opérationnels à l’horizon 2027. Ce contrat n’est en fait pas en rien une surprise.

C’est donc un chèque de 512 millions de dollars américains que le gouvernement bulgare se prépare à signer à Lockheed-Martin. C’est surtout l’aboutissement de trois années et demi de travail de la part des militaires bulgares et des lobbyistes des différents constructeurs aéronautiques. Et donc c’est le géant américain qui l’a emporté avec son F-16V Viper Block 70, la dernière évolution du célèbre General Dynamics F-16 Fighting Falcon. Né dans les années 1970 cet avion était un contemporain alors du Mikoyan MiG-29 qu’il va justement remplacer en Bulgarie. Belle ironique du sort en sommes.

Pour autant les avions ne seront pas remplacés au même nombre de machines. Afin de succéder aux 15 MiG-29 monoplaces encore en dotation la Bulgarie a choisi d’acquérir huit F-16V Block 70. Des avions de dernier cri qui permettront à ce pays de disposer d’une capacité de défense air-air très supérieure à l’actuelle. Les Fulcrum bulgares ne sont gréés généralement qu’avec des missiles air-air courte portée R-60 (ou AA-8 Aphid pour l’OTAN) à guidage infrarouge. Bien que possédant théoriquement quelques missiles R-27 (ou AA-10 Alamo) à guidage radar semi-actif en réalité ces armes ne sont plus d’actualité en 2020.
Le Viper américain est quant à lui vendu avec les dernières versions des missiles air-air AIM-9 Sidewinder et AIM-120 AMRAAM, mais également la possibilité à terme d’utiliser l’AIM-260 JATM devant remplacer le second d’entre-eux.

Car bien plus que d’un chasseur multirôle c’est d’un intercepteur que les Bulgares ont besoin afin d’assurer la défense de leur espace aérien et la souveraineté au-dessus de leurs eaux territoriales. Il faut dire que la Mer Noire est une zone sensible avec deux voisins très remuants : la Turquie et surtout la Russie. Des avions de combat comme le F-16V Viper vont sans doute permettre aux Bulgares de gagner en confiance et donc en force diplomatique.

Photo © US Department of Defense.

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. Est-ce qu’un si petit faible nombre d’appareils permet à la Bulgarie d’avoir une force aérienne réellement opérationnelle? Avec 15 appareils, les Autrichiens n’arrivent à assumer que 4 heures de police du ciel par jour. Même si le F-16 dispose sans doute d’un meilleur taux de disponibilité, cela reste sans doute insuffisant, non?

    • Les Saab 105ö n’ont jamais été considérés par qui que ce soit comme des chasseurs, ce sont des jets d’entraînement intermédiaire et avancé.

  2. Autriche, 15 EF2000, mise en services au 1 juillet 2008.
    Mission air-air, uniquement, puisque issus de la tranche 1, et qu’ils n’ont pas de capacités air-sol.
    2013, mise au standard, pour une amélioration de leur système d’arme.
    2020, retrait de service.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom