Est-ce le signe d’un embryon d’Europe de la défense sous l’égide de l’alliance Atlantique ? Ce lundi 29 juin 2020 l’OTAN a pris livraison de son premier avion de ravitaillement en vol destiné à la MMF. Cette flotte internationale regroupe six nations européennes : Allemagne, Belgique, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, et Tchéquie. Les huit avions commandés seront basés d’ailleurs dans deux de ces pays.

C’est donc autour de la MMF, la Multinational Multi-role-tanker-transport Fleet, que cette acquisition d’avions est articulé. Et c’est donc l’Airbus DS A330 MRTT qui fut choisi par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. Lors de la sélection il était opposé au Boeing KC-46A Pegasus. Les décideurs atlantistes ont estimé que l’avion européen était bien plus polyvalent et disposait d’une meilleure capacité que son concurrent américain.
Ils ont donc commandé huit avions, tous assemblés à Getafe en Espagne où se trouvent les usines d’Airbus DS.

À la différence des Boeing E-3A Sentry ou encore Northrop-Grumman RQ-4B Phoenix également en service au sein des forces de l’OTAN les Airbus DS A330 MRTT ne porteront pas explicitement les marquages atlantistes.
En fait ils porteront les cocardes allemandes et néerlandaises, puisque les deux pays vont accueillir ces avions. Cela se fera respectivement à Cologne et Eindhoven. Un écusson circulaire a été peint sur les empennages de ces avions et rappellent qu’ils appartiennent avant tout à la Multinational Multi-role-tanker-transport Fleet.

Ce premier A330 MRTT porte d’ailleurs déjà la cocarde des Pays-Bas, en basse visibilité évidemment ainsi qu’une livrée temporaire. Des discussions sont actuellement en cours entre plusieurs pays membres de la MMF pour savoir s’il doit être plus franchement fait mention de l’OTAN sur les fuselages et voilures de ces avions-ravitailleurs. Les avis sont partagés à ce sujet.

Ce premier avion est appelé MMF1. Son suivant sera de manière très logique MMF2 et doit être livré dans le courant du mois de juillet. L’année 2020 verra également la livraison de MMF3 en octobre. Ces deux derniers avions rejoindront Cologne. L’année prochaine il y aura les avions MMF4, MMF5, et MMF6 entre janvier et novembre. Puis l’OTAN et Airbus DS feront une pause pour reprendre les livraisons de MMF7 et MMF8 au cours du premier semestre 2024.
À l’instar des autres A330 MRTT ces avions ne sont pas de vulgaires ravitailleurs en vol. Ils peuvent également réaliser des missions de transport stratégique, passagers et/ou fret voire un mélange des deux. Ils sont également adapté au transport médicalisé suivant un format proche de celui existant sur les A310 MRTT de la Luftwaffe. Par contre à la différence des Phénix français ils sont actuellement inaptes aux missions de poste de commandement aéroporté.

Remarquez sur l’empennage l’écusson de la Multinational Multi-role-tanker-transport Fleet.

Si pour le compte du Luxembourg c’est strictement la capacité de transport et d’évacuation sanitaire qui est importante il en est tout autrement des cinq autres pays partenaires. L’Allemagne et les Pays-Bas disposent de ravitailleurs en vol vieillissants que ces A330 MRTT remplaceront. Ce sont respectivement quatre Airbus Military A310 MRTT et un unique McDonnell-Douglas KDC-10. Le cas de la Belgique, de la Norvège, et de la Tchéquie est encore différent. Ces trois pays ne possèdent pas d’avion ravitailleur en vol et c’est pour cela qu’ils ont rejoint la Multinational Multi-role-tanker-transport Fleet. Celle-ci va leur permettre d’augmenter le rayon d’action de leurs avions de combat actuels et futurs, et éventuellement de leurs avions-cargos.

Quoique l’on puisse penser de l’OTAN le fait qu’elle choisisse Airbus DS au détriment de Boeing démontre l’affaiblissement de l’Amérique du nord dans son organisation. Il s’agit aussi d’un choix européen, et ce même si la Norvège n’est pas membre de l’UE.

Photos © Airbus DS.

Publicité

7 COMMENTAIRES

  1. Il est normal que les allemands choisissent un avionneur dont ils sont actionnaire,je veux bien admettre l’affaiblissemént des usa dans l’otan mais que pour les ravitailleurs ,car pour le reste ils inondent l’europe de f35 f 18 c130 drone et bien d’autre mettant a bas les budgets militaires européens,est ce que la Belgique ou l’italie Dans l’état de leurs finances ont un besoin impératif de f35 ,j’ai pas vu ces deux pays au dessus de la Syrie.

  2. Eh bin, la cocarde néerlandaise en basse visibilité, faut de bons yeux pour la voir !
    Tiens d’ailleurs, pour quelle raison ce camouflage est-il tellement utilisé, au point que tous les avions deviennent des dégradés de gris ? Ca apporte un tel avantage en combat ? Je pensais qu’au moins les cocardes resteraient colorées, comme les étoiles rouge sur les avions russes, par exemple.
    @Arnaud : peut-être avez-vous déjà un article ou un dossier sur ce sujet, vers lequel vous pourriez me renvoyer ?

  3. « Ils ont donc commandé huit avions, tous assemblés à Getafe en Espagne où se trouvent les usines d’Airbus DS. »
    Il me semble que les A 330 sont assemblés à Toulouse et transférés à Gétafe pour être équipés des différents éléments propres aux ravitailleurs ( pods, perche, avionique, etc ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom