L’écrasement de l’hélicoptère s’est déroulé non loin de la ville égyptienne de Sharm el-Sheikh dans le sud du désert du Sinaï. Ce jeudi 12 novembre 2020 le Sikorsky UH-60A Blackhawk mis à disposition de la Multinational Force & Observers s’est écrasé lors d’un vol opérationnel. Huit des neuf occupants de l’hélicoptère sont décédés. Une enquête cherche désormais à savoir s’il s’agit d’un acte criminel ou d’un accident.

L’équipage et les passagers de l’hélicoptère se composaient de sept ressortissants américains, un ressortissant français, et un ressortissant tchèque. Tous étaient des militaires.
Lorsque l’hélicoptère s’est écrasé il semble qu’une unité de recherches et de sauvetages de l’armée israélienne ait décidé de franchir la frontière avec l’Égypte afin de porter assistances aux membres de la Multinational Force & Observers.

L’appareil détruit dans le crash est un Sikorsky UH-60A Blackhawk appartenant à l’US Department of Defense et mis à disposition de la MFO. Afin d’éviter toute confusion avec d’autres appareils plus martiaux le Blackhawk de la Multinational Force & Observers était peint en rouge et blanc. Il portait le fameux badge de la force comme cocarde. Cet hélicoptère était bien connu des Égyptiens autant que des Israéliens.
Outre l’hélicoptère accidenté ce jeudi 12 novembre la MFO dispose actuellement d’un avion de transport tactique Airbus DS C-295 fourni par la Tchéquie.

Pour mémoire la Multinational Force & Observers regroupe une dizaine de pays cherchant à s’assurer du maintien de la paix dans la région du Sinaï, jadis fruit d’une guerre israélo-arabe. Contrairement à une idée reçue elle ne dépend nullement de l’ONU, pas plus que de l’OTAN.
Elle est présente dans la région depuis l’été 1981. Autant dire qu’elle fait partie du décor.

Désormais la question est de savoir si l’hélicoptère s’est écrasé accidentellement ou s’il a été abattu par une action terroriste. Plusieurs groupes djihadistes plus ou moins affiliés à Al-Qaïda et Daech sont présents dans le Sinaï. Ils sont connus pour être ouvertement hostiles à la MFO qu’ils considèrent comme impérialiste.
Nous aurons l’occasion de revenir dans les prochains jours sur ce drame humain.

Photo © MFO.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom