C’est la deuxième unité de première ligne de l’aéronavale américaine a ainsi faire la transition entre les deux chasseurs. Depuis ce lundi 1er mars 2021 l’escadron VFA-97 Warhawk vole sur Lockheed-Martin F-35C Lightning II. Le chasseur furtif embarqué, premier du genre dans le monde, remplace ainsi le Boeing F/A-18E Super Hornet. Son premier déploiement à la mer avec sa nouvelle monture est attendue pour l’année prochaine.

Ces passages entre Boeing F/A-18E Super Hornet et Lockheed-Martin F-35C Lightning II se font au rythme des livraisons de chasseurs embarqués par l’avionneur. L’US Navy doit donc composer avec cela quand elle veut réaliser efficacement ces transitions. Pour les femmes et les hommes de l’escadron VFA-97 Warhawk le choc ne sera pas trop rude puisqu’ils vont passer d’un avion monoplace à un autre avion monoplace. La formation avancée sur simulateurs de vols a d’ailleurs débuté depuis plusieurs mois.

Si on excepte les lenteurs prévues dans la livraison de ses avions l’aéronavale américaine (US Navy et US Marines Corps confondues) connait moins de déboires avec ses F-35B/C Lightning II que l’aviation américaine avec ses F-35A. Nous y reviendrons d’ailleurs dans quelques jours dans un autre article actuellement en préparation. Car oui elle reçoit ses F-35C au compte-gouttes mais globalement l’US Navy en est satisfaite.

L’année 2022 verra donc le premier déploiement de F-35C Lightning II de l’escadron VFA-97 Warhawk à bord du porte-avions USS Gerald R. Ford. Avec ce navire dernier cri et ses chasseurs embarqués furtifs l’US Navy marquera un grand coup vis à vis de ses adversaires chinois et russes qui eux ne peuvent encore que rêver d’une telle capacité.
Pour autant le monde aura déjà découvert quelques mois auparavant que désormais avec l’Amérique des avions de combat dont la signature radar est fortement réduite peuvent opérer sur porte-avions. Dans quelques semaines maintenant l’USS Carl Vinson va appareiller pour une mission longue distance avec à son bord les Lightning II de l’escadron VFA-147 Argonauts. Il s’agit là de la première unité américaine à avoir été transformée depuis le Super Hornet.

En attendant c’est donc au-dessus du désert de Californie que les femmes et les hommes de l’escadron VFA-97 Warhawk s’entraînent. Décollant de leur nid de NAS Lemoore ils enchaînent les procédures de vol. Avant le lâché sur le précieux chasseur furtif c’est le retour aux sources avec le simulateur de vols. Pour mémoire il n’existe pas de Lightning II biplace. Et pour chaque pilote dans le collimateur il y a 2022 et le déploiement en mer, ce qui doit sacrément les motiver.

Photos © US Navy.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Le F35C devrait être la version la plus fiable. Mais l’avion n’a plus de canon.
    Mais il n’est pas dit que le taux de disponibilité ne s’écroule pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom