Tout a une fin, et la famille royale britannique n’utilisera désormais plus les BAe 146 du N°32 Squadron de la Royal Air Force. Non pas que la RAF ait décidé de tourner le dos elle-aussi à la monarchie mais elle modernise sa flotte de transport de hautes personnalités. Deux biréacteurs mono-couloirs A321LR vont désormais être repeints aux couleurs du Royaume-Uni. Sans doute qu’un de ces avions pourrait apparaitre dans une future saison de la série The Crown.

Outre les Windsor ces avions de ligne pourront transporter les autorités gouvernementales britanniques. C’est pourquoi ils ne portent pas exactement les emblèmes de la monarchie mais les couleurs britanniques, autrement dit le fameux Union Flag mondialement connu comme Union Jack. Si vous trouvez que cette livrée n’a rien d’inédite c’est normal un des Airbus Voyager de la RAF, l’avion codé ZZ336, la porte déjà.

Actuellement un seul des deux Airbus A321LR a été livré et repeint aux couleurs du Royaume-Uni. L’avion porte l’immatriculation civile G-XATW pour la simple et bonne raison qu’il n’est pas militaire. Il s’agit d’avions de ligne loués auprès de la compagnie charter Titan Airways. Elle est notamment spécialisée dans la mise en œuvre d’avions hauts de gamme. Son unique A318 est par exemple fréquemment affrété par les équipes de football et de rugby britanniques.
Le second avion qui doit être livré à la RAF d’ici quelques semaines recevra une immatriculation spéciale : G-GBNI, pour Great Britain Northern Ireland. C’est cet avion qui sera spécialement dédié au transport royal. Le premier pouvant assurer aussi des missions gouvernementales.

Le récent retrait du service des quatre BAe 146 CC Mk-2 avait plongé le Royaume-Uni dans l’incertitude. La reine Elisabeth II et sa famille allaient ils encore jouir de ce privilège lié à leur rang ? La réponse fut rapidement oui. Les Britanniques y tiennent. Selon certains tabloïds le gouvernement de Boris Johnson aurait été tenté par la location d’un Boeing 737 Max 9 américain, ce qui aurait déplu à la souveraine préférant un avion de construction européenne.

Photo © Michael Pearce.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. C’est marrant, ils passent d’un pur avion britannique à un avion européen. C’est un paradoxe de leur récente politique continentale.

  2. La souveraine Elisabeth II est profondément européenne, ce qui est un bon exemple pour l’Europe ! c’est un comble, mais c’est pourtant une réalité ( je ne fait pas là l’amalgame anti-F35 comme le font certains concernant l’achat du même type d’appareils par le Bénélux qui existe lui depuis bien avant l’Europe )

Comments are closed.