Voilà un spectacle plutôt inhabituel pour les matelots du porte-avions américain. Ce vendredi 20 novembre 2020 l’USS Nimitz accueillait, dans le cadre de l’exercice international Malabar 2020, plusieurs hélicoptères militaires australiens et indiens. Parmi ceux-ci on trouvait des machines d’ancienne génération Alouette III et Sea King qui se font de plus en plus rare à bord de ce type de navire américain. L’occasion pour beaucoup d’immortaliser cela à l’aide de leurs smartphones.

Lors des exercices avec les marines étrangères les femmes et les hommes de l’US Navy ont plutôt l’habitude désormais de voir apponter des ultramodernes  Agusta-Westland AW.159 Wildcat, Eurocopter AS.565 Panther, ou encore NHIndustries NH-90NFH Caïman. Du coup apercevoir des hélicoptères d’ancienne génération ça ne se refuse pas. Surtout quand ils portent des livrées autres que celles des sempiternelles marines britanniques, canadiennes, ou françaises.

Or l’exercice Malabar 2020 réunissait l’US Navy, la Royal Australian Navy, et l’Indian Navy. Et c’est cette dernière qui a permis aux marins du bord d’apercevoir deux machines de légende : l’Aérospatiale SA.316B Alouette III et le Westland Sea King. Pour être très précis l’Alouette III était en réalité un Chetak, la version produite sous licence par Hindustan Aircraft Limited.
Au moins deux Sea King ont apponté sur le géant des mers : un classique Sea King Mk-42 de lutte anti-sous-marine et de recherches sauvetage en mer de facture britannique, et un plus inhabituel UH-3H Sea King de transport et de soutien aux opérations spéciales. Ce dernier dérive directement du Sikorsky SH-3H Sea King produit aux États-Unis durant la guerre froide. Un hélicoptère AWACS modèle Kamov Ka-31 de facture russe était annoncé mais a été décommandé en dernière minute en raison d’une panne mécanique.
Côté australien on avait apporter un très classique Sikorsky MH-60R Seahawk, donc rien d’exotique à bord de l’USS Nimitz qui aligne lui-même ce type de machine.

Chetak indien.
Sea King indien.
Seahawk australien.

Les équipages américains, australiens, et indiens ont eu la chance de jouir d’un météo clémente. Cela a permis aux hélicoptères d’apponter et redécoller en toutes sécurités depuis l’USS Nimitz.

Photos © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom