Depuis le mois d’août, la Californie est aux prises avec la pire saison de feux de brousse des trente dernières années. Plus de 8000 km2 du territoire californien sont déjà ravagés cette année. La canicule extrême des derniers jours dans le sud de l’État n’a fait qu’empirer la situation. Pris au piège par les flammes, plus de 200 personnes ont dû être évacuées par hélicoptère alors que des dizaines de milliers de personnes ont fui les zones menacées. Et la saison des feux de brousse en Californie ne se termine normalement qu’en novembre.

Bombardier CL-415 du SAGQ en Californie

Dépassé par l’ampleur de la catastrophe, la Californie a lancé un appel à l’aide entendu par le Québec. Déjà, dans le cadre d’une entente liant le gouvernement du Québec et le Comté de Los Angeles depuis 25 ans, les équipages de deux Bombardier CL-415 du Service aérien gouvernemental (SAGQ), vont prêter main-forte à leurs collègues californiens à chaque automne. Douze membres d’équipage, soit quatre commandants, quatre copilotes et quatre techniciens, sont ainsi déployés avec les bombardiers d’eau arborant la Fleur de lys. Cette année, les deux CL-415 québécois ont entrepris leur migration vers la Californie le 29 août dernier pour une mission de 90 jours qui sera sûrement fort mouvementée.

Bombardier CL-415 du SAGQ en Californie

En réponse à la demande de la Californie, le Centre inter-services des feux de forêt du Canada a sollicité chacune des provinces afin de dépêcher des renforts additionnels. À ce jour, seul le Québec a répondu à l’appel. Une soixantaine de sapeurs-pompiers forestiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) ont rejoint leurs collègues américains le 2 septembre dernier. Malgré un début de saison difficile qui a fortement sollicité les pompiers forestiers québécois, et le contexte actuel de la pandémie pratiquement hors contrôle aux États-Unis, la SOPFEU n’a pas eu de difficulté à trouver des volontaires pour cette mission particulière. On ne peut que saluer le courage et l’abnégation de ces hommes et de ces femmes toujours prêts à combattre le feu, peu importe les difficultés.

Sapeurs-pompiers de la SOPFEU à leur arrivée aux États-Unis
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom