Pour la rentrée, il y a du nouveau sur avionslegendaires.net dans la partie Affiches & Posters. En effet, avec l’officialisation des contrats de vente de Rafale à destination de la Croatie et dans la foulée de l’Indonésie, il était indispensable de poursuivre cette belle aventure graphique commencée il y a quelques années. Je sais que certains lecteurs étaient en attente de la sortie de ces deux nouveaux posters de la série « Rafale Export ». Et comme une bonne nouvelle n’arrive pas seule, j’en ai profité pour mettre en oeuvre la réédition de 2 affiches épuisées : le Mirage 2000 de l’Armée de l’Air et le Rafale de la Qatari Air Force.

Donc, après l’Egypte, l’Inde, le Quatar et récemment la Grèce, voici les deux nouvelles affiches : le « Rafale Croatian Air Force » et le « Rafale Indonesian Air Force« .

Les 2 posters reprennent comme pour les précédents des codes graphiques un peu rétro ou vintage, utilisés dans des affiches touristiques anciennes. On y retrouvent donc des symboles culturels, géographiques ou historiques.

Ainsi l’affiche croate met en avant la célèbre côte adriatique connue des touristes européens, tout en utilisant un style graphique qui flirte avec le constructivisme classique des pays de l’ex-bloc soviétique.

Tandis que le poster indonésien exploite notamment les références architecturales avec des temples autochtones dans leur environnement naturel, sur fond de volcan imposant. Le Rafale vient renforcer la représentation du Barong, cette figure mythologique souvent sculpté sous forme de masque utilisé dans les danses traditionnelles.

Je sais que de nombreux lecteurs attendaient avec impatience ces nouveaux tirages. J’espère que mes choix artistiques sauront leur plaire.

Pour compléter (et faire plaisir à d’autres lecteurs qui m’ont sollicité), vous trouverez dans la boutique de nouveaux tirages des deux posters qui étaient jusqu’alors épuisés :

Publicité

9 COMMENTAIRES

  1. Salut Gaétan, et Arnaud,
    Indépendamment de la qualité des affiches, celle concernant l(Indonésie me semble prématurée, car si un contrat a bien été signé le 7 juin 2021, il s’agit d’un contrat initial et non d’un accord définitif, lequel devra intégrer des compensations industrielles et économiques prévues dans la législation indonésienne. L’épisode russe du SU 35 est certainement dans les esprits des négociateurs de chez Dassault et du Ministère des Armées. Donc, je serai comme Saint Thomas, et j’attendrais la signature définitive, évoquée pour la fin 2021….
    Cordialement,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom